Bahreïn fête - déjà - ses 20 ans dans le calendrier de Formule 1

F1. Après les essais de pré-saison à Bahrein, c'est ce week-end que les 20 pilotes se disputeront leur première course de la saison 2024 de Formule 1. C'est le circuit Sakhir à Bahreïn qui donnera le top départ. Au total, 24 Grand Prix sont à prévoir cette année et le premier circuit du calendrier peut compter sur son histoire, avec déjà une vingtième saison en Formule 1.

Logo Mi mini
Rédigé par Par
Les monoplaces sur le circuit Sakhir de Bahrein
© Motors Inside - Laurent Lefebvre / Les monoplaces sur le circuit Sakhir de Bahrein

La Formule 1 est de retour ! Pour les grands adeptes, la trêve à été longue mais pas de panique, la compétition revient dès ce week-end. Pour la première course, c'est le circuit Sakhir à Bahrein qui ouvre le bal. Un circuit emblématique pour la Formule 1. C'est la 20ème saison du Grand Prix de Bahreïn, avec une première édition en 2004.

Motors Inside sans pub ?
Abonnez-vous

Le circuit de Sakhir a été édifié en 2002, après un an et quatre mois de travaux. Situé en plein milieu du désert, les pistes ont été confectionné par Hermann Tilke, un architecte allemand réputé en Formule 1 à l'origine de plusieurs circuits comme celui de Shanghai, d'Austin ou d'Abou Dabi. C'est en 2004, que les pilotes de Formule 1 ont pu rouler pour la première fois sur le circuit. Même si c'est bien le 20ème anniversaire de l'entrée en F1 du circuit de Sakhir, la Formule 1 a officiellement organisé 21 courses ici avec les deux courses lors de l'année du COVID-19.

« L'idée d'un classique moderne est de refléter le fait que nous sommes un circuit moderne mais avons eu la chance de créer 20 ans d'histoire au Moyen-Orient, ce dont nous sommes vraiment fiers. Je pense qu'il y a beaucoup de fans qui pourraient trouver difficile de croire que nous avons 20 ans, car nous sommes souvent perçus comme l'un des 'nouveaux' Grand Prix. Cependant, nous sommes honorés de faire partie des premiers d'une génération de circuits modernes, les premiers au Moyen-Orient, et avons eu l'opportunité de contribuer à 20 ans d'héritage de course en F1. » explique le responsable du circuit, le cheikh Salman bin Isa Al Khalifa.

Long de 5,412 kilomètres, ce tracé se caractérise par ses courbes rapides, avec quelques épingles au virage 8 et 10 par exemple, et quatre lignes droites, permettant aux pilotes d'atteindre des vitesses allant jusqu'à 300km/h mais aussi de dépasser plus facilement. Au total, le circuit est composé de 15 virages et de 3 zones de DRS.

Une nouvelle version du tracé

Quelques années après, une section supplémentaire agrandit le circuit, le faisant passer de 5,412 kilomètres à 6,299 kilomètres. La portion de 887 mètres était situé entre les anciens virages 4 et 5. Aussi, des virages ont été rajouté. Au total, 24 courbes constituées le circuit. Le circuit de Sakhir devenait alors le circuit le plus long du calendrier après celui de Spa-Francorchamps en Belgique.

Cependant, le 16 août 2010, la direction du circuit de Sakhir annonce un retour au tracé original. La section est retirée et des virages enlevés.

Un circuit de nuit depuis 10 ans

Si le Grand Prix de Singapour est officiellement le premier Grand Prix à voir courir des Formule 1 de nuit, Bahreïn accueille également la Formule 1 de nuit depuis 2014. Cela fait donc 10 ans déjà que le circuit accueille les sessions de F1 en nocturne.

Pour l'occasion, plusieurs concerts sont organisés dans l'enceinte du circuit dont le dj Diplo et Zedd. André Rieux tenait également un spectacle de musique classique un des soirs de la semaine passée dans l'enceinte du circuit.

En plus des concerts, le circuit proposera des roulages de voitures et F1 historiques le samedi avant la course avec des véhicules datant de 2004 à 2024.

Un circuit atypique

Le circuit à Bahreïn est l'un des plus atypiques du calendrier. Le week-end de course est séparé en deux parties : la partie jour et la partie nuit. En effet, les phases de qualifications et la course se déroulent en début de soirée. Les essais libres ont lieu l'après-midi, avec des températures très élevées.

Pour le champion du monde Max Verstappen, le circuit est très plaisant : « J'aime beaucoup le circuit et la transition entre le jour et la nuit [...] c'est un défi à relever pour l'équilibre de la voiture, donc ça rend toujours le week-end intéressant. On ne sait jamais où l'on se situe lorsque l'on débute les qualifications, car on n'a pas eu la préparation optimale puisque les conditions de piste ne sont pas les mêmes durant les essais libres. Le deuxième secteur, qui est assez technique, est la meilleure portion du circuit de Bahreïn. » explique t-il pour Red Bull.

Pour l'instant, Lewis Hamilton garde le record de tour sur ce circuit : 1m 27s 264. Il a remporté 5 fois le Grand Prix de Bahreïn, faisant de lui le recordman de ce circuit.

Vous nous lisez régulièrement ? Ajoutez Motors Inside dans vos sources favorites sur Google News pour nous soutenir ou inscrivez-vous à notre newsletter.

Votre avis

Vous avez déjà un compte ? Me connecter

Merci de choisir un pseudo.
Votre email est obligatoire pour valider votre commentaire.
Commentaire en attente de publication. Un email vous a été envoyé.
Le formulaire n'est pas valide.

Un e-mail de vérification vous sera envoyé avant la publication de votre commentaire.

Grand Prix de Bahreïn

Plus d'actualités

Breaking news

Ne ratez plus aucune "breaking news" grâce à la nouvelle newsletter Motors Inside. Recevez dans la minute les infos importantes.

Un lien de vérification vous sera envoyé.
Merci de renseigner votre adresse e-mail.
Haut