Les principaux changements dans le règlement et le championnat de F1 2024

F1. Règlement sportif, modifications techniques, format des courses sprint, calendrier... On vous résume tout ce qui va changer en F1 en 2024.

Logo Mi mini
Rédigé par Par
Les règlements ont peu évolué entre 2023 et 2024.
© Motors Inside / Les règlements ont peu évolué entre 2023 et 2024.

À l'aube d'une nouvelle saison qui va débuter, les écuries commencent à annoncer les dates de présentation de leur future monoplace. Les acteurs de la saison 2024 se retrouveront dès le 21 février, première journée des essais hivernaux à Bahreïn. Après une année 2023 de totale domination, Red Bull aura pour mission de contenir derrière elle les autres top teams. Mercedes, Ferrari ou encore McLaren, qui s'est révélé en deuxième partie de saison, auront à cœur d'aller chercher des victoires à l'écurie Autrichienne.

Motors Inside sans pub ?
Abonnez-vous

À noter également, et ce pour la première fois de l'histoire, aucun changement de pilote titulaire n'a eu lieu entre 2023 et 2024. Nous retrouverons donc les mêmes protagonistes que l'année dernière dans les mêmes monoplaces.

Un calendrier record

La saison 2024 de Formule 1 débutera le 29 février et comportera un nombre record de 24 courses. Le calendrier a été régionalisé par la FIA dans le but de rendre la série plus durable, notamment en déplaçant le GP du Japon d'avril à sa place habituelle de septembre pour une tournée asiatique plus définie.

Le GP de Chine fera son retour au calendrier de la F1 après avoir été annulé au cours des quatre dernières années à cause de la crise sanitaire. De plus, le GP du Qatar deviendra l'avant-dernière course de la saison, ce qui devrait aider les pilotes à faire face à la chaleur de 2023, mais facilitera également le transport des monoplaces et de l'équipement vers la finale à Abu Dhabi.

Les courses sprint

La FIA a annoncé une amélioration du format des courses sprint pour cette année. Cela fait suite à des plaintes persistantes concernant le format du week-end de sprint, les qualifications pour le dimanche ayant déjà lieu le vendredi. Cependant, nous ne connaissons pas encore les modalités de ce nouveau format et la commission de la FIA doit rencontrer les directeurs d'écurie pour en discuter.

Les six courses sprint de cette saison 2024 auront lieu en Chine, à Miami, en Autriche, à Austin, au Brésil et au Qatar.

Le GP de Chine revient au calendrier après une absence de quatre saisons.

© Red Bull / Le GP de Chine revient au calendrier après une absence de quatre saisons.

Les modifications au règlement sportif

Les essais "privés" en 2024

À la demande de Pirelli, fournisseur de pneus en Formule 1, le nombre de jours d'essais organisés par la FIA pour le manufacturier pneumatique Italien est passé de 35 à 40 jours. Par ailleurs, quatre jours seront consacrés aux essais de pneus mouillés. Les écuries auront ainsi la possibilité d'aider Pirelli à développer de nouveaux pneus intermédiaires et pluie, qui ont fait l'objet de critiques de la part des pilotes l'année dernière. Les écuries et Pirelli travailleront également ensemble sur une solution visant à améliorer la visibilité des pilotes sur piste mouillée.

En outre, le nombre de kilomètres que les équipes sont autorisées à parcourir pendant les journées dites "promotionnelles", au cours desquelles les écuries de F1 effectuent souvent leurs shakedowns avant le premier test hivernal, sera doublé, passant de 100 à 200. Toutefois, les équipes doivent répartir les kilomètres sur les deux jours de tournage autorisés afin de ne pas réaliser la totalité de la distance en une seule journée.

La procédure de droit de révision

La FIA a modifié la procédure de droit de révision, que les équipes de F1 peuvent utiliser pour contester les décisions. Le délai dans lequel une telle demande peut être effectuée est raccourci de 14 jours à 96 heures. Cette modification arrive notamment après le cas de Haas, qui a contesté une décision prise lors du Grand Prix des États-Unis onze jours après l'arrivée de la course.

Les changements au règlement technique

Solution aux conditions chaudes

Suite à la chaleur extrême et au malaise de plusieurs pilotes pendant et après le GP du Qatar de 2023, la commission de la F1 a approuvé un changement du règlement technique. Cette modification permettra aux équipes d'installer dans le cockpit une écope de refroidissement, ce qui canalisera l'air vers le cockpit.

Quelques modifications mineures

Au niveau du plancher de la voiture, la FIA a notifié un changement mineur visant à améliorer la sécurité des pilotes. Des pièces métalliques seront supprimées à certaines parties de la monoplace, tandis que d'autres doivent être allégées.

Mais dans ses grandes lignes, le règlement technique 2024 reste stable et repart sur les mêmes bases que la saison précédente, en attendant évidemment le changement de réglementation prévu en 2026.

La saison 2026 déjà en vue

Enfin, le développement de la voiture de 2026 ne pourra commencer que le 1er janvier 2025. Bien que le travail des simulations sur ordinateur a débuté depuis quelque temps, la FIA a définitivement mis au clair que la production physique de la voiture de 2026 ne sera pas autorisée avant l'année précédant son lancement, c'est-à-dire avant 2025.

Vous nous lisez régulièrement ? Ajoutez Motors Inside dans vos sources favorites sur Google News pour nous soutenir ou inscrivez-vous à notre newsletter.

Votre avis

Vous avez déjà un compte ? Me connecter

Merci de choisir un pseudo.
Votre email est obligatoire pour valider votre commentaire.
Commentaire en attente de publication. Un email vous a été envoyé.
Le formulaire n'est pas valide.

Un e-mail de vérification vous sera envoyé avant la publication de votre commentaire.

Haut