Faites partie de l'équipe

Nous privilégions la qualité et l'expérience de lecture. Bénéficiez de nos contenus premiums et d'une expérience plus rapide et sans publicités.

Voir les avantagesDécouvrir les abonnements
Sans engagement
A partir de 4€ / mois

Le bas du dos du pilote de F1 est la zone la plus exposée aux blessures

F1. De nombreux dispositifs de sécurité sont mis en place en F1 afin que les pilotes ni se tuent ni ne se blessent. Cependant le risque reste toujours présent et selon Bradley Scanes, l'ancien entraîneur de Verstappen, le bas du dos est désormais la partie du corps la plus propice aux blessures.

Logo Mi mini
Rédigé par Par
Lewis Hamilton avait ressenti de fortes douleurs dans le bas du dos après le Grand Prix d'Azerbaïdjan 2022.
© Mercedes / Lewis Hamilton avait ressenti de fortes douleurs dans le bas du dos après le Grand Prix d'Azerbaïdjan 2022.

Des combinaisons et casques intégraux ignifugés pour les pilotes en passant par les crash-tests pour les monoplaces, ainsi que l'introduction du halo, la sécurité en F1 n'a cessé de progresser au fil du temps. Jusqu'au milieu des années 2000 lorsqu'un pilote était victime d'un accident, il devait souvent déclarer forfait pour la course suivante.

Parmi les derniers crashs terrifiants, on se souvient de Fernando Alonso en 2016, lors du Grand Prix d'Australie, où l'Espagnol part en tonneaux après un accrochage avec Esteban Gutierrez. Sans oublier la Haas de Romain Grosjean qui a pris feu, en s'écrasant dans la barrière en métal du tracé de Bahreïn.

Même si ces accidents sont de plus en plus rares et si le danger restera toujours présent, les blessures des pilotes sont moins importantes que dans le passé. Daniel Ricciardo a été le dernier pilote absent durant plusieurs Grand Prix, à cause d'une fracture au poignet, à Zandvoort, après un retour de volant sur sa main gauche.

« Beaucoup de gens pensent que la zone la plus blessée est le cou, mais ce n'est pas le cas »

En 2022 avec la nouvelle génération de monoplaces, fonctionnant sur l'effet de sol, un phénomène de fort rebond en ligne apparait. Le "marsouinage" a provoqué des douleurs au dos à de nombreux pilotes, particulièrement à Lewis Hamilton lors du Grand Prix d'Azerbaïdjan de cette année. « Mon dos me fait vraiment souffrir », criait le pilote Mercedes à la radio.

Bradley Scanes, l'ancien entraîneur physique de Max Verstappen a confirmé, dans le podcast Redflag, que cette partie du corps des pilotes est celle qui est la plus exposée aux blessures.

« Le bas du dos c'est la zone la plus blessée chez les pilotes. Beaucoup de gens pensent qu'ils se blessent au cou, mais ce n'est pas le cas, à moins qu'ils n'aient un accident. Ce sont des athlètes bien entraînés. La force du cou augmente au fur et à mesure que vous conduisez, donc après les essais et la pré-saison, vous êtes à peu près prêt à partir », explique Bradley Scanes.

« Le confort du bas du dos dépend de la surface de la piste, s'il s'agit d'un circuit urbain ou d'un circuit permanent. Mais aussi de la façon dont les pilotes sont positionnés dans la voiture », poursuit l'ancien entraîneur du pilote Red Bull.

Votre avis

Vous avez déjà un compte ? Me connecter

Merci de choisir un pseudo.
Votre email est obligatoire pour valider votre commentaire.
Commentaire en attente de publication. Un email vous a été envoyé.
Le formulaire n'est pas valide.

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :
- 20+ déplacements / saison à travers le monde (F1, WEC, Karting),
- Des journalistes et des photographes,
- Du contenu de qualité depuis 2007,
- Des reportages, insides et des interviews exclusives.

Voir les avantages

Pilotes concernés

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :
- 20+ déplacements / saison à travers le monde (F1, WEC, Karting),
- Des journalistes et des photographes,
- Du contenu de qualité depuis 2007,
- Des reportages, insides et des interviews exclusives.

Voir les avantages
Sans engagement, à partir de 4€ / mois

Breaking news

Ne ratez plus aucune "breaking news" grâce à la nouvelle newsletter Motors Inside. Recevez dans la minute les infos importantes.

Un lien de vérification vous sera envoyé.
Merci de renseigner votre adresse e-mail.
Haut