Charles Leclerc s'estime chanceux après avoir fini troisième à Miami

F1. Charles Leclerc a terminé troisième ce dimanche lors du Grand Prix de Miami. Une position qu'il pense avoir obtenu grâce à la chance puisque le Monégasque a connu quelques péripéties qui ont failli lui couter cher.

Logo Mi mini
Rédigé par Par
Podium du Grand Prix de Miami, Charles Leclerc termine troisième.
© Motors Inside / Podium du Grand Prix de Miami, Charles Leclerc termine troisième.

Parti deuxième sur la grille de départ, Charles Leclerc a limité la casse dès le premier virage du Grand Prix de Miami. Alors que le départ était lancé, avec Max Verstappen en tête, suivi des deux Ferrari, Sergio Perez a failli emporter les trois voitures avec lui dont son coéquipier. Une manœuvre qui aurait pu couter très cher à Charles Leclerc notamment. Mais le Monégasque n'a pas perdu son sang-froid pour autant.

Motors Inside sans pub ?

« De notre côté, on a eu de la chance de la finir. Pendant que je prenais le premier virage, j'ai cru qu'on allait y rester. Checo a été un peu trop optimiste sur ce coup-là. Heureusement pour nous, il n'y a pas eu de conséquences », a-t-il confié au micro de Canal + juste après la course.

Après la belle frayeur, la safety car de sortie et l'envolée de Norris

Après la grosse frayeur au départ, le pilote de la Scuderia Ferrari n'a pas pu se battre très longtemps avec Lando Norris, vainqueur de cette course. La McLaren du Britannique était trop rapide pour lui, qui devait rester concentré sur les deux hommes devant lui. Le Monégasque évoque même une perte de performance sans parler de la perte total de DRS suite au premier virage de la course. Les choses se sont même légèrement compliquées avec la sortie de la safety car que le pilote Ferrari n'a pas su gérer correctement. Au final, une troisième place après quelques péripéties permet tout de même au pilote Ferrari de marquer des points et de titiller davantage Red Bull que les week-ends précédents. Il faudra continuer à se battre avec la concurrence féroce.

« On s'est concentré sur la course, mais on n'a jamais vraiment eu la performance pour mettre la pression sur Max. La performance comparée à Red Bull ce week-end était bonne, mais il y a eu McLaren qui est très très forte ce week-end. Avec leur upgrade, j'espère qu'ils ne vont pas avoir ce genre de performance toute l'année parce que sinon ils vont vraiment être rapides », ajoute le Monégasque à l'issue de la course.

Quasiment deux ans sans victoire

Il faut remonter à juillet 2022 pour revoir Charles Leclerc sur la première marche du podium. Depuis, le pilote enchaine tout de même pas mal de podium avec de belles performances mais pas assez pour détrôner Max Verstappen ou encore Lando Norris cette saison. Du côté de son coéquipier, Carlos Sainz, il est parvenu à grimper sur la première marche du podium il y a quelques semaines lors du Grand Prix d'Australie. Rendez-vous le 19 mai prochain pour le Grand Prix d'Emilie-Romagne.

Vous nous lisez régulièrement ? Ajoutez Motors Inside dans vos sources favorites sur Google News pour nous soutenir ou inscrivez-vous à notre newsletter.

Votre avis

Vous avez déjà un compte ? Me connecter

Merci de choisir un pseudo.
Votre email est obligatoire pour valider votre commentaire.
Commentaire en attente de publication. Un email vous a été envoyé.
Le formulaire n'est pas valide.

Un e-mail de vérification vous sera envoyé avant la publication de votre commentaire.

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :

Voir les avantages

Pilotes concernés

Charles Leclerc

Plus d'actualités

Breaking news

Ne ratez plus aucune "breaking news" grâce à la nouvelle newsletter Motors Inside. Recevez dans la minute les infos importantes.

Un lien de vérification vous sera envoyé.
Merci de renseigner votre adresse e-mail.
Haut