Logan Sargeant se plaint du manque de communication avant sa pénalité en Chine

F1. Le pilote Williams ne comprend pas pourquoi il n'a pas été informé lorsqu'il a dépassé Nico Hülkenberg, de manière illégale, derrière la voiture de sécurité lors du Grand Prix de Chine de Formule 1.

Logo Mi mini
Rédigé par Par
Logan Sargeant aux côtés de son coéquipier Alex Albon et de James Vowles.
© Williams / Logan Sargeant aux côtés de son coéquipier Alex Albon et de James Vowles.

Tout commence quand Valtteri Bottas a dû abandonner le Grand Prix de Chine après la perte de son moteur, la voiture de sécurité virtuelle se lance et après quelques tours, vu la difficulté pour déplacer la monoplace Sauber, c'est la voiture de sécurité réelle qui demande aux pilotes de passer par les stands.

Motors Inside sans pub ?

Logan Sargeant se lance alors dans une bataille avec Nico Hülkenberg, qui venait de sortir des stands, afin de franchir le premier la ligne de Safety Car, située à la sortie de la Pit Lane, qui permet de déterminer l'ordre du peloton derrière la voiture de sécurité.

Le pilote Haas atteint cette ligne, une fraction de seconde avant son rival mais, avec le différentiel de vitesse à l'avantage de l'Américain, cela lui laisse croire l'inverse et il se place alors devant. Ce qui est un dépassement interdit. Pourtant le pilote Williams ne reçoit aucun message ni de son équipe, ni de la FIA. Il recevra alors une pénalité de 10 secondes, plus tard dans la course, pour manœuvre considérée comme un dépassement illégal.

« Il y a aussi un peu d'élévation à cet endroit et je suppose que cela rend les choses difficiles à voir lorsque les voitures sont séparées par une assez grande distance. Je ne pensais même pas que c'était proche, donc pour moi, il n'y a pas eu de discussion. Donc, entendre parler de ça à la fin de la course était un peu étrange », explique-t-il au micro d'Autosport.

Une voiture « déconnectée »

« Je ne sais pas si la FIA pourrait nous faire un retour. Nous avons été sous Safety Car pendant un moment, je ne sais pas pourquoi ils ne m'ont pas simplement dit de rendre la position. Évidemment, je l'aurais fait, s'ils l'avaient dit, mais à ma connaissance, je pensais avoir franchi la ligne bien avant », déplore Sargeant.

La pénalité de 10 secondes infligée à Sargeant l'a fait chuter à la 17 ème place dans le classement final, et est survenue à la fin d'un week-end où il a eu du mal à trouver des performances constantes avec sa Williams, ayant déploré en qualifications qu'il trouvait la voiture « déconnectée ».

Un changement dans les réglages pour la course entre le samedi et le dimanche, l'a obligé à prendre le départ depuis la voie des stands et, bien que son rythme était encourageant en début de course, il pense que les circonstances lui ont été défavorables, notamment lors de la voiture de sécurité.

« Il y a eu des moments bons et des moments mauvais », a-t-il déclaré. « Je pense que le début de la course avec les pneus tendres était bon et quand nous avons mis les pneus médiums, nous étions vraiment bien placés. Mais nous aurions probablement pu nous passer de cette Safety Car car nous aurions fait des relais médium-médium et cela nous aurait mieux convenu. »

« Nous avons mis les pneus durs, et je n'ai même pas réussi à les mettre en température, détruisant immédiatement le train avant. À partir de ce moment-là, c'était vraiment difficile. Je ne comprends pas trop le dernier relais, probablement l'un des plus douloureux que j'ai eu à faire. Nous verrons si nous pouvons faire mieux à l'avenir. »

Vous nous lisez régulièrement ? Ajoutez Motors Inside dans vos sources favorites sur Google News pour nous soutenir ou inscrivez-vous à notre newsletter.

Votre avis

Vous avez déjà un compte ? Me connecter

Merci de choisir un pseudo.
Votre email est obligatoire pour valider votre commentaire.
Commentaire en attente de publication. Un email vous a été envoyé.
Le formulaire n'est pas valide.

Un e-mail de vérification vous sera envoyé avant la publication de votre commentaire.

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :

Voir les avantages

Pilotes concernés

Logan Sargeant

Plus d'actualités

Breaking news

Ne ratez plus aucune "breaking news" grâce à la nouvelle newsletter Motors Inside. Recevez dans la minute les infos importantes.

Un lien de vérification vous sera envoyé.
Merci de renseigner votre adresse e-mail.
Haut