Sauber : Alunni-Bravi dément l'impact de l'arrivée d'Audi sur les performances actuelles

F1. Alessandro Alunni-Bravi a confirmé les difficultés rencontrées par Sauber cette saison, tout en soulignant les efforts déployés pour améliorer la performance et préparer l'arrivée d'Audi en 2026.

Logo Mi mini
Rédigé par Par
Alessandro Alunni-Bravi a confirmé les difficultés rencontrées par Sauber cette saison
© Motors Inside / JanlPhotographe / Alessandro Alunni-Bravi a confirmé les difficultés rencontrées par Sauber cette saison

Face aux difficultés rencontrées par l'équipe Sauber cette saison, le directeur d'équipe Alessandro Alunni-Bravi a tenu à clarifier certains points en conférence de presse vendredi.

Motors Inside sans pub ?
Abonnez-vous

« Les performances ne sont pas au rendez-vous, c'est un fait », a-t-il reconnu. « Si nous avons pu afficher des performances prometteuses en début d'année, nous n'avons pas réussi à les concrétiser en résultats à cause de problèmes de fiabilité récurrents. De plus, les autres écuries, notamment Red Bull et Alpine, ont progressé avec leurs mises à jour, creusant l'écart. »

« Nous avons résolu les soucis de fiabilité, en particulier au niveau des arrêts aux stands », a précisé Alunni-Bravi. « Cependant, sur un tour en qualification, nous ne sommes pas au niveau nécessaire pour espérer marquer des points. »

Préparation pour Audi et impact sur la saison actuelle

Interrogé sur l'impact de la préparation pour l'entrée d'Audi en 2026 sur la saison actuelle, Alunni-Bravi estime qu'il est « important de ne pas confondre les deux choses. La préparation de l'équipe Audi en 2026 ne doit pas affecter les deux saisons en cours. Nous avons des faiblesses à corriger, et c'est sur quoi nous travaillons. Andreas Seidl est impliqué depuis janvier dernier dans ce processus de transformation, qui commence par le renforcement de la structure actuelle et le recrutement de talents pour nos équipes techniques. Il n'y a pas deux équipes distinctes, mais une seule qui doit servir de base à l'équipe d'usine Audi. »

Le chef d'équipe de Sauber a nuancé les propos tenus par Valtteri Bottas en conférence de presse jeudi, où le pilote avait évoqué « un pas en arrière pour faire deux pas en avant ».

« Je ne dirais pas que c'est faux », a-t-il commencé. « Il est vrai que nous ne sommes pas où nous devrions être, en termes de recrutement et d'investissement. C'est d'ailleurs la raison pour laquelle Audi a décidé de prendre le contrôle total du groupe Sauber en mars, afin d'injecter les fonds nécessaires pour nous hisser au niveau de l'équipe d'usine. Nous savons où nous voulons aller, mais le chemin est encore long. »

Vous nous lisez régulièrement ? Ajoutez Motors Inside dans vos sources favorites sur Google News pour nous soutenir ou inscrivez-vous à notre newsletter.

Votre avis

Vous avez déjà un compte ? Me connecter

Merci de choisir un pseudo.
Votre email est obligatoire pour valider votre commentaire.
Commentaire en attente de publication. Un email vous a été envoyé.
Le formulaire n'est pas valide.

Un e-mail de vérification vous sera envoyé avant la publication de votre commentaire.

Grand Prix d'Espagne

Plus d'actualités

Breaking news

Ne ratez plus aucune "breaking news" grâce à la nouvelle newsletter Motors Inside. Recevez dans la minute les infos importantes.

Un lien de vérification vous sera envoyé.
Merci de renseigner votre adresse e-mail.
Haut