La Thaïlande en discussion pour un Grand Prix de F1 à Bangkok

F1. La tentative de la Thaïlande d'obtenir une course de Formule 1 a progressé, le Premier ministre du pays, Srettha Thavisin, s'est rendu à Imola pour discuter de cette idée.

Logo Mi mini
Rédigé par Par
Stefano Domenicali va devoir faire des choix difficiles pour le prochain calendrier de course
© Robert Eklund via Unsplash / Stefano Domenicali va devoir faire des choix difficiles pour le prochain calendrier de course

Dans le cadre d'une visite officielle en Italie, Srettha Thavisin, Premier ministre thaïlandais, était présent au Grand Prix d'Émilie-Romagne pour échanger avec le PDG de la F1, Stefano Domenicali.

Motors Inside sans pub ?
Abonnez-vous

Le projet du Grand Prix de Thaïlande est poussé par le gouvernement, mais il semble que Thavisin ait sondé Red Bull sur son intérêt potentiel à soutenir l'initiative. Le représentant, vise un accord pour organiser une course dans les rues de Bangkok, la capitale, avec l'espoir qu'elle puisse figurer au calendrier en 2027 ou 2028.

Après sa visite, il a exprimé sa conviction que le Grand Prix donnerait une exposition internationale à la Thaïlande. Il a écrit sur les réseaux sociaux : « En accord avec l'intention du gouvernement thaïlandais de faire venir la F1 en Thaïlande dans un avenir proche, j'ai visité l'Autodromo Enzo e Dino Ferrari et j'ai eu une discussion avec les dirigeants du Groupe de la Formule 1. Cela correspond à notre politique de placer la Thaïlande sur la scène mondiale pour les événements et les activités internationaux. »

La fin du Grand Prix d'Imola ?

L'offre de la Thaïlande pour une course s'inscrit dans un objectif clair que la Formule 1 a désormais d'établir une base plus importante pour la série en Asie. Domenicali est connu pour être favorable à l'idée de la course à Bangkok, après avoir visité la Thaïlande en avril, pour des discussions avec Thavisin.

Ce qui est clair, cependant, c'est que l'arrivée de courses comme celle de la Thaïlande pourrait bien signifier que la F1 devra abandonner certains de ses événements actuels. L'avenir du circuit d'Imola en particulier est remis en question. S'exprimant lors d'un appel aux analystes de Wall Street récemment, Domenicali a déclaré qu'il y avait peu de désir pour la F1 d'élargir le calendrier. Il a récemment déclaré aux médias italiens qu'il y aurait probablement des choix difficiles à faire bientôt car le contrat d'Imola arrive à expiration à la fin de l'année prochaine.

« Nous constatons un grand intérêt de la part de nombreux pays pour la Formule 1, et cela représente évidemment une opportunité de développement », a-t-il déclaré. « En même temps, cela nous oblige à faire des choix en termes de calendrier. »

Vous nous lisez régulièrement ? Ajoutez Motors Inside dans vos sources favorites sur Google News pour nous soutenir ou inscrivez-vous à notre newsletter.

Votre avis

Vous avez déjà un compte ? Me connecter

Merci de choisir un pseudo.
Votre email est obligatoire pour valider votre commentaire.
Commentaire en attente de publication. Un email vous a été envoyé.
Le formulaire n'est pas valide.

Un e-mail de vérification vous sera envoyé avant la publication de votre commentaire.

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :

Voir les avantages

Breaking news

Ne ratez plus aucune "breaking news" grâce à la nouvelle newsletter Motors Inside. Recevez dans la minute les infos importantes.

Un lien de vérification vous sera envoyé.
Merci de renseigner votre adresse e-mail.
Haut