Pour Horner, la FA a écouté les craintes à propos des "voitures Frankenstein"

F1. Le directeur de l'équipe Red Bull, Christian Horner, pense que les dirigeants de la Formule 1 et de la FIA, ont écouté et réagi aux préoccupations que certains avaient exprimées précédemment concernant le risque de "voitures Frankenstein" lors de la nouvelle règlementation de F1 2026.

Logo Mi mini
Rédigé par Par
Christian Horner lors d'une interview
© Red Bull / Christian Horner lors d'une interview

Alors que la Formule 1 continue ses préparatifs concernant les nouvelles règles moteurs et châssis à partir de 2026, il y a eu quelques interrogations de la part des équipes concernant les réglementations entraînant des conséquences non voulues et peut être néfastes pour le spectacle et le sport.

Motors Inside sans pub ?

Unes des inquiétudes principales, était la crainte de devoir rétrograder en ligne droite. En effet, avec la suppression du moteur à récupération de l'énergie thermique et l'augmentation de la répartition de la puissance donnée au moteur électrique face au moteur thermique (50/50), les batteries allaient se vider rapidement et devraient donc se recharger en roulant.

D'autres simulations ont démontré que certains paramètres de l'aérodynamique "active" c'est à dire qui bouge selon la situation de la voiture, pourraient rendre les F1 instables, pouvant les faire partir en tête-à-queue en ligne droite.

L'année dernière, Christian Horner avait mis en garde contre le risque que les réglementations sur le châssis produisent des « voitures Frankenstein », qui n'étaient pas aussi bonnes qu'elles le devraient, simplement parce qu'elles devaient compenser les pénuries d'énergie provoquées par les nouveaux groupes motopropulseurs.

Horner pense néanmoins que la F1 et la FIA sont beaucoup mieux placées pour prendre les bonnes décisions nécessaires. « Évidemment, c'est un changement massif pour 2026 et légèrement sans précédent de changer à la fois le châssis et le moteur en même temps. Bien sûr, il y a des facteurs inconnus dans cela, mais beaucoup de travail a été fait par la FIA. Ils ont collaboré avec les équipes. »

« Nous avons fait entendre notre voix, même il y a un an ou deux, sur certains des problèmes, qui ont été étudié et pris en compte. Donc, il y a eu des progrès solides, je dirais, qui ont été réalisé. On part d'une feuille blanche, d'une feuille blanche complète, avec tous les aspects de la formule. Il sera fascinant de voir comment les ingénieurs interprètent les différentes réglementations et 2026 pourraient avoir un aspect assez différent. »

Un premier projet de réglementations pour juin

Le directeur de l'équipe McLaren, Andrea Stella, estime qu'il est crucial que la F1 veille à ce que les nouvelles réglementations ne conduisent à aucune conséquence imprévue pouvant nuire soit à la compétitivité du peloton, soit au spectacle. « Nous sommes heureux que le niveau de collaboration soit important entre les équipes et avec la FIA », a-t-il déclaré.

« Il est important, comme nous l'avons déjà dit, que nous mettions au point les réglementations afin d'éviter les implications non voulues, comme nous avons pu le constater dans une certaine mesure avec cette génération de voitures. Nous n'avons pas parlé de problèmes, mais de défis. Par exemple, le marsouinage a été un véritable casse-tête, aussi bien pour les pilotes que pour les ingénieurs. Nous sommes satisfaits du travail jusqu'à présent. Une collaboration fructueuse est en cours. »

Bien que le premier projet de réglementations pour 2026 de la FIA soit censé être prêt pour juin, il est probable que les règles soient ajustées à mesure que les équipes commencent à les explorer en profondeur et que des failles potentielles émergent.

Andrea Stella a ajouté : « Il reste encore un peu de temps pour arriver à la première version des réglementations et également, je pense que certaines clarifications se produiront plus tard. Donc, il reste encore un peu de temps. Mais il est clair qu'il est important que nous convergions rapidement car un mois et demi peut passer assez vite. »

Vous nous lisez régulièrement ? Ajoutez Motors Inside dans vos sources favorites sur Google News pour nous soutenir ou inscrivez-vous à notre newsletter.

Votre avis

Vous avez déjà un compte ? Me connecter

Merci de choisir un pseudo.
Votre email est obligatoire pour valider votre commentaire.
Commentaire en attente de publication. Un email vous a été envoyé.
Le formulaire n'est pas valide.

Un e-mail de vérification vous sera envoyé avant la publication de votre commentaire.

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :

Voir les avantages
Haut