Grand Prix du Canada : Verstappen sort vainqueur du chaos

F1. Annoncé comme potentiellement en difficulté au début du weekend, Max Verstappen n'a jamais coulé sous la pluie. Affichant un rythme constant et solide, le pilote Red Bull a triomphé face à Norris et Russell pour décrocher la 60ème victoire de sa carrière.

Logo Mi mini
Rédigé par Par
Verstappen remporte le Grand Prix du Canada devant Norris et Russell.
© Motors Inside / Maeva Burillo / Verstappen remporte le Grand Prix du Canada devant Norris et Russell.

A l'extinction des feux, le départ a été relativement prudent pour tout le monde. Personne ne semblait assez fou pour faire le héros au premier virage sur une piste détrempée et dangereusement glissante. George Russell a réussi à maintenir sa première place devant Max Verstappen.

Motors Inside sans pub ?
Abonnez-vous

Le départ a été moins propre pour l'autre Red Bull. Sergio Perez, totalement acculé à droite à la sortie du deuxième virage n'a pas pu éviter un contact avec l'Alpine de Pierre Gasly. Heureusement pour les deux pilotes, ce petit accrochage était sans incidence majeure et les deux ont réussi à reprendre leur course en ayant simplement perdu quelques positions.

Hormis les deux Haas, tout le monde a décidé de chausser des pneus intermédiaires pour le départ. parti en pneus intermédiaires à part les deux Haas qui ont opté pour des full wet. Ce pari stratégique du côté des homme d'Ayao Komatsu s'est avéré prometteur en début de relais mais très vite lorsque la pluie a diminué, les deux ont commencé à chuter légèrement dans la hiérarchie. La première victime de ces conditions piégeuses a été la Williams de Logan Sargeant. L'Américain est venu heurter les barrières au virage numéro 6 sans casser son aileron avant. Un petit miracle en soi.

Verstappen est revenu progressivement face à un George Russell en difficulté. Enfin dans la zone de DRS, le Néerlandais a commis une petite erreur au premier virage. Cette petite bévue a permis à Russell de prendre un peu d'air. Désormais, la McLaren de Lando Norris se montrait très pressante dans les rétroviseurs de la Red Bull frappée du numéro 1. Le vainqueur du Grand Prix de Miami a signé un début de course impressionnant en dépassant consécutivement Verstappen et Russell avec aisance pour prendre la tête de la course.

Au 25e tour, Logan Sargeant se retrouve arrêté au milieu de la route suite à un aquaplaning. La voiture de sécurité intervient, tout le monde passe par les stands pour changer de pneus sauf Lando Norris qui n'a pas eu le temps de rentrer. Il perd sa place de leader et retombe en 3e position.

Alors que la voiture de sécurité est sur le point de s'effacer, Charles Leclerc effectue un surprenant arrêt pour troquer ses pneus pluie contre des slicks. L'arrêt est interminable, le Monégasque est dernier. Cette décision est incompréhensible, Leclerc est le seul en sticks alors que la pluie se remet à tomber. Il ne tarde pas à s'arrêter à nouveau pour remettre des intermédiaires. La vainqueur du Grand Prix de Monaco voit sa série d'arrivées consécutives dans le Top 5 se terminer d'une des pires façons imaginables. Le pilote Ferrari s'est fait prendre un tour par les pilotes contre qui il se battait deux semaines pour la victoire. le dernier clou dans le cercueil a été la demande de son équipe de rentrer au garage pour abandonner. Du rêve au cauchemar, voilà comment résumer les deux dernières semaines de Leclerc.

Le retour du soleil

Pierre Gasly était le deuxième pilote sur la grille à faire le pari de chausser des pneus durs. Au 40ème tour, le pilote Alpine a plongé dans les stands pour se débarrasser de ses gommes à bandes vertes et tenter de profiter du retour du soleil qui a permis de dégager une trajectoire sèche sur la piste. La stratégie du clan français a sûrement été légèrement prématuré car le Normand n'a pas gagné de temps sur ses rivaux.
Constatant son incapacité à franchir la muraille couleur papaye devant lui, Lewis Hamilton prenait le même risque au 43ème tour pour tenter sa chance avec les gommes mediums.

Norris a fait lui l'exact opposé de ses rivaux directs que sont Hamilton et Verstappen et prolongeait son relais en intermédiaire. Le pilote britannique poussait sa monoplace dans ses retranchements pour sortir des stands en tête de la course comme pouvait en témoignait l'arrière particulièrement agile de sa monoplace. Ce brillant pari stratégique a été suffisant pour dépasser Russell mais pas assez pour sortir devant la Red Bull du Néerlandais.

Au 48ème tour, ce sont seulement quatre secondes qui séparaient Verstappen et Norris. Etonnamment, les conditions sèches avantageaient davantage les Mercedes que les McLaren. Après avoir quasiment poussé Norris à l'épingle du virage numéro 10, le poleman du Grand Prix a repris sa deuxième place et semblait remonter à vitesse grand V sur la Red Bull. Ses progrès ont été ruinés par une petite erreur de pilotage dans la chicane du virage numéro 8. Cette petite guéguerre entre britannique a permis au triple champion du monde en titre de prendre le large.

