Pourquoi la victoire de Charles Leclerc à Monaco est historique

F1. En remportant le Grand Prix de Monaco pour la première fois de sa carrière en Formule 1, le pilote Ferrari est entré encore un peu plus dans l'histoire sportive de son pays.

Logo Mi mini
Rédigé par Par
Charles Leclerc sur la plus haute marche du podium à Monaco
© Motors Inside / Charles Leclerc sur la plus haute marche du podium à Monaco

Charles Leclerc a réalisé un nouveau rêve en Formule 1. Cinq ans après être devenu titulaire chez Ferrari, le pilote de 26 ans a remporté pour la première fois son Grand Prix à domicile dans les rues de la Principauté, devenant ainsi le 37e pilote à s'imposer à Monaco dans le cadre du championnat du monde de Formule 1.

Motors Inside sans pub ?
Abonnez-vous

Leclerc est surtout devenu le premier pilote monégasque à remporter le Grand Prix de Monaco de Formule 1. Son compatriote Louis Chiron avait certes terminé sur la plus haute marche du podium en 1931, mais c'était 19 ans avant la création du championnat du monde. Le même Chiron était aussi le seul pilote monégasque à être monté sur un podium à Monaco. C'était dans le cadre de la deuxième course du premier championnat du monde de F1 de l'histoire en 1950. Au volant de sa Maserati, il avait terminé troisième derrière deux futures légendes du sport, Juan Manuel Fangio et Alberto Ascari.

Soixante-quatorze ans plus tard, Leclerc est donc enfin monté sur le podium chez lui. Que ce soit en F2 ou en cinq Grand Prix de F1, il n'avait jamais fait mieux que 4e sous le drapeau à damiers. Malgré deux poles positions en 2021 et 2022, Leclerc avait connu la malchance ou avait été victime de la mauvaise stratégie de son équipe.

En 2024, en plus d'avoir réalisé le meilleur temps des essais du vendredi et du samedi matin et la pole le samedi après-midi, il a réalisé une course tout en maîtrise le dimanche pour s'offrir la 6e victoire de sa carrière en F1, 41 Grand Prix après la cinquième, en Autriche en 2022.

Le pilote Ferrari fait partie du cercle très fermé des pilotes monégasques à avoir pris le départ d'un Grand Prix de Formule 1. Avant lui et après Louis Chiron, Oliver Beretta en était devenu le deuxième membre lors de la saison 1994 après avoir participé à neuf courses au volant d'une Larrousse motorisée par Ford-Cosworth.

Le dimanche 26 mai 2024 restera donc une date historique pour l'histoire du sport monégasque et pour la Formule 1. Un pilote qui s'impose à domicile est toujours un évènement pour lui et son pays, en témoigne l'émotion qui a envahi le paddock après la course ou les larmes du Prince Albert II sur le podium.

Leclerc a encore de la marge pour atteindre les rois des courses à domicile que sont Lewis Hamilton (8 victoires à Silverstone) ou Alain Prost (6 victoires en France). Quoiqu'il en soit, il est déjà devenu l'égal d'un autre petit prince de Ferrari puisque Gilles Villeneuve s'était lui aussi imposé en Principauté avec une monoplace de Maranello en 1981. A égalité avec 6 victoires chacun, Leclerc aura l'occasion de dépasser son illustre prédécesseur dès le prochain Grand Prix au Canada sur le circuit... Gilles Villeneuve.

Vous nous lisez régulièrement ? Ajoutez Motors Inside dans vos sources favorites sur Google News pour nous soutenir ou inscrivez-vous à notre newsletter.

Votre avis

Vous avez déjà un compte ? Me connecter

Merci de choisir un pseudo.
Votre email est obligatoire pour valider votre commentaire.
Commentaire en attente de publication. Un email vous a été envoyé.
Le formulaire n'est pas valide.

Un e-mail de vérification vous sera envoyé avant la publication de votre commentaire.

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :

Voir les avantages

Pilotes concernés

Grand Prix de Monaco

Plus d'actualités

Breaking news

Ne ratez plus aucune "breaking news" grâce à la nouvelle newsletter Motors Inside. Recevez dans la minute les infos importantes.

Un lien de vérification vous sera envoyé.
Merci de renseigner votre adresse e-mail.
Haut