Faites partie de l'équipe

Nous privilégions la qualité et l'expérience de lecture. Bénéficiez de nos contenus premiums et d'une expérience plus rapide et sans publicités.

Voir les avantagesDécouvrir les abonnements
Sans engagement
A partir de 4€ / mois

La FW45 souffre des mêmes problèmes qu'en 2022

F1. Avec 27 points inscrits sur les 28 de son équipe Alexander Albon a su tirer le meilleur de sa Williams. Cependant le Thaïlandais affirme que sa monoplace avait encore de nombreux défauts et espère qu'elle sera plus compétitive en 2024.

Logo Mi mini
Rédigé par Par
Alexander Albon a maximisé les performances d'une FW45 souffrant de nombreux défauts.
© Albon / Alexander Albon a maximisé les performances d'une FW45 souffrant de nombreux défauts.

Williams a progressé par rapport à 2022, mais la voiture reste difficile à piloter selon Alexander Albon. L’écurie britannique a terminé la saison à la septième place du classement constructeur avec 28 points, contre 8 unités l’année précédente et une dixième place. Albon a inscrit 27 points et son coéquipier rookie Logan Sargeant a décroché son seul point lors du Grand Prix des Etats-Unis à Austin.

Sargeant ayant eu une première saison en F1 difficile avec de nombreux accidents. Le seul point qu’il a marqué est dû à la disqualification de Lewis Hamilton et Charles Leclerc au Texas pour ‘’hauteur de caisse non-conforme’’. Frederik Vesti et Felipe Drugovich ont été évoqués comme possible remplaçant au pilote Williams, mais le baquet de l’Américain a finalement été officialisé après la dernière course de la saison à Abu Dhabi.

« Les caractéristiques de la voiture n’ont pas vraiment changé »

« Présent dans l’équipe pour sa deuxième saison, Albon a su tirer le meilleur de sa FW45, réalisant de bonnes performances lors des qualifications et arrivant à comprendre les difficultés de sa monoplace. Nous avons fait beaucoup mieux que l’an dernier. Cette année, au début d’un week-end en EL1, je connaissais déjà les problèmes d’équilibre général de notre voiture et je connaissais les forces et les faiblesses », déclare le Thaïlandais.

« Cette année, le fait de préparer la voiture pour un virage spécifique avant une longue ligne droite pour s’assurer que vous n’êtes pas vulnérable et dépassé fait une grande différence dans notre résultat final. Ce n’est peut-être pas toujours optimal mais nous avons souvent réussi à placer la voiture sur la ligne d’arrivée dans une bonne position », poursuit le pilote Williams

« De l’année dernière à cette année, les caractéristiques de la voiture n’ont pas vraiment changé. Nous avons juste ajouté plus d’appuis. Nous devons piloter avec beaucoup d’appui à l’avant pour que la voiture tourne dans les virages lents. Nous avons beaucoup trop surviré. Mais c’est ce que nous devons faire. C’est toujours un compromis. Si vous avez du graining à l’avant, vous devez mettre encore plus d’appui à l’avant de la voiture pour que les pneus avant ne patinent pas. Et puis dans les virages rapides [...] c’est tellement instable à l’entrée que vous êtes juste lent », détaille le numéro 23.

« Nous sommes donc souvent assez limités en termes de pilotage de la voiture, mais aussi de réglages de la voiture. Notre fenêtre est étroite. Je dirais que nous avons passé une grande partie de l’année à essayer de comprendre cela. Parce que plus nous en saurons à ce sujet, plus cela nous aidera l’année prochaine. Notre tâche l’année prochaine est de nous débarrasser des faiblesses autant que possible », espère Alexander Albon.

Votre avis

Vous avez déjà un compte ? Me connecter

Merci de choisir un pseudo.
Votre email est obligatoire pour valider votre commentaire.
Commentaire en attente de publication. Un email vous a été envoyé.
Le formulaire n'est pas valide.

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :
- 20+ déplacements / saison à travers le monde (F1, WEC, Karting),
- Des journalistes et des photographes,
- Du contenu de qualité depuis 2007,
- Des reportages, insides et des interviews exclusives.

Voir les avantages

Pilotes concernés

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :
- 20+ déplacements / saison à travers le monde (F1, WEC, Karting),
- Des journalistes et des photographes,
- Du contenu de qualité depuis 2007,
- Des reportages, insides et des interviews exclusives.

Voir les avantages
Sans engagement, à partir de 4€ / mois

Breaking news

Ne ratez plus aucune "breaking news" grâce à la nouvelle newsletter Motors Inside. Recevez dans la minute les infos importantes.

Un lien de vérification vous sera envoyé.
Merci de renseigner votre adresse e-mail.
Haut