Fernando Alonso, qui prolonge, ne se voit pas arrêter si "jeune"

F1. Fernando Alonso vient de prolonger avec Aston Martin. Il revient sur les raisons ayant influencé sa décision de rester avec l'écurie dirigée par Lawrence Stroll.

Logo Mi mini
Rédigé par Par
Fernando Alonso lors du Grand Prix du Japon
© Aston Martin / Fernando Alonso lors du Grand Prix du Japon

« Here to stay ». Trois mots qui signifient beaucoup. Le double champion du monde de F1 (2005 ;2006), met fin aux rumeurs évoquant un possible départ ou même de la fin de sa carrière dans la compétition reine.

Motors Inside sans pub ?

Le pilote espagnol a signé un accord pluriannuel avec Aston Martin, après avoir réfléchi à ses options futures. Un accord qui comprendra la conduite en F1 pendant au moins les saisons 2025 et 2026. Selon qu'Alonso souhaite continuer ou non, cet accord peut être prolongé ou converti en un rôle non-pilote auprès de la marque dans ce que l'Espagnol a appelé un « projet à vie. »

Fernando Alonso aura 45 ans au cours de la saison 2026, et même si le double champion du monde ne voit aucun signe de ralentissement de si tôt, il dit qu'il sera honnête s'il sent qu'il perd un peu de son dynamisme. Il explique qu'il sera « le premier à lever la main » s'il sent qu'il perd son avantage.

« C'est vrai, j'aurai 45 ans ou plus et je continuerai à courir. Si un jour, je sens que je ne suis pas motivé, que je ne suis pas en forme ou que je ne suis pas rapide... Je pense que j'ai une relation très honnête avec Aston », a-t-il déclaré à Autosport.

« Je serai le premier à lever la main et à dire : vous savez, j'ai peut-être perdu ici ou là et nous trouverons des solutions. Mais je ne vois pas cela se produire dans les prochaines années. Comme je l'ai dit au Japon, l'une de mes meilleures courses de tous les temps a probablement eu lieu il y a seulement cinq jours, donc je me sens bien. Je ne vois aucun problème là-bas. »

« Et Lewis aura 40 ans l'année prochaine en janvier, donc au moins je ne serai pas le seul à avoir 40 ans et plus dont vous parlerez », ajoute Alonso.

Alonso n'est pas prêt à prendre sa retraite

Alonso, qui a déclaré que se retirer de la course en général n'était jamais une option, a expliqué qu'il a profité du début de saison mouvementé pour se demander s'il voulait ou non poursuivre son engagement total envers le calendrier implacable de la F1 avec 24 courses et ses activités hors piste. Après le Grand Prix d'Australie, il a pris la décision de demander une prolongation chez Aston Martin car il sentait que son amour pour la F1 l'emportait sur sa méfiance à l'égard du style de vie exigeant de la série.

« Évidemment, la Formule 1 prend tout votre temps ou toute votre énergie, vous devez pratiquement tout abandonner dans la vie pour continuer à courir. J'avais besoin de quelques courses ou de quelques semaines pour vraiment réfléchir par moi-même si j'étais prêt à m'engager pour plusieurs années. »

« Ce n'était pas un facteur de course, c'était plutôt le voyage, pour être honnête. En regardant ce calendrier, j'avais un peu peur que cela soit lourd pour moi. »

« Il y a tous les engagements de pré-saison avec toutes les séances photos, les vidéos, le lancement de la voiture. Tout ce genre de choses est assez exigeant pour les pilotes, et pour moi en particulier dans cette partie de ma carrière. Alors j'ai dit, laissez-moi traverser cette période difficile du début de l'année et cette période difficile de voyages, de fuseaux horaires, de gros avions et ce genre de choses. »

« J'ai senti que j'aime trop conduire, que je ne peux pas m'arrêter pour le moment. Et je pense que les sacrifices que vous devez faire sont plus petits que la joie de conduire et la passion que j'ai pour conduire. Je respire la Formule 1, je vis la Formule 1, je m'entraîne pour être apte à conduire des voitures de Formule 1, je mange pour être en forme pour conduire des voitures de Formule 1. »

Il termine en disant que : « J'aime ce que je fais, donc je ne serai pas content de rester chez moi et de regarder les courses de Formule 1 parce qu'en ce moment, je sens toujours que je devrais être là. »

Vous nous lisez régulièrement ? Ajoutez Motors Inside dans vos sources favorites sur Google News pour nous soutenir ou inscrivez-vous à notre newsletter.

Votre avis

Vous avez déjà un compte ? Me connecter

Merci de choisir un pseudo.
Votre email est obligatoire pour valider votre commentaire.
Commentaire en attente de publication. Un email vous a été envoyé.
Le formulaire n'est pas valide.

Un e-mail de vérification vous sera envoyé avant la publication de votre commentaire.

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :

Voir les avantages

Pilotes concernés

Fernando Alonso

Plus d'actualités

Breaking news

Ne ratez plus aucune "breaking news" grâce à la nouvelle newsletter Motors Inside. Recevez dans la minute les infos importantes.

Un lien de vérification vous sera envoyé.
Merci de renseigner votre adresse e-mail.
Haut