Les écarts se resserrent, Max Verstappen trouve ça stimulant

F1. Victorieux à Montréal, Max Verstappen a vécu une course stressante, inquiété par George Russell puis Lando Norris. Les écarts se resserrent entre concurrents, ce qui ne déplait pas forcément au champion du monde en titre.

Logo Mi mini
Rédigé par Par
Max Verstappen renoue avec la victoire au Canada
© Motors Inside / Maeva Burillo / Max Verstappen renoue avec la victoire au Canada

En 2023, Red Bull a tout raflé. L'écurie autrichienne a réalisé une saison quasi parfaite en remportant 21 des 22 Grand Prix, du jamais vu dans l'histoire. La saison 2024 a ensuite commencé comme la précédente s'était terminée, Red Bull s'offrant la plus haute marche du podium lors des deux premiers Grand Prix. Mais depuis, les amoureux de la F1, qui commençaient à s'imaginer revivre une domination du monstre autrichien, ont eu le droit d'entendre autre chose que l'hymne Néerlandais le dimanche après-midi. Carlos Sainz a été le premier à venir chiper la première place à Max Verstappen, s'en sont suivi les victoires de Lando Norris et Charles Leclerc.

Motors Inside sans pub ?
Abonnez-vous

Si peu nombreux étaient ceux à prévoir que la bataille se corse pour le championnat, tous suivent avec bonheur le fait que les écarts se resserrent ainsi. C'est même le cas de Max Verstappen.

« C'est définitivement plus stimulant. Et je pense qu'avec la course d'aujourd'hui, c'était très excitant en général. Cela nous pousse à garder les pieds sur terre. Nous ne pouvons plus nous permettre de faire des erreurs, même minimes. Donc, oui, chaque petit détail compte maintenant, » explique le champion du monde à notre micro.

Seulement 49 points d'avance sur Ferrari

Après neuf courses disputées cette année, Red Bull affiche 301 points au championnat constructeurs et 49 points d'avance sur Ferrari, deuxième. A titre de comparaison, à ce même stade en 2023, Red Bull avait déjà marqué 377 points tandis que son dauphin, Aston Martin à l'époque, n'en affichait que 175, soit 202 points d'écart.

Alors que McLaren a encore prouvé son statut de deuxième force du paddock à Montréal et avec le retour surprise de Mercedes au top, la saison tend donc à être moins monotone. Du moins, on l'espère...

Vous nous lisez régulièrement ? Ajoutez Motors Inside dans vos sources favorites sur Google News pour nous soutenir ou inscrivez-vous à notre newsletter.

Votre avis

Vous avez déjà un compte ? Me connecter

Merci de choisir un pseudo.
Votre email est obligatoire pour valider votre commentaire.
Commentaire en attente de publication. Un email vous a été envoyé.
Le formulaire n'est pas valide.

Un e-mail de vérification vous sera envoyé avant la publication de votre commentaire.

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :

Voir les avantages

Pilotes concernés

Max Verstappen

Plus d'actualités

Breaking news

Ne ratez plus aucune "breaking news" grâce à la nouvelle newsletter Motors Inside. Recevez dans la minute les infos importantes.

Un lien de vérification vous sera envoyé.
Merci de renseigner votre adresse e-mail.
Haut