Faites partie de l'équipe

Nous privilégions la qualité et l'expérience de lecture. Bénéficiez de nos contenus premiums et d'une expérience plus rapide et sans publicités.

Voir les avantagesDécouvrir les abonnements
Sans engagement
A partir de 4€ / mois

Charles Leclerc, très solide, porte Ferrari pour sa dernière

F1. Charles Leclerc a confirmé son retour en forme. Après une très bonne course, le Monégasque a faillit trouver la stratégie parfaite pour faire gagner Ferrari face à Mercedes.

Logo Mi mini
Rédigé par Par
Charles Leclerc a profité du Grand Prix d'Abu Dhabi pour dépasser son coéquipier au classement pilote
© Ferrari / Charles Leclerc a profité du Grand Prix d'Abu Dhabi pour dépasser son coéquipier au classement pilote

Charles Leclerc a confirmé son retour en forme avec une deuxième place à Abu Dhabi. Le pilote monégasque a porté son équipe, presque assez pour permettre à Ferrari de dépasser au classement constructeur. Le sportif de 26 ans a également été au coude à coude avec Max Verstappen pendant un tour et a même failli le dépasser. Finalement, après que le Néerlandais se soit envolé, Charles Leclerc a bien tenu sa position, sans concéder d'erreurs.

De nouvelles qualifications solides

Charles Leclerc a été presque irréprochable en qualifications. Après avoir été très intéressant lors des deux dernières séances d'essais, il a confirmé la forme de Ferrari dans les séances qualificatives. Si Max Verstappen lui a pris la pole position sous le nez, après avoir passé les Libres 2 puis 3 dans le milieu du classement.

S'il n'a pas été impérial lors de la Q1 (10e chrono), le Monégasque est finalement monté en puissance. Pour la deuxième séance, il a terminé troisième avant de valider la première ligne en Q3. Il a rapidement positionné Ferrari dans un contexte avantageux contrairement à Mercedes.

Une stratégie presque parfaite

Charles Leclerc a eu une course plutôt tranquille. Son bon départ lui a permis de titiller Max Verstappen plusieurs virages. Une fois que le Hollandais s'est envolé, Charles Leclerc a creusé l'écart avec le trois pour s'offrir une course plus facile. « Je voulais essayer de récupérer cette première place, mais on savait aussi qu'en course, on manquerait de rythme », a expliqué le pilote de la Scuderia lors de l'interview traditionnelle du podium. « On savait que si on dépassait Max à ce moment-là, il nous aurait sans doute redépassé 3 ou 4 tours après donc mon seul but c'était vraiment de battre les Mercedes et je ne voulais pas perdre trop de performance pneumatiques en me battant contre Max mais c'était fun. »

En fin de course, Charles Leclerc a tenté le tout pour le tout afin de permettre à Ferrari de dépasser Mercedes au championnat constructeur. Ayant appris que Sergio Perez, 3e, était pénalisé, le pilote de 26 ans a tenté de le faire passer, en espérant que le Mexicain passe la ligne avec plus de cinq secondes sur Russell. « J'ai tout essayé, je savais que dans tous les cas, sans rien faire, ça allait être compliqué », a expliqué Charles Leclerc. « Checo avait une pénalité, 5 secondes tcheco donc il fallait que j'essaie de l'aider le plus possible. Il fallait qu'il soit au moins 5 secondes devant George pour qu'on prenne la 2e place au constructeur. Je lui ai d’abord donné le DRS. Après j'ai même pensé à essayer de ralentir Russell dans le secteur 3, mais c'était très facile de se tromper et finir 3e donc je n'ai pas forcé. »

L'optimisme pour 2024

À l'issue de la course, malgré ce mauvais résultat d'un point de vue comptable, Ferrari était satisfait de la performance de son pilote. « Je pense que c'était une belle course de la part de Charles », l'a encensé Frederic Vasseur auprès de Canal +. « Il a fait ce qu'il pouvait à la fin. Il a même laissé Perez pour essayer que Perez puisse faire le gap de 5 secondes sur Russell. je pense que faut pas être déçu. C'est une des premières fois avec Vegas qu'on se bat vraiment avec Red Bull en course donc il faut garder ça en mémoire pour l'année prochaine. »

Après cette double performance Las-Vegas - Abu Dhabi très encourageante, Charles Leclerc s'est vu optimiste pour la prochaine saison. « C'est important de terminer sur une note positive », s'est enjoué le pilote de la Scuderia. « Toute la 2e partie de saison a été vraiment bien. Depuis Zandvoort on a beaucoup de la voiture. J'ai retrouvé tout pour mon style de pilotage et ensuite on a vu que ça a bien aidé à extraire le potentiel de la voiture. Je pense que nous allons dans la bonne direction. »

Charles Leclerc a finalement terminé 5e au classement pilote cette saison, gagnant deux places à Abu Dhabi.

Votre avis

Vous avez déjà un compte ? Me connecter

Merci de choisir un pseudo.
Votre email est obligatoire pour valider votre commentaire.
Commentaire en attente de publication. Un email vous a été envoyé.
Le formulaire n'est pas valide.

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :
- 20+ déplacements / saison à travers le monde (F1, WEC, Karting),
- Des journalistes et des photographes,
- Du contenu de qualité depuis 2007,
- Des reportages, insides et des interviews exclusives.

Voir les avantages

Pilotes concernés

Charles Leclerc

Plus d'actualités

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :
- 20+ déplacements / saison à travers le monde (F1, WEC, Karting),
- Des journalistes et des photographes,
- Du contenu de qualité depuis 2007,
- Des reportages, insides et des interviews exclusives.

Voir les avantages
Sans engagement, à partir de 4€ / mois

Breaking news

Ne ratez plus aucune "breaking news" grâce à la nouvelle newsletter Motors Inside. Recevez dans la minute les infos importantes.

Un lien de vérification vous sera envoyé.
Merci de renseigner votre adresse e-mail.
Haut