Chez Haas, Oliver Bearman et Nico Hülkenberg vont rouler pour la première fois à Imola

F1. Le pilote de réserve de l'écurie américaine Oliver Bearman va découvrir la piste d'Imola à bord d'une Formule 1 lors des essais libres, de même que Nico Hülkenberg qui n'a jamais piloté sur ce circuit italien dans la catégorie reine du sport automobile.

Logo Mi mini
Rédigé par Par
Oliver Bearman dans la Haas au Mexique en 2023
© Motors Inside / Oliver Bearman dans la Haas au Mexique en 2023

La Formule 1 s'apprête à disputer son premier Grand Prix européen de la saison sur le mythique circuit d'Imola dans la région italienne d'Emilie-Romagne. Il s'agit d'un retour sur cette piste car l'édition 2023 a dû être annulée à cause d'importantes intempéries qui avaient rendues impraticables la piste et ses alentours.

Motors Inside sans pub ?

Il y a deux ans, Haas F1 était parvenu à inscrire des points grâce à Kevin Magnussen. Cette année, l'écurie américaine a décidé de faire rouler son pilote de réserve et membre de la Ferrari Driver Academy, Oliver Bearman, lors de la première séance d'essais libres à Imola.

Le pilote de 19 ans roulera ainsi pour la première fois dans une F1 à Imola lors d'une séance officielle, lui qui a déjà participé à des séances d'essais libres avec Haas F1 en 2023, à l'occasion des Grand Prix du Mexique et d'Abu Dhabi. Bearman avait surtout impressionné lors du Grand Prix d'Arabie Saoudite cette saison lorsqu'il a remplacé au pied levé Carlos Sainz dans la Ferrari pour terminer 7e en course, alors qu'il prenait le volant de la SF-24 pour la première fois.

« Je suis très excitant à l'idée de retrouver l'équipe et de prendre part aux EL1 à Imola. L'équipe effectue une saison solide et j'espère, avec l'expérience que j'ai acquise depuis je suis monté dans la voiture la dernière fois, que je serai capable de les aider à garder la forme dans laquelle ils se trouvent ! »

Celui qui est favori pour une place de titulaire chez Haas F1 la saison prochaine remplacera Kevin Magnussen aux côtés de Nico Hülkenberg. Le pilote allemand découvrira lui aussi Imola au volant d'une F1 puisqu'il n'était pas titulaire lors du retour du circuit italien au calendrier entre 2020 et 2022.

« Ce sera seulement le septième rendez-vous de la saison mais j'ai l'impression que nous avons repris il y a déjà longtemps. Cela fait du bien de revenir en Europe. Je n'ai jamais piloté sur l'Autodrome Enzo et Dino Ferrari et je suis excité de cocher cette piste à ma liste d'autant que j'y prends beaucoup de plaisir au simulateur » a déclaré le futur pilote Audi F1.

Avant le Grand Prix d'Emilie-Romagne, Haas F1 est 7e au classement constructeurs, à douze points de Racing Bulls.

Vous nous lisez régulièrement ? Ajoutez Motors Inside dans vos sources favorites sur Google News pour nous soutenir ou inscrivez-vous à notre newsletter.

Votre avis

Vous avez déjà un compte ? Me connecter

Merci de choisir un pseudo.
Votre email est obligatoire pour valider votre commentaire.
Commentaire en attente de publication. Un email vous a été envoyé.
Le formulaire n'est pas valide.

Un e-mail de vérification vous sera envoyé avant la publication de votre commentaire.

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :

Voir les avantages

Pilotes concernés

Grand Prix d'Emilie-Romagne

Plus d'actualités

Breaking news

Ne ratez plus aucune "breaking news" grâce à la nouvelle newsletter Motors Inside. Recevez dans la minute les infos importantes.

Un lien de vérification vous sera envoyé.
Merci de renseigner votre adresse e-mail.
Haut