La relation entre Red Bull et AlphaTauri pose t-elle un problème ?

F1. En déménageant son département aérodynamique à Milton Keynes, AlphaTauri a renforcé ses infrastructures ainsi que ses effectifs, tout en se rapprochant géographiquement de Red Bull, basé dans la même ville. Une situation qui ravive les questions concernant le rapport entre les deux équipes.

Logo Mi mini
Rédigé par Par
Quelle relation entre AlphaTauri et Red Bull ?
© Motors Inside / Alexis Darlet / Quelle relation entre AlphaTauri et Red Bull ?

Après avoir terminé 2023 en trombe, en remontant à la huitième place, AlphaTauri a réussi à redorer son blason après une saison compliquée. En grande difficulté financière notamment, l'écurie italienne ne parvient pas à se développer comme elle le souhaite et les résultats sportifs traduisent cette incapacité. Alors, le déplacement de l'usine de la petite ville italienne de Faenza jusqu'à Milton Keynes en Angleterre doit profiter à AlphaTauri. Cependant, ce déménagement traduit un rapprochement avec Red Bull, l'écurie "mère", dont l'usine est également basée à Milton Keynes. Bien que la transmission d'informations confidentielles soit interdite, ce rapprochement suscite des questionnements.

Motors Inside sans pub ?

Zak Brown dénonce un conflit d'intérêt

Le directeur de McLaren Racing a donné son opinion sur la question sur Instagram. « On a du travail à faire au niveau du règlement. Je pense que l'équipe A-B est un vrai problème à l'avenir. Je pense que la copropriété n'existe pas vraiment dans les autres sports, et je pense que cela crée beaucoup de conflits d'intérêts. »

Si dans les faits, la coopération entre AlphaTauri et Red Bull ne peut surpasser le règlement de la Fédération Internationale de l'Automobile, c'est le fait qu'une écurie en possède deux qui pose une question : « Je pense que chaque fois que vous avez une entité qui possède deux équipes, ou une relation A et B, je pense que cela commence vraiment à compromettre l'intégrité de l'équité sportive » a expliqué Brown.

Des propos appuyés par Damon Hill, champion du monde de Formule 1 en 1996, qui a déclaré être d'accord à « 100% » avec les propos de Zak Brown.

James Allison pense que le règlement est assez clair

Dans un autre garage, celui de Mercedes, la position adoptée n'est pas tout à fait la même que celle de Zak Brown. En effet, James Allison, directeur technique de l'écurie, évoque un règlement clair et strict, empêchant tout forme de triche. Selon ce dernier, il n'y a pas de raison d'avoir de soupçons.

« Je sais exactement quelles sont les règles. La manière dont cette règle est rédigée est très large et très puissante, et elle interdit pratiquement toute communication » a déclaré Allison.

Le Britannique de 55 ans évoque également la nature des relations entre ces deux écuries, qui ne peuvent en aucun cas dépasser le cadre légal du règlement. « Il ne peut s'agir que d'une relation commerciale forte. Il ne peut s'agir d'une relation technique ou sportive forte, car les règles l'interdisent. » Rien de quoi s'inquiéter pour le moment selon le directeur technique de Mercedes.

Avec cette coopération renforcée, les débats continuent d'être alimentés par les uns et les autres. En revanche, les relations proches entre des écuries existent depuis toujours en Formule 1. Depuis l'arrivée de Haas en 2016 par exemple, l'écurie américaine n'a cessé d'entretenir son partenariat avec Ferrari, notamment au niveau du châssis Dallara.

Rendez-vous le 29 février pour l'ouverture de la saison 2024 de Formule 1 à Bahreïn, afin de voir à quelle étape de sa reconstruction en est AlphaTauri.

Vous nous lisez régulièrement ? Ajoutez Motors Inside dans vos sources favorites sur Google News pour nous soutenir ou inscrivez-vous à notre newsletter.

Votre avis

Vous avez déjà un compte ? Me connecter

Merci de choisir un pseudo.
Votre email est obligatoire pour valider votre commentaire.
Commentaire en attente de publication. Un email vous a été envoyé.
Le formulaire n'est pas valide.

Un e-mail de vérification vous sera envoyé avant la publication de votre commentaire.

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :

Voir les avantages

Breaking news

Ne ratez plus aucune "breaking news" grâce à la nouvelle newsletter Motors Inside. Recevez dans la minute les infos importantes.

Un lien de vérification vous sera envoyé.
Merci de renseigner votre adresse e-mail.
Haut