Warning: Undefined array key "session_id" in /home/maro1589/public_html/article.php on line 252
F1. Esteban Ocon, 17ème lors du premier Grand Prix, n'était clairement pas heureux

Faites partie de l'équipe

Nous privilégions la qualité et l'expérience de lecture. Bénéficiez de nos contenus premiums et d'une expérience plus rapide et sans publicités.

Voir les avantagesDécouvrir les abonnements
Sans engagement
A partir de 4€ / mois

Esteban Ocon, 17ème lors du premier Grand Prix, n'était clairement pas heureux

F1. Tout comme son coéquipier Pierre Gasly, le pilote français a souffert lors du premier week-end de course à Bahreïn. L'Alpine n'est pas performante, et il en a payé les frais en terminant 17ème de ce premier Grand Prix.

Logo Mi mini
Rédigé par Par
Esteban Ocon a terminé juste devant Pierre Gasly, en qualifications et en course.
© Motors Inside / Esteban Ocon a terminé juste devant Pierre Gasly, en qualifications et en course.

On n'aura pas eu le loisir d'admirer longtemps la livrée rose et bleue ce week-end. Au vue des performances décevantes, la réalisation n'a pas mis l'écurie française à l'honneur. Esteban Ocon à l'image de toute l'équipe à souffert pour l'ouverture de la saison.

Un Grand Prix dans les profondeur du peloton

Partir de l'avant dernière place sur la grille n'augurait rien de bon. Grâce à un départ ou il a su tirer profit de l'accrochage entre Hülkenberg et Stroll, Esteban Ocon réussissait à remonter de 3 places.
Le pilote Alpine s'est ensuite arrêté assez tôt. Mais il a quand même subi l'undercut de Lance Stroll, de toute façon bien plus rapide, qui lui prit alors une position.

Son arrêt anticipé lui a tout de même permit de ressortir des premiers arrêts aux stands en 14ème position, juste devant Alex Albon. Ce dernier le dépassait rapidement, tout comme Daniel Ricciardo quelques minutes plus tard. On a bien vite compris qu'il fallait plus regarder dans les rétros que devant pour le français. À 6 tours de l'arrivée, il n'a rien pu faire non plus contre la Haas de Niko Hülkenberg et ses pneus tendres.

Il a livré aux journalistes de Canal plus son impression après le Grand Prix. Interrogé sur les défauts de l'Alpine il a répondu : « C'est clair et net que c'est un petit partout qu'il en manque. Ça été une course difficile on s'est fait doubler beaucoup de fois et ce n'était pas fun au volant. »

Esteban Ocon espère du mieux dans une semaine en Arabie Saoudite

Même dans la difficulté il faut savoir rester concentré afin de récolter les meilleurs données possibles pour l'écurie. C'est d'ailleurs sur cet axe que le français a insisté : « C'était une course où on va avoir pas mal de donnée pour repartir avec plein d'infos pour la prochaine semaine. Djeddah devrait être un circuit qui fonctionne mieux, pour la voiture pour les pneus aussi. On espère qu'on aura plus de performance là-bas qu'ici. » À suivre...

Votre avis

Vous avez déjà un compte ? Me connecter

Merci de choisir un pseudo.
Votre email est obligatoire pour valider votre commentaire.
Commentaire en attente de publication. Un email vous a été envoyé.
Le formulaire n'est pas valide.

Un e-mail de vérification vous sera envoyé avant la publication de votre commentaire.

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :
- 20+ déplacements / saison à travers le monde (F1, WEC, Karting),
- Des journalistes et des photographes,
- Du contenu de qualité depuis 2007,
- Des reportages, insides et des interviews exclusives.

Voir les avantages

Pilotes concernés

Grand Prix de Bahreïn

Plus d'actualités

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :
- 20+ déplacements / saison à travers le monde (F1, WEC, Karting),
- Des journalistes et des photographes,
- Du contenu de qualité depuis 2007,
- Des reportages, insides et des interviews exclusives.

Voir les avantages
Sans engagement, à partir de 4€ / mois

Breaking news

Ne ratez plus aucune "breaking news" grâce à la nouvelle newsletter Motors Inside. Recevez dans la minute les infos importantes.

Un lien de vérification vous sera envoyé.
Merci de renseigner votre adresse e-mail.
Haut