Esteban Ocon après le Grand Prix du Japon : « Nous avons fait un pas en arrière aujourd'hui »

F1. La course aurait pu s'être terminée prématurément en double abandon pour Alpine après une collision entre Esteban Ocon et Pierre Gasly lors du restart.

Logo Mi mini
Rédigé par Par
Esteban Ocon lors du Grand Prix du Japon dimanche.
© Motors Inside / Antoine Lapeyre / Esteban Ocon lors du Grand Prix du Japon dimanche.

Parti 15e pour le Grand Prix du Japon, Esteban Ocon a une fois de plus réussi à se qualifier pour la Q2 samedi, à l'inverse de son coéquipier Pierre Gasly. Pratiquement un exploit pour le Français, au vu de la monoplace qu'il doit piloter. Il n'a toutefois pas pu améliorer sa position lors de la course dimanche et a terminé en 15e place.

Motors Inside sans pub ?

Cela aurait pourtant pu se terminer prématurément en double abandon pour Alpine : après le deuxième départ à Suzuka, qui a suivi le drapeau rouge provoqué par l'accident de Daniel Ricciardo et Alex Albon, ce sont les deux pilotes français qui sont entrés en collision. La course des deux Alpine a ainsi failli tourner au fiasco lorsqu'ils abordaient le premier virage, après que Gasly a dépassé rapidement Nico Hülkenberg. Il est ensuite revenu sur la gauche de la piste pour se placer pour le virage à droite, mais il est entré en collision avec Ocon, dont le pneu a heurté le côté de la voiture de son coéquipier. « Pierre m'a donné un coup sur le côté, dis-moi si c'est bon », s'est exclamé Ocon à la radio, manifestement mécontent.

Plus tard, alors que la course progressait et que l'équipe Alpine peinait toujours à rattraper ses concurrents et garder ses poursuivants derrière eux, l'ingénieur de course d'Ocon lui a exhorté :« Nous devons maintenant pousser, s'il te plaît, pousse maintenant. »Ce qui n'a fait qu'irriter davantage le pilote Alpine, alors qu'il s'agit d'une des pires monoplaces de la grille cette saison. « Je pousse, de quoi tu parles ! » a-t-il répliqué aussi sec, alors qu'il ne parvenait pas à rivaliser avec la Haas de Hülkenberg devant lui.

« Aujourd'hui ce n'était pas suffisant »

Encore un week-end très tendu pour l'écurie française qui est à la dérive cette saison. « Le début de la course nous abime la voiture, mais cela ne change pas l'image de la course », s'est exprimé Esteban Ocon au micro de Canal +. « Nous avons essayé des stratégies plus agressives, mais nous n'étions pas assez rapides pour les maintenir derrière nous. C'était un bon test pour la voiture sur cette piste. Nous avons progressé en qualifications, mais en course, nous n'avons pas réussi à atteindre notre objectif. Il reste du travail à faire. J'essaie toujours de donner le meilleur de moi-même, mais nous avons eu beaucoup de tours et nous avons beaucoup dégradé. »

Esteban Ocon n'était vraiment pas satisfait de sa course, alors qu'il a réussi de bonnes performances à Suzuka par le passé. « J'ai déjà terminé dans le top 5 ici, mais aujourd'hui ce n'était pas suffisant. Nous devons voir les progrès que nous pouvons accomplir. Je pense que nous avons fait un pas en arrière aujourd'hui. Nous devons continuer à travailler tête baissée », a-t-il conclu.

Vous nous lisez régulièrement ? Ajoutez Motors Inside dans vos sources favorites sur Google News pour nous soutenir ou inscrivez-vous à notre newsletter.

Votre avis

Vous avez déjà un compte ? Me connecter

Merci de choisir un pseudo.
Votre email est obligatoire pour valider votre commentaire.
Commentaire en attente de publication. Un email vous a été envoyé.
Le formulaire n'est pas valide.

Un e-mail de vérification vous sera envoyé avant la publication de votre commentaire.

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :

Voir les avantages

Pilotes concernés

Grand Prix du Japon

Plus d'actualités

Breaking news

Ne ratez plus aucune "breaking news" grâce à la nouvelle newsletter Motors Inside. Recevez dans la minute les infos importantes.

Un lien de vérification vous sera envoyé.
Merci de renseigner votre adresse e-mail.
Haut