Faites partie de l'équipe

Nous privilégions la qualité et l'expérience de lecture. Bénéficiez de nos contenus premiums et d'une expérience plus rapide et sans publicités.

Voir les avantagesDécouvrir les abonnements
Sans engagement
A partir de 4€ / mois

Jack Doohan pense pouvoir prétendre à un siège en F1 pour 2025

F1. Jack Doohan est le pilote réserve de Alpine pour l'exercice 2024. Le pilote Australien suivra un programme d'essais privés parallèlement de ces activités.

Logo Mi mini
Rédigé par Par
Jack Doohan ne pilotera pas en F2 en 2024.
© Alpine / Jack Doohan ne pilotera pas en F2 en 2024.

Alpine devrait avoir le choix pour ses pilotes en 2025. Alors que la saison 2024 n'a pas débuté, l'année s'annonce riche en transferts. Plus de dix pilotes sont en fin de contrat. Par conséquent, les équipes vont devoir s'activer pour prolonger leurs protégés ou espérer attirer de nouveaux talents. Chez la seule écurie française, la première solution semble être une prolongation de ses deux pilotes originaires de Normandie. Ils entament leur deuxième année côte à côte, possèdent un palmarès et des références en carrière. Mais la F1 n'est pas un long fleuve tranquille et rien ne garantit que les deux soient encore là avant les officialisations.

En cas de départ d'Esteban Ocon ou Pierre Gasly, Alpine pourrait avoir une solution au sein même de ses rangs. Jack Doohan est un pilote de l'académie et pourrait représenter un concurrent tangible à un baquet chez l'équipe tricolore.

Un CV qui s'étoffe

Jack Doohan devrait être le pilote qui réalisera les EL1 pour les rookies. Chaque année, la FIA exige que chaque équipe laisse courir un rookie par monoplace, lors d'au moins une séance d'essais. Faisant partie de l'académie Alpine, l'ancien pilote de F2 devrait représenter Alpine pendant ces séances. De plus, l'Australien a été choisi pour 10 jours d'essais privés de F1, sur des monoplaces plus anciennes. Ces sorties se feront pendant l'année, parallèlement à son activité de pilote de simulateur à l'usine française.

« En dehors de la grille de F1 actuelle, je suis le pilote qui n'a jamais couru en F1, le plus expérimenté et avec le kilométrage le plus élevé dans une de ces machines », a témoigné l'ancien pilote Art Grand Prix dans les colonnes d'AutoSport. « Ce sont les distances de course, sur piste mouillée, sèche, avec des températures élevées et basses. Donc je commence à tout rencontrer. Pour moi, le seul objectif pour le moment est d'essayer d'assurer ma place sur la grille pour l'année prochaine, tout en m'assurant que je fais le travail lors de ces tests car ils sont également très importants. »

Jack Doohan est en train de se construire un CV attrayant. L'australien a toujours affiché son envie de représenter Alpine en F1. Bien qu'il n'exclue pas de réfléchir à s'engager dans une autre équipe s'il n'y a pas de poste à Enstone en 2025, il est fixé sur son envie de convaincre Bruno Famin. « Pour le moment, j'ai un long contrat avec Alpine », a-t-il expliqué. « Je veux être ici. Cela fait maintenant trois ans que je travaille avec l'équipe. Tout le monde est un visage familier, nous avons une bonne connexion. Il y a une bonne ambiance, une bonne aura d'équipe entre nous tous donc monter dans la voiture, c'est comme être chez soi. »

Rester concentré sur son rôle de pilote réserve

Oscar Piastri avait déjà suivi un programme similaire. Pour ces 10 séances d'essais, Jack Doohan va courir une fois avec la monoplace de 2021 puis les neuf autres dans l'A522. « J'ai déjà passé pas mal de temps dans la voiture », a déclaré le sportif de 21 ans. « Je me sens prêt à monter à bord comme je l'ai fait à Abu Dhabi en EL1. J'étais à seulement un demi-dixième de Pierre. Donc cela ne fera qu'aider davantage. Je serai au Qatar et à Abu Dhabi, puis sur les circuits européens typiques comme Monza ou Barcelone. Je peux aussi aller à Zandvoort. Ce n'est pas un circuit typique. Mais nous savons que c'est un circuit technique et difficile, donc y passer deux jours, ce serait vraiment cool. J'aurai une bonne poignée de circuits sur lesquels je serai allé. »

Jack Doohan ne courra pas en Formule 2 pour la saison 2024. Il ne participera pas non plus au programme WEC avec Alpine. Le sujet a été discuté avec l'équipe, cependant le fait que l'Australien soit disponible lors des 24 courses de F1 de la saison a été privilégié.

« Pour toute course située à plus de trois heures de vol, je dois être là pour tout le week-end », a-t-il noté. « Pour ce qui concerne la majorité des courses européennes, je serai sur le simulateur toute la journée du vendredi, puis je prendrai un vol directement pour la course. C'est étrange de ne pas participer à des courses. J'essaie de pratiquer des activités en dehors du sport automobile pour rester en forme, comme les triathlons et la course à pied. J'apprécie vraiment cela, et c'est aussi un bon moyen de rester en forme et de garder l'esprit vif. »

Jack Doohan avait terminé 3e lors de la dernière saison de Formule 2.

Votre avis

Vous avez déjà un compte ? Me connecter

Merci de choisir un pseudo.
Votre email est obligatoire pour valider votre commentaire.
Commentaire en attente de publication. Un email vous a été envoyé.
Le formulaire n'est pas valide.

Un e-mail de vérification vous sera envoyé avant la publication de votre commentaire.

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :
- 20+ déplacements / saison à travers le monde (F1, WEC, Karting),
- Des journalistes et des photographes,
- Du contenu de qualité depuis 2007,
- Des reportages, insides et des interviews exclusives.

Voir les avantages

Pilotes concernés

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :
- 20+ déplacements / saison à travers le monde (F1, WEC, Karting),
- Des journalistes et des photographes,
- Du contenu de qualité depuis 2007,
- Des reportages, insides et des interviews exclusives.

Voir les avantages
Sans engagement, à partir de 4€ / mois

Breaking news

Ne ratez plus aucune "breaking news" grâce à la nouvelle newsletter Motors Inside. Recevez dans la minute les infos importantes.

Un lien de vérification vous sera envoyé.
Merci de renseigner votre adresse e-mail.
Haut