Les améliorations d'Aston Martin ont eu du mal à marcher

F1. Alors qu'Aston Martin faisait partie des meilleures équipes en début de championnat, les améliorations apportées par l'écurie n'ont pas permis aux verts de rester devant les Mercedes, Ferrari et McLaren.

Logo Mi mini
Rédigé par Par
Les améliorations apportées par Aston Martin n'ont pas permis à l'équipe de rester aux avant-postes.
© Aston Martin / Les améliorations apportées par Aston Martin n'ont pas permis à l'équipe de rester aux avant-postes.

La saison 2023 d’Aston Martin est en dents de scie. L’écurie britannique a terminé l’année avec 280 points et une cinquième place au classement constructeur, une progression par rapport à la P7 de 2022 et leurs 55 unités.

Motors Inside sans pub ?

Sur les huit premières courses de la saison, les verts, menés par un Fernando Alonso au sommet de son art, sont la deuxième force du plateau derrière les intouchables Red Bull. Le double champion du monde décroche six podiums, à Bahreïn, en Arabie Saoudite, en Australie, à Miami, à Monaco et au Canada.

C’est sur le circuit Gilles Villeneuve qu’Aston Martin apporte une première série d’améliorations pour permettre à l’équipe de continuer de jouer devant et d'espérer décrocher la première victoire de l’histoire de l’écurie. Mais ce package n’a pas eu l’effet escompté. Sur les quatre courses suivantes, les verts ne montent plus une seule fois sur le podium et voient Mercedes, Ferrari et même McLaren revenir en forme.

Alonso remonte sur le podium lors du Grand Prix des Pays-Bas en terminant deuxième de la course. Mais de cette épreuve à Zandvoort jusqu’au Grand Prix du Brésil, soit deux mois, l’équipe ne décroche de nouveau aucun podium.

« Nous connaissons tous les composants et nous avons une bonne compréhension des différentes pistes » Tom McCullough

Au vu des promesses de début de saison, Aston Martin a un petit peu déçu. Tom McCullough, le directeur de la performance de l’écurie est revenu sur le développement de l’AMR23 en cours de saison.

« La voiture réelle vit dans un monde très différent de la soufflerie et de la CFD. Nous avons emprunté des voies de développement et nous essayons toujours de faire en sorte que la voiture aille plus vite, vous échangez toujours des avantages et des inconvénients lorsque vous apportez des améliorations, en sachant ce que nous savons », explique Tom McCullough.

« Quelques-unes des petites décisions que nous avons prises, nous les prendrions probablement différemment aujourd'hui, mais je pense aussi que beaucoup de choses ont bien évolué. Quand nous nous asseyons et regardons ce qui s’est réellement passé, et que nous parlons aux aérodynamiciens, ils sont un peu surpris par l’histoire, parce que je pense que c’est une histoire beaucoup plus grande que la réalité », déclare le Britannique.

« Nous connaissons maintenant tous les composants, et nous avons toujours eu une bonne compréhension des différentes pistes et de leurs exigences. Nous sommes dans une bonne position : nous pouvons aller sur n’importe quel circuit et savoir quelles pièces assembler pour être les meilleurs sur cette piste », se réjouit le directeur de la performance d’Aston Martin.

« En fin de compte, nous voulons construire une voiture qui vous permette de ne pas avoir à changer sa configuration pour être fort. Les connaissances que nous avons acquises lors des essais que nous avons effectués sont la principale force motrice de la façon dont nous développons la voiture de l’année prochaine », a conclu Tom McCullough.

Vous nous lisez régulièrement ? Ajoutez Motors Inside dans vos sources favorites sur Google News pour nous soutenir ou inscrivez-vous à notre newsletter.

Votre avis

Vous avez déjà un compte ? Me connecter

Merci de choisir un pseudo.
Votre email est obligatoire pour valider votre commentaire.
Commentaire en attente de publication. Un email vous a été envoyé.
Le formulaire n'est pas valide.

Un e-mail de vérification vous sera envoyé avant la publication de votre commentaire.

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :

Voir les avantages

Pilotes concernés

Breaking news

Ne ratez plus aucune "breaking news" grâce à la nouvelle newsletter Motors Inside. Recevez dans la minute les infos importantes.

Un lien de vérification vous sera envoyé.
Merci de renseigner votre adresse e-mail.
Haut