Toto Wolff répond aux critiques du patron de Red Bull

F1. Toto Wolff déclare que les critiques du chef de Red Bull, Oliver Mintzlaff, à son égard, concernant sa volonté de faire signer Max Verstappen chez Mercedes, n'ont "aucune pertinence", car il nie "jouer aux échecs" avec les pilotes de Formule 1.

Logo Mi mini
Rédigé par Par
Max Verstappen lors des qualifications à Miami.
© Red Bull content pool / Max Verstappen lors des qualifications à Miami.

Le patron de Mercedes s'est retrouvé sous le feu des critiques de la part de Oliver Mintzlaff, lors du Grand Prix de Miami. Le directeur général de la société de boissons énergisantes Red Bull n'étant pas content que Mercedes essaie de débaucher Verstappen de son équipe actuelle.

Motors Inside sans pub ?

« Je comprends la pression à laquelle Toto Wolff et peut-être d'autres équipes sont confrontés après des années de retard. Mais je pense que Toto Wolff devrait se concentrer sur ses défis. Il en a assez », a déclaré Oliver Mintzlaff au média allemand, Bild am Sonntag.

« Et c'est aussi une question de respect. Si je continue à parler du personnel d'autres équipes, ce n'est pas correct », continue l'Allemand.

Toto Wolff est totalement indifférent à ce qui a été dit. « Je ne sais pas sur quoi ce type commente, cela n'a aucune pertinence pour moi. »

Il y avait des rumeurs selon lesquelles Mercedes prévoyait une réunion avec Max Verstappen et ses représentants cette semaine pour discuter d'un éventuel accord pour 2025. Toto Wolff a nié les faits. Cependant, il a clairement indiqué qu'il continuait à surveiller de près le marché des transferts, bien qu'il soit encore trop tôt pour être définitif concernant les plans du deuxième pilote de son équipe pour 2025.

« Il y a toujours beaucoup de réunions », a-t-il déclaré. « Je ne peux pas vraiment dire [quelque chose de définitif] sur le deuxième pilote. Je pense que nous avons discuté des possibilités, et je veux être juste envers ces gars-là et ne pas donner l'impression que nous jouons aux échecs avec des humains car ce n'est pas le cas. »

« Nous voulons prendre notre temps, voir où va la réflexion de Max et, en même temps, surveiller les autres pilotes. Carlos [Sainz] était à nouveau très fort aujourd'hui et c'est pourquoi nous sommes un peu en mode observation pour le moment. »

Pendant que Mercedes attend de voir ce que Verstappen décidera, son autre option évidente est le pilote junior Andrea Kimi Antonelli. Le jeune Italien a été au centre des spéculations, lors du week-end de Miami concernant une éventuelle arrivée chez Williams, l'équipe a demandé à la FIA une exemption de superlicence de F1 pour lui car il a moins de 18 ans.

Toto Wolff a déclaré que Mercedes n'a aucun intérêt à le voir courir en F1 maintenant. « Tant d'histoires ont été créées, et cela ne lui rend pas service car il doit se concentrer sur sa campagne en F2. Il fait beaucoup de tests pour nous afin de le mettre au niveau et je pense que cette décision sur le deuxième pilote est encore à des semaines, voire des mois. Nous n'avons pas approché la FIA pour obtenir une libération anticipée. »

Vous nous lisez régulièrement ? Ajoutez Motors Inside dans vos sources favorites sur Google News pour nous soutenir ou inscrivez-vous à notre newsletter.

Votre avis

Vous avez déjà un compte ? Me connecter

Merci de choisir un pseudo.
Votre email est obligatoire pour valider votre commentaire.
Commentaire en attente de publication. Un email vous a été envoyé.
Le formulaire n'est pas valide.

Un e-mail de vérification vous sera envoyé avant la publication de votre commentaire.

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :

Voir les avantages

Pilotes concernés

Haut