Fernando Alonso : "Nous recevons des pénalités pour n'importe quoi, donc le sprint ce sera juste pour s'amuser"

F1. Fernando Alonso se prépare pour la course Sprint du Grand Prix de Miami avec Aston Martin, faisant face à des problèmes d'adhérence qui l'ont relégué à la huitième position sur la grille de départ.

Logo Mi mini
Rédigé par Par
Fernando Alonso a réaffirmé ses réserves quant à l'importance des courses Sprint
© Motors Inside / Antoine Lapeyre / Fernando Alonso a réaffirmé ses réserves quant à l'importance des courses Sprint

Lors de la qualification Sprint du Grand Prix de Miami vendredi, l'écurie Aston Martin a dû faire face à des défis, avec Fernando Alonso qui s'élancera depuis la huitième position. Le pilote espagnol a partagé ses réflexions sur cette performance mitigée, soulignant les difficultés rencontrées.

Motors Inside sans pub ?

« Il n'y avait pas beaucoup d'adhérence sur la piste aujourd'hui, donc les conditions étaient assez difficiles pour la qualification Sprint. Mais c'était pareil pour tout le monde, et nous avons réussi à faire entrer les deux voitures en SQ3, ce qui était l'objectif d'aujourd'hui », a-t-il commenté au micro des journalistes après le Shootout.

Après avoir reçu une pénalité lors du Grand Prix de Chine, Alonso avait déjà exprimé ses réserves quant à l'importance des courses Sprint, soulignant le faible impact en termes de points et l'usure des pneus. Suite à la qualification Sprint de Miami, il a réaffirmé son point de vue dans son style bien à lui : « Nous recevons des pénalités pour n'importe quoi, donc demain c'est juste pour s'amuser, rien d'intéressant pour nous. »

Pour l'équipe d'Alonso, le format des courses Sprint ne semble pas apporter de réels avantages, étant donné le faible nombre de points en jeu : « La course Sprint ne signifie pas grand-chose pour moi, surtout parce que nous ne pouvons pas nous battre ou faire quelque chose de similaire ».

Malgré ces réserves, le pilote espagnol aborde le Sprint comme une opportunité de tirer des enseignements pour la course principale : « Ce sera une journée ennuyeuse de l'extérieur, car nous serons dans un train de voitures, mais nous le ferons. Cela nous fournira des informations utiles pour la course. »

Comme à son habitude, il garde donc une attitude pragmatique envers la course Sprint, reconnaissant ses limites tout en cherchant à en tirer le meilleur parti. Rendez-vous à 18h, heure française, pour assister au Sprint à Miami.

Vous nous lisez régulièrement ? Ajoutez Motors Inside dans vos sources favorites sur Google News pour nous soutenir ou inscrivez-vous à notre newsletter.

Votre avis

Vous avez déjà un compte ? Me connecter

Merci de choisir un pseudo.
Votre email est obligatoire pour valider votre commentaire.
Commentaire en attente de publication. Un email vous a été envoyé.
Le formulaire n'est pas valide.

Un e-mail de vérification vous sera envoyé avant la publication de votre commentaire.

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :

Voir les avantages

Pilotes concernés

Grand Prix de Miami

Plus d'actualités

Breaking news

Ne ratez plus aucune "breaking news" grâce à la nouvelle newsletter Motors Inside. Recevez dans la minute les infos importantes.

Un lien de vérification vous sera envoyé.
Merci de renseigner votre adresse e-mail.
Haut