Charles Leclerc : "Sainz fait simplement un meilleur travail que moi lors des dernières courses"

F1. Charles Leclerc estime que son déficit de performance face à son coéquipier chez Ferrari, Carlos Sainz, lors des dernières courses, est simplement dû à la meilleure exécution des week-ends par l'Espagnol.

Logo Mi mini
Rédigé par Par
Charles Leclerc lors du Grand Prix du Japon
© Motors Inside / Antoine Lapeyre / Charles Leclerc lors du Grand Prix du Japon

On peut dire que Carlos Sainz fait un début de saison flamboyant. Depuis son retour, après son opération de l'appendicite, qui l'a privé du Grand Prix d'Arabie Saoudite, Sainz a surqualifié son coéquipier Charles Leclerc en Australie et au Japon, et a remporté la course de Melbourne depuis la deuxième place sur la grille.

Motors Inside sans pub ?

Le Monégasque a également terminé derrière son coéquipier, dans les deux courses, se classant deuxième au Grand Prix d'Australie et quatrième derrière Sainz, qui a terminé sur le podium à Suzuka.

Lorsqu'on a demandé à Leclerc si Sainz s'était adapté plus rapidement à la Ferrari 2024, il a déclaré que son coéquipier avait simplement performé à un niveau plus élevé lors des deux dernières courses.

« Je pense qu'il fait un meilleur travail. Je pense qu'à Bahreïn, c'est difficile de comparer parce que de mon côté j'étais confronté à des problèmes et je pense que c'était un week-end très fort à part ça. Cependant, lors des deux dernières courses, il a juste été plus fort. C'est à moi maintenant de travailler, notamment sur le rythme des qualifications, qui est normalement une force. »

« J'ai eu du mal à boucler le tour, c'est une ligne très fine pour réussir ou complètement se tromper dans le tour final et mettre les pneus dans la bonne fenêtre », explique-t-il.

« Pour l'instant, j'ai eu plus de difficultés que Carlos, il pilote à un très haut niveau. J'ai beaucoup travaillé là-dessus. Et normalement, quand je travaille sur ses points, je suis assez confiant pour m'améliorer assez rapidement. »

Charles Leclerc déterminé à s'imposer en Chine

En prévision du week-end et des exigences du circuit de Shanghai, Leclerc s'attendait à ce que Ferrari soit plus proche de Red Bull qu'elle ne l'avait été à Suzuka, le circuit japonais rapide et technique ayant exploité les atouts de la RB20.

Charles Leclerc est très motivé a revenir en force. « Je ne suis pas inquiet, mais je dois évidemment le montrer en piste, à partir de demain en qualifications. »

« Sur le papier, je pense que c'est une piste où nous pourrions être un peu plus forts par rapport à Suzuka, mais nous allons juste l'aborder de la même manière, je pense toujours que Red Bull aura le dessus ce week-end », ajoute-t-il.

« Nous devrons juste nous concentrer sur nous-mêmes car il peut être très facile [de commettre des erreurs] comme nous l'avons vu notamment lors des qualifications à Suzuka, je n'ai pas fait du bon travail samedi et puis vous ne partez pas du quatrième au cinquième, mais vous passez du quatrième au huitième. »

« Je pense que pendant la course, nous serons [plus proches]. Mais voyons, cela fait très longtemps que nous n'avons pas roulé ici. J'ai vu que la piste était peinte, ou qu'il y avait quelque chose d'étrange dessus, donc aussi cela nous aurons pour voir comment notre voiture se comporte là-dessus, et quelles sont les principales limitations de la course. »

Vous nous lisez régulièrement ? Ajoutez Motors Inside dans vos sources favorites sur Google News pour nous soutenir ou inscrivez-vous à notre newsletter.

Votre avis

Vous avez déjà un compte ? Me connecter

Merci de choisir un pseudo.
Votre email est obligatoire pour valider votre commentaire.
Commentaire en attente de publication. Un email vous a été envoyé.
Le formulaire n'est pas valide.

Un e-mail de vérification vous sera envoyé avant la publication de votre commentaire.

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :

Voir les avantages

Pilotes concernés

Haut