De nouveau du chaos

Eliminé en Q1 hier, Sergio Perez a prolongé un weekend catastrophique avec une sortie de piste aux conséquences terribles. Broyant son aileron arrière dans les barrières, le Mexicain repart est arrivé au circuit Gilles Villeneuve avec un tout nouveau contrat et une prestation sportive loin d'être à la hauteur des attentes de son employeur. Heureusement pour Red Bull que les deux Ferrari n'ont pas rallié l'arrivée car le bilan aurait pu être bien plus sévère pour l'équipe autrichienne.

Alexander Albon qui effectuait jusqu'au 54ème tour une course parfaite qui, sans incidents, aurait du le récompenser des deux points de la 9ème place, a tourné au désastre lorsqu'il a croisé la route de Carlos Sainz. L'Espagnol a eu le malheur de toucher une partie humide de l'asphalte à l'entrée du 6ème virage. Perdant le contrôle, le pilote Ferrari n'a pas réussi à rattraper à temps sa monoplace. Pourtant précautionneux, Albon n'a pas réussi à éviter le train arrière de la voiture rouge. Les deux sont entrés en contact, le Thaïlandais échouant dans le mur. Cet incident a provoqué la sortie d'une deuxième voiture de sécurité.

Les trois saisons de domination de Verstappen lui ont permis de maitriser parfaitement l'art de la relance. Lando Norris a été totalement impuissant face à la Red Bull à la sortie de la dernière chicane. Au bout d'une boucle complète, le Néerlandais pouvait se targuer d'avoir plus d'une seconde et demie d'avance sur son plus proche rival.

En retrait lors de la première moitié de la course, Lewis Hamilton s'est montré de plus en plus menaçant à mesure que le soleil réchauffait la piste. Dépassant Oscar Piastri dans un premier temps, il n'a pas pu penser à la monoplace de Lando Norris, devant défendre face à son voisin de garage. Les deux pilotes Mercedes

C'est finalement Max Verstappen qui est venu aller chercher une victoire bien méritée. Après avoir affronté tout seul, les deux Mercedes et les deux McLaren, le jeune champion du monde est allé chercher sa 6ème victoire la saison sur un circuit où ce dernier n'était pas forcément annoncé comme le favori. Si l'hymne néerlandais a de nouveau retenti cette saison, il est appréciable de noter que désormais les Red Bull ne semblent plus pouvoir gagner confortablement.

L'autre petit succès du jour est évidemment la double arrivée dans les points du côté d'Alpine. Après Bahreïn, un tel exploit était difficilement envisageable.

Le résultat du Grand Prix du Canada 2024 de F1 :

PiloteEquipeTemps / RetardTours
1Max VerstappenRed Bull Racing1:45:47.92770
2Lando NorrisMcLaren+3,87970
3George RussellMercedes+4,31770
4Lewis HamiltonMercedes+4,91570
5Oscar PiastriMcLaren+10,19970
6Fernando AlonsoAston Martin Aramco+17,51070
7Lance StrollAston Martin Aramco+23,62570
8Daniel RicciardoRacing Bulls+28,67270
9Pierre GaslyAlpine+30,02170
10Esteban OconAlpine+30,31370
11Nico HülkenbergHaas+30,82470
12Kevin MagnussenHaas+31,25370
13Valtteri BottasSauber+40,48770
14Yuki TsunodaRacing Bulls+52,69470
15Zhou GuanyuSauber+1 tour69
NCCarlos SainzFerrari52
NCAlexander AlbonWilliams52
NCSergio PerezRed Bull Racing51
NCCharles LeclercFerrari40
NCLogan SargeantWilliams23

Vous nous lisez régulièrement ? Ajoutez Motors Inside dans vos sources favorites sur Google News pour nous soutenir ou inscrivez-vous à notre newsletter.

64 photos dans l'album

Les photos du Grand Prix du Canada 2024 de F1. Toutes les photos

300_motorsinside-maevaburillo-canada-dimanche-1.jpg300_motorsinside-maevaburillo-canada-dimanche-10.jpg300_motorsinside-maevaburillo-canada-dimanche-11.jpg300_motorsinside-maevaburillo-canada-dimanche-12.jpg300_motorsinside-maevaburillo-canada-dimanche-13.jpg300_motorsinside-maevaburillo-canada-dimanche-14.jpg300_motorsinside-maevaburillo-canada-dimanche-15.jpgComplément
Fond circuit
Drapeau CanadaGP Canada
00h 00m 00s
Course terminée
Vendredi 7 juin
19h30 - 20h30
Samedi 8 juin
18h30 - 19h30
22h - 23h
Dimanche 9 juin
20h - 21h
Votre avis

Vous avez déjà un compte ? Me connecter

Merci de choisir un pseudo.
Votre email est obligatoire pour valider votre commentaire.
Commentaire en attente de publication. Un email vous a été envoyé.
Le formulaire n'est pas valide.

Un e-mail de vérification vous sera envoyé avant la publication de votre commentaire.

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :

Voir les avantages

Pilotes concernés

Grand Prix du Canada

Plus d'actualités

Breaking news

Ne ratez plus aucune "breaking news" grâce à la nouvelle newsletter Motors Inside. Recevez dans la minute les infos importantes.

Un lien de vérification vous sera envoyé.
Merci de renseigner votre adresse e-mail.
Haut