La F1 révèle la liste des courses sprint 2024 : la Chine et Miami à l'honneur

F1. La F1 a annoncé les 6 Grand Prix qui accueilleront une course sprint en 2024. Parmi eux, la Chine, qui fait son grand retour la saison prochaine, et Miami, qui accueillera pour la première fois le format.

Logo Mi mini
Rédigé par Par
Présent dès l'inauguration du format sprint en 2022, le circuit du Red Bull Ring en Autriche accueillera pour la 3eme fois consécutive le format.
© Alfa Romeo / Présent dès l'inauguration du format sprint en 2022, le circuit du Red Bull Ring en Autriche accueillera pour la 3eme fois consécutive le format.

Alors que le format fait débat et agite le paddock en cette inter-saison, la F1 a relevé dans un communiqué la liste des Grand Prix qui accueillerons le format "sprint" en 2024.

Motors Inside sans pub ?

Le même nombre de sprints qu'en 2023

Pour rappel, en 2023 il y avait 6 courses sprint au programme : Bakou, Spa-Francorchamps, Losail, Austin, Red Bull Ring (Autriche) et Interlagos. Le nombre reste le même donc, mais avec des destinations différentes.

La première course sprint de la saison se tiendra en Chine, le 19 avril prochain, pour ce qui sera le grand retour de la F1 dans l'Empire du milieu. En effet, les dernières éditions ont été annulées à cause de l'épidémie de Covid-19.
Pour le Grand Prix suivant, c'est Miami qui accueillera pour la première fois ce format de week-end. Comme une habitude désormais, l'Autriche accueillera un format sprint au début de l'été.

Il faudra ensuite patienter jusqu'en octobre pour revoir une course le samedi, ce sera à Austin. Le Brésil et le Qatar sont les deux dernières destinations choisies pour ce format particulier.

Stefano Domenicali, le directeur de la F1, s'est montré enthousiaste : « Je suis ravi d’annoncer six circuits passionnants pour les épreuves de F1 Sprint de la saison prochaine, dont deux nouveaux hôtes, la Chine et Miami, qui constitueront des ajouts fantastiques et offriront une excellente course à tous les fans présents sur place et à ceux regardant chez eux. »

Une épreuve sprint qui amène de l'audience selon la F1

Néanmoins, Stefano Domenicali ne cache pas le caractère commercial du format sprint : « Depuis sa création en 2021, le Sprint n’a cessé d’augmenter son audience à la télévision, de divertir davantage les fans lors des événements et d’accroître l’engagement des fans sur les plateformes sociales et numériques. »

La F1 a relevé dans son communiqué la croissance des audiences TV du vendredi (qui correspond aux essais libres et à la séance de qualification) lors d'un week-end sprint comparativement à un week-end classique : « Depuis son lancement en 2021, le Sprint F1 a eu un impact positif sur le nombre d'audiences, notamment le vendredi par rapport aux sessions d'essais libres, et a fourni aux promoteurs et aux fans une épreuve compétitive supplémentaire sur la piste lors des six épreuves. Par exemple, au GP d'Azerbaïdjan, l'audience pour les qualifications était de +83% par rapport aux essais libres 2 2022, de +139% pour le GP des États-Unis, de +34% pour le GP de Belgique. »

Reste à savoir quel sera le format adopté pour ces week-ends sprint en 2024, alors qu'une proposition doit être faite aux écuries début janvier.

Vous nous lisez régulièrement ? Ajoutez Motors Inside dans vos sources favorites sur Google News pour nous soutenir ou inscrivez-vous à notre newsletter.

Votre avis

Vous avez déjà un compte ? Me connecter

Merci de choisir un pseudo.
Votre email est obligatoire pour valider votre commentaire.
Commentaire en attente de publication. Un email vous a été envoyé.
Le formulaire n'est pas valide.

Un e-mail de vérification vous sera envoyé avant la publication de votre commentaire.

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :

Voir les avantages

Breaking news

Ne ratez plus aucune "breaking news" grâce à la nouvelle newsletter Motors Inside. Recevez dans la minute les infos importantes.

Un lien de vérification vous sera envoyé.
Merci de renseigner votre adresse e-mail.
Haut