Faites partie de l'équipe

Nous privilégions la qualité et l'expérience de lecture. Bénéficiez de nos contenus premiums et d'une expérience plus rapide et sans publicités.

Voir les avantagesDécouvrir les abonnements
Sans engagement
A partir de 4€ / mois
Logo Actu Premium Premium

Pourra-t-on revoir, un jour, une surprise comme l'avait été BrawnGP en 2009 ?

F1. En 2009, BrawnGP naissait des cendres de l'écurie Honda. Avec très peu de moyens financiers cette écurie réussit l'exploit de devenir championne du monde. Jenson Button remporta son seul titre mondial en carrière et Ross Brawn triompha avec une quatrième écurie différente après ses succès avec Williams, Benetton et Ferrari. Une anomalie en F1 ?

Logo Mi mini
Rédigé par Par
Alors qu'elle était née d'un rachat tardif par Ross Brawn pour une livre symbolique, l'écurie BrawnGP remporta les deux titres mondiaux en 2009.
© Cord Rodefeld / Alors qu'elle était née d'un rachat tardif par Ross Brawn pour une livre symbolique, l'écurie BrawnGP remporta les deux titres mondiaux en 2009.

Lorsque l'on regarde la F1 dans les années 2000, on était habitué à voir des voitures rouges ou argentées à s’imposer, à l'exception de Renault en 2005 et 2006. Mais en 2009 une petite écurie, aux monoplaces blanches avec des liserés jaune fluo, sans aucun sponsor, gagnait de nombreux Grand Prix. Un véritable exploit dans le monde de la F1 qui ne coûtera que 1€.En 2008, l’écurie Honda termine la saison à la 9e place du championnat constructeur sur les 11 équipes engagées. Elle ne marque que 14 points en 18 courses et ses pilotes Jenson Button et Rubens Barrichello n’ont décroché, respectivement, que trois et onze points.Malgré leur saison ratée, le constructeur japonais garde espoir avec la nouvelle réglementation châssis de 2009. La marque peut compter sur le talent de son directeur sportif et technique de l’époque, le légendaire Ross Brawn. Le CV de l’ingénieur britannique parle pour lui, ...

1 mois premium
Cet article est premium. Il est payant et nous aide à financer notre rédaction et nos déplacements sur les Grand Prix.
Accédez à cet article
Aucune publicité
Tous les contenus premiums
Les albums photos en illimité
Pas d'engagement
443€ 20
8 caractères minimum : 1 minuscule, 1 majuscule et 1 chiffre.

Déjà un compte ? Me connecter

la F1 semblent bien loin. On ne risque plus de voir une F1 à six roues comme la Tyrrell P34 ou la Williams FW08B, ni de monoplace avec un ventilateur installé à l'arrière du châssis comme sur la Brabham BT46B.Aujourd’hui, malgré l’introduction d’un budget capé en F1 et de nouvelles réglementations censées rapprocher les performances en piste, il est peu probable de voir une équipe avec si peu de moyens venir remporter un titre devant les Red Bull, Ferrari ou Mercedes.
Votre avis

Vous avez déjà un compte ? Me connecter

Merci de choisir un pseudo.
Votre email est obligatoire pour valider votre commentaire.
Commentaire en attente de publication. Un email vous a été envoyé.
Le formulaire n'est pas valide.

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :
- 20+ déplacements / saison à travers le monde (F1, WEC, Karting),
- Des journalistes et des photographes,
- Du contenu de qualité depuis 2007,
- Des reportages, insides et des interviews exclusives.

Voir les avantages

Pilotes concernés

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :
- 20+ déplacements / saison à travers le monde (F1, WEC, Karting),
- Des journalistes et des photographes,
- Du contenu de qualité depuis 2007,
- Des reportages, insides et des interviews exclusives.

Voir les avantages
Sans engagement, à partir de 4€ / mois

Breaking news

Ne ratez plus aucune "breaking news" grâce à la nouvelle newsletter Motors Inside. Recevez dans la minute les infos importantes.

Un lien de vérification vous sera envoyé.
Merci de renseigner votre adresse e-mail.
Haut