Toto Wolff impatient de voir la W15 à l'oeuvre en 2024

F1. Après une saison 2023 compliquée, Mercedes va arriver en 2024 avec une monoplace assez différente de celle de la saison précédente.

Logo Mi mini
Rédigé par Par
Mercedes a terminé la saison deuxième du championnat avec trois points d'avance sur Ferrari
© Motors Inside / Mercedes a terminé la saison deuxième du championnat avec trois points d'avance sur Ferrari

Mercedes n'a pas connu de grandes réussites dans le développement de ses deux dernières monoplaces. En deux saisons, seulement une victoire et deux pole positions ont été enregistrées. 2023 devait marquer un tournant chez les Gris après une première saison délicate avec l'introduction du fond plat.

Motors Inside sans pub ?

Cependant, dès le Grand Prix de Bahreïn, comme la saison précédente, le garage allemand a pris la douche froide, constatant les limites de la monoplace. Si aucune victoire n'a été obtenue chez Mercedes en 2023, en fin de saison, notamment à Austin, l'écurie semblait être en bonne position.

Une monoplace très différente pour 2024

Après deux saisons de difficultés, de tests de réglages et d'une refonte, Mercedes pense être sur la bonne voie pour la saison 2024. La monoplace qui sera dévoilée en février devrait différer de celle de la saison précédente. "Nous avons un écart par rapport aux leaders", a déclaré Toto Wolff à Sky F1. « Mais les deux équipes, à Brixworth et Brackley, sont très motivées. Nous avons tellement de bonnes choses en préparation, tellement de nouveautés, et avec tout l'apprentissage que nous avons eu, nous sommes vraiment bien placés pour constater une évolution. Nous devons maintenant prendre de l'élan de la P2 au championnat et transmettre l'enthousiasme aux usines. »

Malgré le retour d'une attitude positive et encourageante, Mercedes est consciente de l'écart actuel avec Red Bull. L'écurie double tenante du titre a remporté la quasi-totalité des courses en 2023. Seule Singapour leur a échappé, cependant les deux pilotes sont partis en milieu de grille en raison de pénalités, sur un tracé avec très peu de dépassements. Malgré ces différences, Mercedes espère que le rapide développement de Red Bull les a déjà fait atteindre le plafond de verre.

"Soyons honnêtes, Red Bull a un écart parce qu'ils sont bien partis avec la nouvelle réglementation", a déclaré le directeur autrichien. « Rattraper son retard, c'est un effort monumental. À un certain stade, espérons-le, leur vitesse de développement se stabilisera et nous pourrons les rattraper. Il ne s'agit pas seulement d'ajouter environ un dixième d'appui, notre voiture avait un problème fondamental. C'est instable, les pilotes n'ont aucune confiance dans la voiture et, si nous pouvons résoudre ce problème, alors je pense que nous pouvons faire ce pas en avant comme d'autres équipes l'ont fait. »

Dans les colonnes d'AutoSport, Toto Wolff a également exprimé son regain de positivité et l'envie de compétition chez son équipe. Cependant, le directeur a nuancé ses propos en estimant que Mercedes aurait du mal à revenir au sommet de la Formule 1 avant la réinitialisation de 2026.

Vous nous lisez régulièrement ? Ajoutez Motors Inside dans vos sources favorites sur Google News pour nous soutenir ou inscrivez-vous à notre newsletter.

Votre avis

Vous avez déjà un compte ? Me connecter

Merci de choisir un pseudo.
Votre email est obligatoire pour valider votre commentaire.
Commentaire en attente de publication. Un email vous a été envoyé.
Le formulaire n'est pas valide.

Un e-mail de vérification vous sera envoyé avant la publication de votre commentaire.

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :

Voir les avantages

Breaking news

Ne ratez plus aucune "breaking news" grâce à la nouvelle newsletter Motors Inside. Recevez dans la minute les infos importantes.

Un lien de vérification vous sera envoyé.
Merci de renseigner votre adresse e-mail.
Haut