Faites partie de l'équipe

Nous privilégions la qualité et l'expérience de lecture. Bénéficiez de nos contenus premiums et d'une expérience plus rapide et sans publicités.

Voir les avantagesDécouvrir les abonnements
Sans engagement
A partir de 4€ / mois

Logan Sargeant estime que les pilotes américains ne sont pas jugés à leur juste valeur

F1. Arrivé comme rookie en 2023, Logan Sargeant a inscrit un seul point au championnat. Après une année passée en F1, le sportif de 24 ans a remarqué un manque de considération du public pour les pilotes étasuniens.

Logo Mi mini
Rédigé par Par
Logan Sargeant a terminé la saison à la 21e place du championnat, juste devant Nyck de Vries parti à la mi-saison
© Williams / Logan Sargeant a terminé la saison à la 21e place du championnat, juste devant Nyck de Vries parti à la mi-saison

Logan Sargeant est arrivé en Formule 1 lors de la saison 2023. Ce transfert chez Williams a permis au pilote originaire de Floride d'être le premier pilote étasunien depuis 1993 et Michael Andretti . Après une saison passée au sein du paddock, le rookie a remarqué que les pilotes américains avaient moins de crédibilité auprès des amateurs du sport automobile.

« Je pense que les gens attendent moins d'un pilote américain», a témoigné le pilote Williams. «Je crois qu'il y a de nombreux obstacles pour que les Américains entrent en F1. Ce n'est pas facile de reprendre sa vie en main, de déménager en Europe et de courir à l'étranger. Cela coûte beaucoup d'argent. Il est beaucoup plus facile de courir en Amérique. Vous avez évidemment d'excellentes options entre l'IndyCar et la NASCAR. Ce n'est pas une décision facile pour personne. J'ai l'impression que c'est pour cela que je pense, et surtout quand j'étais arrivé, qu'il y avait très peu de pilotes américains qui tentaient même d'accéder à la F1. »

Sargeant ne s'est pas focalisé sur les critiques

Pour sa toute première saison en Formule 1, Logan Sargeant n'a inscrit qu'un seul point au championnat. Cette petite victoire personnelle a été obtenue dans son pays, lors du Grand Prix des Amériques. Sur l'ensemble de 2023, il a montré plusieurs difficultés et commis plusieurs erreurs. Ses performances contrastent avec une saison très solide d'Alexander Albon. Le Thaïlandais a enregistré 27 points et porté l'équipe. Logan Sargeant a subi cette comparaison toute l'année bien qu'il était rookie. De plus, Williams n'a annoncé sa prolongation qu'en toute fin d'année 2023. Une situation qui lui a valu des critiques sur ses performances et des préjugés sur sa nationalité. Cependant, Logan Sargeant affirme ne pas s'être laissé perturber par les attaques.

« Le bruit externe n'a absolument aucune importance », a affirmé l'Américain. « Vous faites simplement votre travail, vous continuez à travailler dur et vous travaillez avec les personnes qui peuvent faire une différence dans votre carrière, et vous faites de votre mieux pour elles. Ça vous aide aussi à avancer. Tout ce que vous pouvez faire, c'est répondre par la performance. Le reste n'a aucune importance. »

Logan Sargeant est convaincu que la Formule 1 s'ouvre de plus en plus aux pilotes américains. Le sportif de 23 ans estime qu'à l'avenir, il y aura davantage de pilotes étasuniens sur la grille. « Je regarde la liste des kartings et maintenant il y a beaucoup plus d'Américains, et c'est positif », a-t-il déclaré. « Je pense qu'à l'avenir, vous en verrez plus en F1 et j'espère que d'autres pourront y parvenir. »

Une F1 de plus en plus américanisée

La Formule 1 continue de gagner du terrain aux États-Unis. Le nouveau continent a longtemps été mis de côté par les organisateurs. Le public nord-américain ne renvoyait pas non plus une image très intéressée. Cependant, tout change depuis un moment. La série Drive to Survive n'y est certainement pas étrangère. Le succès a été mondial et les États-Unis n'étaient pas en reste. Le format a créé de l'intérêt et surtout un nouveau public.

L'ouverture aux États-Unis se fait aussi au sein même du paddock. En 2016, Haas est arrivée comme la seule écurie du pays. C'était également le seul élément américanisé de la F1. Quelques saisons plus tard, en 2024, il y a désormais trois courses aux États-Unis et un pilote originaire de Floride. Lors de ces trois courses, le spectacle s'est aussi adapté au pays, avec des cérémonies atypiques et prisées par les habitants nord-américains. Enfin, Andretti espère entrer dans le championnat avec une motorisation General Motors.

La Formule 1 est en train d'évoluer et cette fois-ci, les États-Unis commencent à se placer au centre du nouveau projet.

Votre avis

Vous avez déjà un compte ? Me connecter

Merci de choisir un pseudo.
Votre email est obligatoire pour valider votre commentaire.
Commentaire en attente de publication. Un email vous a été envoyé.
Le formulaire n'est pas valide.

Un e-mail de vérification vous sera envoyé avant la publication de votre commentaire.

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :
- 20+ déplacements / saison à travers le monde (F1, WEC, Karting),
- Des journalistes et des photographes,
- Du contenu de qualité depuis 2007,
- Des reportages, insides et des interviews exclusives.

Voir les avantages

Pilotes concernés

Logan Sargeant

Plus d'actualités

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :
- 20+ déplacements / saison à travers le monde (F1, WEC, Karting),
- Des journalistes et des photographes,
- Du contenu de qualité depuis 2007,
- Des reportages, insides et des interviews exclusives.

Voir les avantages
Sans engagement, à partir de 4€ / mois

Breaking news

Ne ratez plus aucune "breaking news" grâce à la nouvelle newsletter Motors Inside. Recevez dans la minute les infos importantes.

Un lien de vérification vous sera envoyé.
Merci de renseigner votre adresse e-mail.
Haut