Faites partie de l'équipe

Nous privilégions la qualité et l'expérience de lecture. Bénéficiez de nos contenus premiums et d'une expérience plus rapide et sans publicités.

Voir les avantagesDécouvrir les abonnements
Sans engagement
A partir de 4€ / mois

George Russell estime que 2023 est une des pires saisons de sa carrière

F1. George Russell partira 4e sur la grille à Abu Dhabi. Après un début de week-end satisfaisant, les difficultés du samedi de Mercedes ont rattrapé le pilote britannique.

Logo Mi mini
Rédigé par Par
George Russell n'a plus rien à jouer au classement pilote
© Mercedes / George Russell n'a plus rien à jouer au classement pilote

George Russell avait l'espoir d'obtenir la pole position à Abu Dhabi. Le Britannique a dominé les FP1 puis les FP3 avec un rythme de course intéressant. De plus, la Red Bull de Max Verstappen semblait être en difficulté. Cependant, le sort s'est abattu sur Mercedes. Lewis Hamilton éliminé en Q2, George Russell obtient un 4e chrono puis Max Verstappen revient presque de nulle part et signe la pole.

Une saison décevante

Le Britannique s'est tout de même avoué satisfait de partir en 2e ligne. Le pilote Mercedes a constaté une perte d’adhérence de sa monoplace au fur et à mesure de la journée. « C'est une journée étrange, pour être honnête », a concédé l'ancien pilote Williams. « Je pense qu'avant ce week-end, nous aurions certainement accepté une P4. Je me sentais bien dans la voiture, mais après ce matin, nous semblions vraiment forts et nous pensions que la pole était probablement possible, mais nous sommes sortis pour la Q1 et nous n'avions tout simplement pas la même adhérence qu'auparavant. »

À l'image de sa saison et celle de Mercedes, le week-end a été imprévisible. De bonnes séances d'essais puis des qualifications compliquées. Reste à voir le dimanche qui est souvent positif pour les Gris. Cependant, George Russell estime qu'il est en passe de boucler « l'une des pires saisons » de sa carrière.

Actuellement, George Russell est 8e au classement des pilotes. La 7e place reste envisageable, mais c'est Charles Leclerc qui la détient et il partira devant lui. « Je veux finir la saison sur une note positive », a déclaré le sportif de 25 ans. « Cela a été une saison vraiment chaotique et désordonnée. Je ne pense pas que ce soit dû à un manque de vitesse. Nous avons eu de très bonnes performances dans de nombreuses courses, mais nous n'avons jamais obtenu de victoires. »

Trop d'erreurs personnelles

Malgré sa déception sur l'ensemble de la saison, le Britannique ne se cache pas derrière la chance. Avec des erreurs de pilotage (comme à Singapour) supplantées par un manque de fiabilité sur sa voiture, la saison qui se termine est bien triste pour lui. « Il y a une raison à chaque course, que ce soit moi percutant un mur ou la pluie qui tombe à Zandvoort au mauvais moment ou le moteur qui lâche à Melbourne », a-t-il témoigné. « Il y a juste de petites choses que vous pouvez dire "C'est facile de rectifier ça". Mais quand cela se produit peut-être neuf, dix, onze fois au cours de l'année, ce n'est certainement pas de la malchance. En fin de compte, la voiture n'est pas assez rapide. Nous devons continuer à pousser. Quand la concurrence est si féroce, une petite erreur et vous perdez plusieurs places. »

Mathématiquement, la saison de George Russell est terminée. Il ne peut ni perdre ni gagner de place. Il a un retard de 28 points sur Charles Leclerc et une avance de 71 points sur Oscar Piastri.

Votre avis

Vous avez déjà un compte ? Me connecter

Merci de choisir un pseudo.
Votre email est obligatoire pour valider votre commentaire.
Commentaire en attente de publication. Un email vous a été envoyé.
Le formulaire n'est pas valide.

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :
- 20+ déplacements / saison à travers le monde (F1, WEC, Karting),
- Des journalistes et des photographes,
- Du contenu de qualité depuis 2007,
- Des reportages, insides et des interviews exclusives.

Voir les avantages

Pilotes concernés

George Russell

Plus d'actualités

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :
- 20+ déplacements / saison à travers le monde (F1, WEC, Karting),
- Des journalistes et des photographes,
- Du contenu de qualité depuis 2007,
- Des reportages, insides et des interviews exclusives.

Voir les avantages
Sans engagement, à partir de 4€ / mois

Breaking news

Ne ratez plus aucune "breaking news" grâce à la nouvelle newsletter Motors Inside. Recevez dans la minute les infos importantes.

Un lien de vérification vous sera envoyé.
Merci de renseigner votre adresse e-mail.
Haut