Faites partie de l'équipe

Nous privilégions la qualité et l'expérience de lecture. Bénéficiez de nos contenus premiums et d'une expérience plus rapide et sans publicités.

Voir les avantagesDécouvrir les abonnements
Sans engagement
A partir de 4€ / mois

George Russell, paniqué, a demandé le drapeau rouge lors de son accident, sans succès

F1. George Russell a connu un accident dans les derniers tours du Grand Prix d'Australie ce dimanche. Si le pilote s'en ai sorti indemne, il a eu très, très peur au moment de son crash, ne voyant aucun drapeau rouge arriver.

Logo Mi mini
Rédigé par Par
George Russell lors du Grand Prix d'Australie
© Pirelli / George Russell lors du Grand Prix d'Australie

Nous sommes au 57ème tour du Grand Prix d'Australie, ce dimanche. Alors que Fernando Alonso lutte pour sa position contre George Russell, à deux tours de l'arrivée, le pilote Mercedes se rapproche trop vite de son prédécesseur et bloque la roue avant gauche, perdant ainsi la trajectoire idéale. George Russell heurte alors la barrière et est projeté avec sa Mercedes au milieu de la piste, où il termine de travers, sur le côté et surtout sur la trajectoire.

Paniqué, il ne voit pas si une voiture arrive, mais il voit bien que son volant n'indique aucun voyant rouge, signe d'un drapeau rouge. Il ne sait donc pas si les voitures arrivant derrières sont prévenues et ne peut les voir arriver.

« DRAPEAU ROUGE ! DRAPEAU ROUGE ! DRAPEAU ROUGE ! JE SUIS AU MILIEU DE LA PISTE ! » a hurlé George Russell dans sa radio.

« DRAPEAU ROUGE ! DRAPEAU ROUGE ! ROUGE ! ROUGE ! JE SUIS AU MILIEU ! » répète t-il inquiet, voyant quelques secondes plus tard que toujours aucun drapeau rouge n'est signalé.

La direction de course ne prendra pas la décision d'agiter le drapeau rouge. Bien que la Mercedes soit au milieu de la piste, en grande partie sur la trajectoire et juste après un virage en aveugle, c'est seulement une voiture de sécurité virtuelle qui est agitée et un double drapeau jaune, signe d'un ralentissement important à prévoir.

A ce moment là de la course, George Russell est 7ème et devance son poursuivant, Lance Stroll, de 12 secondes. C'est cet écart qui a permis lors du crash de laisser suffisamment de temps aux commissaires en bord de piste d'agiter un double drapeau jaune, évitant ainsi à Lance Stroll d'arriver à pleine vitesse sur la trajectoire où se trouvait potentiellement la Mercedes accidentée. Quelques secondes plus tard, l'ensemble des pilotes sont prévenus à la radio et finalement George Russell sortira de sa voiture sans difficulté.

Avec seulement un tour restant, la direction de course laissera tous les tours se terminer et Ferrari réaliser son premier doublé de la saison et le premier depuis plus de 2 saisons (Bahreïn 2022).

Au micro de Canal+, George Russell a confirmé que c'était effrayant : « C'était effrayant honnêtement, les voitures arrivent à pleine vitesse et vous pouvez pas voir qui arrive. J'étais une demi-seconde derrière Fernando Alonso et j'ai du freiner par surprise, j'ai été au large et j'ai tapé le mur. C'est un beaucoup plus gros accident que ce que ça aurait dû être. »

1 commentaire
Donnez votre avis
  1. Gravatar ZePolaris
    ZePolarisLe 24/03, 20:38
    Bonjour. Drapeau rouge pour les fautes grammaticales. La relecture des articles ne devrait pas être une option...
    Répondre
Votre avis

Vous avez déjà un compte ? Me connecter

Merci de choisir un pseudo.
Votre email est obligatoire pour valider votre commentaire.
Commentaire en attente de publication. Un email vous a été envoyé.
Le formulaire n'est pas valide.

Un e-mail de vérification vous sera envoyé avant la publication de votre commentaire.

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :
- 20+ déplacements / saison à travers le monde (F1, WEC, Karting),
- Des journalistes et des photographes,
- Du contenu de qualité depuis 2007,
- Des reportages, insides et des interviews exclusives.

Voir les avantages

Pilotes concernés

Grand Prix d'Australie

Plus d'actualités

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :
- 20+ déplacements / saison à travers le monde (F1, WEC, Karting),
- Des journalistes et des photographes,
- Du contenu de qualité depuis 2007,
- Des reportages, insides et des interviews exclusives.

Voir les avantages
Sans engagement, à partir de 4€ / mois

Breaking news

Ne ratez plus aucune "breaking news" grâce à la nouvelle newsletter Motors Inside. Recevez dans la minute les infos importantes.

Un lien de vérification vous sera envoyé.
Merci de renseigner votre adresse e-mail.
Haut