George Russell sur son crash en Australie : "Si Fernando Alonso n'avait pas été pénalisé, cela aurait ouvert une boîte de Pandore"

F1. Pour George Russell, si Fernando Alonso n'avait pas été pénalisé après l'accident à Melbourne, ça aurait "ouvert la boîte de Pandore".

Logo Mi mini
Rédigé par Par
George Russell dans sa monoplace en Australie
© Pirelli / George Russell dans sa monoplace en Australie

Le sujet brûlant de l'accident en fin de course du pilote Mercedes, a été abordé lors de la conférence de presse, ce jeudi à Suzuka.

Motors Inside sans pub ?

Pour rappel, George Russell avait utilisé des pneus plus neufs pour traquer Fernando Alonso, dans les derniers tours de la rencontre. Lorsque le pilote Mercedes s'est rapidement rapproché de son rival Aston Martin, au sommet du virage 6, il a perdu le contrôle, glissé dans les barrières puis s'est immobilisé au milieu de la piste.

Les commissaires ont choisi d'examiner la situation après la course. Après avoir étudié toutes les données et discuté avec les deux pilotes, ils ont déterminé qu'Alonso avait conduit d'une manière « potentiellement dangereuse ». Il reçoit alors 20 secondes de pénalité et perd 3 points sur sa licence.

Alors que les pilotes se réunissaient de nouveau, à Suzuka pour le Grand Prix du Japon, Russell et Alonso, ont été invités à revenir sur l'incident.

Russell n'en veut pas à Alonso

« Je pense que c'était évidemment une situation un peu étrange qui s'est produite la semaine dernière », a déclaré Russell. « Comme je l'ai dit à l'époque, j'ai été totalement pris par surprise. En fait, je regardais le volant, effectuant un changement de commutateur dans la ligne droite, ce que nous faisons tous tout au long du tour. Quand j'ai levé les yeux, j'étais dans la boîte de vitesses de Fernando et c'était un peu trop tard, puis la prochaine chose que je sais, c'est que je suis dans le mur. »

« Je pense que s'il n'avait pas été pénalisé, cela aurait vraiment ouvert une boîte de Pandore pour le reste de la saison et dans les catégories juniors, par exemple, est-ce qu'on a le droit de freiner dans une ligne droite ? Êtes-vous autorisé à ralentir, changer de vitesse, accélérer, faire quelque chose de semi-erratique ? »

Au-delà de la peur pour le Britannique, il n'en tient pas rigueur au double champion du monde. « Je ne prends rien personnellement de ce qui s'est passé avec Fernando. Cela a probablement eu des conséquences plus importantes que prévu. Rien de plus à dire, vraiment. »

Lorsqu'on lui a demandé s'il avait parlé à Alonso après sa pénalité, Russell a partagé des retrouvailles amusantes, révélant que : « En fait, nous nous sommes vus à la maison, nous nous sommes croisés par hasard dans un café. Comme je l'ai déjà dit, cela n'a rien de personnel, quand le casque est sur nous, nous sommes tous des combattants et en compétition, et quand le casque est enlevé, vous vous respectez les uns les autres. Bien sûr, beaucoup d'émotions sur le moment, mais nous avons tous les deux progressé. »

Quant à Alonso, il a réitéré sa « surprise »face au verdict des commissaires sportifs et reste « totalement contre ». « Je pense que c'était ponctuel, » a commenté l'Espagnol. « Cela ne se répétera plus jamais de la même manière et je pense que nous ne reverrons plus jamais une décision comme en Australie. Je l'accepte, je la prends. J'en ai eu quelques-uns beaucoup, trop de ceux-là dans ma carrière et j'espère ou du moins personne d'autre n'a ce genre de résultat, alors je le prends. »

« Évidemment, la FIA va essayer de nous expliquer et de donner quelques lignes directrices pour nous tous. Je pense que ce sera difficile de se mettre d'accord, nous sommes 20 pilotes, nous avons tous des avis différents »;explique-t-il.

« Mais ils ont le pouvoir de décider et nous devons l'accepter, nous ne pouvons rien faire. Cela ne sert évidemment à rien non plus de revenir en arrière et de discuter trop de choses. Nous avançons et j'espère que nous sommes un peu plus éloignés les uns des autres, les voitures, ici. »

Vous nous lisez régulièrement ? Ajoutez Motors Inside dans vos sources favorites sur Google News pour nous soutenir ou inscrivez-vous à notre newsletter.

Votre avis

Vous avez déjà un compte ? Me connecter

Merci de choisir un pseudo.
Votre email est obligatoire pour valider votre commentaire.
Commentaire en attente de publication. Un email vous a été envoyé.
Le formulaire n'est pas valide.

Un e-mail de vérification vous sera envoyé avant la publication de votre commentaire.

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :

Voir les avantages

Pilotes concernés

Grand Prix d'Australie

Plus d'actualités

Breaking news

Ne ratez plus aucune "breaking news" grâce à la nouvelle newsletter Motors Inside. Recevez dans la minute les infos importantes.

Un lien de vérification vous sera envoyé.
Merci de renseigner votre adresse e-mail.
Haut