Un vendredi "difficile" pour Charles Leclerc et Ferrari en Espagne

F1. Les pilotes Ferrari, Carlos Sainz et Charles Leclerc, ont connu une journée de vendredi contrastée lors des essais libres du Grand Prix d'Espagne.

Logo Mi mini
Rédigé par Par
Charles Leclerc a rencontré des difficultés avec sa monoplace en Espagne vendredi.
© Motors Inside / JanlPhotographe / Charles Leclerc a rencontré des difficultés avec sa monoplace en Espagne vendredi.

Vendredi, Ferrari a profité des deux premières séances d'essais libres pour évaluer des mises à jour aérodynamiques introduites plus tôt que prévu. Si les premiers résultats sont encourageants, il reste encore du travail à faire pour tirer le meilleur parti de la SF-24.

Motors Inside sans pub ?
Abonnez-vous

Carlos Sainz, équipé des nouveaux composants, a réalisé le troisième meilleur temps en 1'14"572. Charles Leclerc, quant à lui, n'a pu terminer son tour rapide à cause d'un drapeau rouge provoqué par Fernando Alonso. Il a finalement signé un 1'15"434 avec des pneus moins performants.

L'Espagnol a ensuite confirmé sa bonne forme en EL2 en s'adjugeant la deuxième place en 1'13"286. Mais le Monégasque, toujours à la recherche de l'équilibre idéal, a terminé avec un 1'13"597.

« L'équipe Ferrari va analyser en détail les données recueillies lors des essais libres afin d'optimiser le package de la voiture pour les qualifications et la course. Les derniers essais libres de demain seront cruciaux pour trouver les réglages parfaits avant la séance qualificative », indique l'écurie dans un communiqué de presse.

Des pilotes Ferrari aux avis mitigés

Carlos Sainz se montre raisonnablement satisfait de la voiture, mais reconnaît qu'il reste du travail à faire, notamment en termes de rythme de course. « Une journée de vendredi assez compliquée, comme toujours ici à Barcelone quand le soleil brille et que la piste évolue rapidement. Nous avons eu du mal dans les deux sessions à obtenir le bon équilibre de la voiture, mais je pense que tout le monde a eu des problèmes similaires aujourd'hui », commente-t-il.

« Globalement, je suis raisonnablement satisfait de la voiture, mais nous avons du travail à faire, surtout en termes de rythme de course ». Il salue également l'ambiance sur la piste et remercie les fans pour leur soutien.

De son côté, Charles Leclerc dit avoir vécu « une journée difficile » avec des problèmes d'équilibre de la voiture. « Le travail de réglage sera donc notre principal objectif avant demain (samedi). Nous avons utilisé un nouveau package lors de la EL2, mais nous avons encore beaucoup de travail à faire car je ne suis pas encore pleinement à l'aise. »

Rendez-vous pour les EL3 à 12h30 pour découvrir s'il est plus chanceux ce samedi.

Vous nous lisez régulièrement ? Ajoutez Motors Inside dans vos sources favorites sur Google News pour nous soutenir ou inscrivez-vous à notre newsletter.

Votre avis

Vous avez déjà un compte ? Me connecter

Merci de choisir un pseudo.
Votre email est obligatoire pour valider votre commentaire.
Commentaire en attente de publication. Un email vous a été envoyé.
Le formulaire n'est pas valide.

Un e-mail de vérification vous sera envoyé avant la publication de votre commentaire.

Grand Prix d'Espagne

Plus d'actualités

Breaking news

Ne ratez plus aucune "breaking news" grâce à la nouvelle newsletter Motors Inside. Recevez dans la minute les infos importantes.

Un lien de vérification vous sera envoyé.
Merci de renseigner votre adresse e-mail.
Haut