Gasly : "La voiture est mal née"

F1. Alpine vit un début de saison compliqué, loin des espérances passées. Pierre Gasly reconnait que la voiture est mal née mais que les améliorations semblent aller dans le bon sens.

Logo Mi mini
Rédigé par Par
Pierre Gasly espère remonter dans la hiérarchie
© MotorsInside / Laurent Lefebvre / Pierre Gasly espère remonter dans la hiérarchie

En Chine, Alpine avait fait le choix de privilégier Esteban Ocon en lui confiant le seul pack d'améliorations produit à temps pour l'épreuve. Cette décision s'était basée sur le fait qu'il avait dominé son coéquipier depuis le début de la saison.

Motors Inside sans pub ?

En levée de rideau du Grand Prix de Miami, Pierre Gasly s'est montré satisfait de pouvoir disposer ce week-end d'exactement la même configuration de monoplace que son coéquipier : « Les améliorations ont apporté ce qu'on espérait qu'elles apportent. C'est une étape dans la bonne direction mais il y a encore évidemment beaucoup à faire pour rattraper le reste du peloton. » Avec le léger de gain de performance observé, l'équipe française a eu l'impression de pouvoir au moins avoir une chance de se battre : « Ce dixième supplémentaire nous permet d'être dans la bataille. »

Mais cela ne résout pas le problème structurel de cette monoplace : « Nous savons que la voiture est mal née. Cela arrive que certaines années on y arrive et d'autres années, vous vous trompez. Je sais que cela va prendre du temps mais au moins, nous avons désormais assez de données pour savoir ce qui va et ce qui ne marche pas. » Esteban Ocon a confirmé qu'il avait constaté la différence, notamment d'un point de vue du poids de la voiture.

Comme toujours en F1, le temps file et presse, au moment où Pierre Gasly est sans contrat pour l'année prochaine : « Nous sommes déjà en mai. Nous regardons ce qui est encore possible pour cette saison et la prochaine. Mais aussi, nous avons 2026 qui va demander beaucoup de travail pour construire une toute nouvelle voiture. » La frustration vient du fait que l'équipe s'améliore mais que cela ne se traduit pas en piste : « Le concept de voiture que nous avons ne fonctionne pas mais cela ne signifie pas que nous faisons tout mal. »

Au moment de l'interroger sur son avenir, Pierre Gasly a choisi le ferme « No comment », ne voulant même pas dire si son employeur actuel était sa piste privilégiée ou pas. Par contre, il a concédé qu'il observait de près ce qui se passait à l'usine, y compris sur le nouveau concept de moteur pour 2026.

Par notre envoyé spécial à Miami

Vous nous lisez régulièrement ? Ajoutez Motors Inside dans vos sources favorites sur Google News pour nous soutenir ou inscrivez-vous à notre newsletter.

1 commentaire
Donnez votre avis
  1. Gravatar rmat26
    rmat26Le 03/05, 08:46
    J'espère qu'ils vont utiliser leurs ressources techniques à bon escient !
    On sait si une v2 de l'Alpine est en cours ?
    Répondre
Votre avis

Vous avez déjà un compte ? Me connecter

Merci de choisir un pseudo.
Votre email est obligatoire pour valider votre commentaire.
Commentaire en attente de publication. Un email vous a été envoyé.
Le formulaire n'est pas valide.

Un e-mail de vérification vous sera envoyé avant la publication de votre commentaire.

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :

Voir les avantages

Pilotes concernés

Grand Prix de Miami

Plus d'actualités

Breaking news

Ne ratez plus aucune "breaking news" grâce à la nouvelle newsletter Motors Inside. Recevez dans la minute les infos importantes.

Un lien de vérification vous sera envoyé.
Merci de renseigner votre adresse e-mail.
Haut