Faites partie de l'équipe

Nous privilégions la qualité et l'expérience de lecture. Bénéficiez de nos contenus premiums et d'une expérience plus rapide et sans publicités.

Voir les avantagesDécouvrir les abonnements
Sans engagement
A partir de 4€ / mois

George Russell explique pourquoi les grilles inversées ne fonctionneront pas pour les Sprints en F1

F1. Pour améliorer les courses Sprint, à partir de 2024, la FOM envisagerait de mettre en place des grilles inversées. Cependant cette idée ne fonctionnera pas selon George Russell. Le Britannique pense que cela créera des ''trains DRS''.

Logo Mi mini
Rédigé par Par
George Russell ne pense pas que l'introduction de grilles inversées en Sprint rajoutera de l'intérêt à ces courses.
© Mercedes / George Russell ne pense pas que l'introduction de grilles inversées en Sprint rajoutera de l'intérêt à ces courses.

Six courses sprint ont eu lieu cette saison, en Azerbaïdjan, en Autriche, en Belgique, au Qatar, à Austin et au Brésil. La FOM se satisfait de ce format, mais étudie des pistes d’améliorations pour 2024.

Christian Horner, directeur exécutif de Red Bull, partage l’avis des propriétaires des droits commerciaux de la discipline, mais pense que le Sprint doit évoluer. « Je pense que le concept est bien, mais je pense que l’exécution, nous pouvons faire un meilleur travail pour le rendre plus excitant pour le spectateur », a suggéré Christian Horner.

L’idée d’inverser la grille de départ est celle qui revient régulièrement dans les discussions et est soutenue par Stefano Domenicali, PDG de la F1. Cela consiste à inverser, totalement ou partiellement, l’ordre de départ sur la grille pour la course, par rapport aux résultats de la séance de qualification. Ce système est appliqué en F3 et en F2, les courses de support de la F1 et formatrices des futurs pilotes de F1. Quelques uns des pilotes actuels ont donc connu ce format comme Piastri, Gasly, Norris ou encore Russell, .

« Il ne s’agirait que d’un train DRS »

L’idée d’introduire les grilles inversées, pour les Sprints, n’est pas une bonne solution selon George Russell. L’ancien champion du GP3 Series, l’actuelle F3, et de la F2 connaît bien ce système et il ne pense pas que l'idée fonctionnera.

« Je l’ai appris quand j’ai couru en Formule 3 et en Formule 2. Si vous avez les 10 voitures les plus rapides, la voiture la plus difficile à dépasser est celle avec laquelle vous vous battez. Si vous inversez cette grille, vous allez avoir la voiture la plus rapide en 10e position qui essaiera de dépasser la deuxième voiture la plus rapide en neuvième, qui essaiera de dépasser la troisième voiture la plus rapide qui est en huitième. Chaque voiture essaie donc de dépasser son concurrent le plus direct », détaille le Britannique au média RaceFans.

Selon Russell, les voitures les dépassements seront moins nombreux avec cette configuration. « Ce que vous constaterez probablement, c’est qu’il ne s’agirait que d’un train DRS. Parce que vous pourriez avoir une Williams qui mène d’une Haas, qui ne peut pas tout à fait passer, qui mène d’une Alpine, qui mène ensuite d’une McLaren ou de n’importe qui. Je pense donc que le concept ne fonctionnera pas », déclare le pilote Mercedes.

Il critique également l’absence de dégradation des pneumatiques sur la majorité des courses Sprint cette année. « Les meilleures courses sprint jusqu’à présent ont été celles où il y a eu soit une dégradation des pneus, comme nous l’avons vu au Qatar, soit des gens sur des stratégies différentes. De même, au Brésil, les pneus n’ont pu faire que les 25 tours, quels qu’ils soient, et c’était une bonne course. Mais la plupart du temps, dans les courses sprint, vous mettez le pneu médium et vous êtes à fond jusqu’à la fin et il n’y a pas de bonne course », termine George Russell.

Votre avis

Vous avez déjà un compte ? Me connecter

Merci de choisir un pseudo.
Votre email est obligatoire pour valider votre commentaire.
Commentaire en attente de publication. Un email vous a été envoyé.
Le formulaire n'est pas valide.

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :
- 20+ déplacements / saison à travers le monde (F1, WEC, Karting),
- Des journalistes et des photographes,
- Du contenu de qualité depuis 2007,
- Des reportages, insides et des interviews exclusives.

Voir les avantages

Pilotes concernés

Course Sprint

Plus d'actualités

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :
- 20+ déplacements / saison à travers le monde (F1, WEC, Karting),
- Des journalistes et des photographes,
- Du contenu de qualité depuis 2007,
- Des reportages, insides et des interviews exclusives.

Voir les avantages
Sans engagement, à partir de 4€ / mois

Breaking news

Ne ratez plus aucune "breaking news" grâce à la nouvelle newsletter Motors Inside. Recevez dans la minute les infos importantes.

Un lien de vérification vous sera envoyé.
Merci de renseigner votre adresse e-mail.
Haut