Carlos Sainz remporte la troisième victoire de sa carrière : « C'était une très bonne course, la vie est folle »

F1. Carlos Sainz était naturellement très heureux d'avoir remporté le Grand Prix d'Australie, une quinzaine de jours seulement après son opération en Arabie saoudite. Un signal fort qu'il mérite sa place en F1, selon l'Espagnol.

Logo Mi mini
Rédigé par Par
L'Espagnol a remporté la troisième victoire de sa carrière.
© Motors Inside / Antoine Lapeyre / L'Espagnol a remporté la troisième victoire de sa carrière.

Après avoir pris l'avantage sur Max Verstappen dès les premiers tours du Grand Prix d'Australie et avoir bénéficié de l'abandon du Hollandais au troisième tour, Carlos Sainz n'a pas douté une seconde durant toute la course, pour remporter la victoire sans trop de difficultés. Bien que ses pneus aient commencé à vivement se dégrader dans les derniers tours à l'Albert Park, l'Espagnol a gardé la tête froide, offrant par ailleurs le doublé à Ferrari.

Motors Inside sans pub ?

Pour la première fois depuis le Grand Prix de Singapour de l'année dernière, ce n'étaient donc pas les hymnes nationaux néerlandais et autrichien qui ont retenti sur le podium, mais les hymnes nationaux espagnol et italien.

C'était une très bonne course, je me suis senti vraiment bien là-bas, bien sûr un peu raide et physiquement ce n'était pas facile, mais j'ai eu de la chance d'être plus ou moins seul donc j'ai pu gérer les pneus et tout le reste. La vie est folle, ce qui s'est passé au début de l'année, le podium à Bahreïn, l'appendicite en Arabie saoudite et la victoire ici, de véritables montagnes russes. Mais j'adore ça !

, a-t-il résumé au micro de Günther Steiner.

Je recommanderai à tous les pilotes de se faire enlever leur appendice l'hiver prochain !

, a-t-il ajouté avec une bonne dose d'humour, alors qu'il s'est fait opérer il y a quinze jours à peine.

« C'est un sentiment incroyable, une montagne russe d'émotions », a-t-il plus tard réagi au micro de Canal +. « J'ai vécu cette année l'annonce de mon non-renouvellement chez Ferrari, puis il y a eu les essais hivernaux, l'appendicite, je passe 10 jours au lit, je reviens en Australie et je gagne, ça montre à quel point cette vie peut etre pleine d'événements, je ne pourrais pas être plus heureux aujourd'hui. Je ne veux aucun regret, je veux gagner, le fait que je réussisse les deux dernières fois (pour Ferrari) à le faire, c'est une preuve à moi même et tout le monde que je mérite d'être en F1 », a-t-il conclu.

Carlos Sainz a été très solide en l'absence de Max Verstappen, accumulant un bel avantage sur son coéquipier Charles Leclerc et sur Lando Norris au fur et à mesure que la course progressait, pour remporter sa troisième victoire de sa carrière en F1. L'Espagnol est en pleine forme cette saison (si l'on oublie son appendicite en Arabie saoudite), semblant vouloir tout donner pour décrocher un baquet dans une écurie du top du tableau l'an prochain, alors que Lewis Hamilton reprendra sa monoplace.

Vous nous lisez régulièrement ? Ajoutez Motors Inside dans vos sources favorites sur Google News pour nous soutenir ou inscrivez-vous à notre newsletter.

Votre avis

Vous avez déjà un compte ? Me connecter

Merci de choisir un pseudo.
Votre email est obligatoire pour valider votre commentaire.
Commentaire en attente de publication. Un email vous a été envoyé.
Le formulaire n'est pas valide.

Un e-mail de vérification vous sera envoyé avant la publication de votre commentaire.

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :

Voir les avantages

Pilotes concernés

Haut