Grand Prix d'Espagne : Max Verstappen remporte la course devant un Lando Norris plus que menaçant

F1. Alors que Lando Norris était parti en pole position, c'est Max Verstappen qui a remporté le Grand Prix d'Espagne devant le pilote McLaren, tandis que Lewis Hamilton a conservé sa position de départ et monte donc sur la troisième marche du podium.

Logo Mi mini
Rédigé par Par
Max Verstappen a remporté le Grand Prix d'Espagne 2024.
© Motors Inside / JanlPhotographe / Max Verstappen a remporté le Grand Prix d'Espagne 2024.

Parti 4e, George Russell surprend tout le monde et effectue un magnifique départ pour prendre l'ascendant à la fois sur Lando Norris, Max Verstappen et Lewis Hamilton dès avant le premier virage. On l'applaudit ferme dans les tribunes pour beau spectacle.

Motors Inside sans pub ?
Abonnez-vous

Un incident est noté entre Norris et Verstappen, le premier aurait forcé le second en dehors de la piste, dans l'herbe, ce qui a un peu profité à Russell. Mais il n'y aura pas de conséquence. Carlos Sainz s'en sort bien aussi, devant Charles Leclerc au 3e tour, mais le Monégasque se plaint que son coéquipier lui aurait fermé la porte.

Max Verstappen reprend bientôt l'avantage sur Russell pour prendre la tête de la course au 3e tour également. Le Néerlandais creuse son avance à deux secondes alors que Norris se rapproche du pilote Mercedes. En difficulté, Fernando Alonso, 14e, voit Kevin Magnussen se rapprocher dangereusement. Le pilote Aston Martin semble avoir beaucoup de mal avec sa monoplace sur cette piste.

Plus loin, Sergio Perez, pénalisé de trois places, parvient à passer Hülkenberg, alors que Verstappen perd presque le contrôle de sa voiture au virage 7, sans conséquences.

Derrière le Néerlandais, Russell creuse un peu son avance sur Norris, alors qu'on discute stratégie chez McLaren. Malheureusement pour Pierre Gasly, rentré au stand au tour 15, Alpine réalise un très mauvais arrêt, ce qui le voit prendre du retard et ressortir 13e, derrière son coéquipier. On apprend que Magnussen recevra 5 secondes de pénalité pour son faux départ.

Un incident noté entre Sainz et Hamilton

Ca chauffe dans la voie des stands entre Russell et Sainz, pratiquement au coude à coude dans la pitlane. Le pilote Mercedes a lui aussi perdu du temps sur un mauvais arrêt au stand. Il ressort 8e derrière Alonso, juste devant Sainz.

Verstappen rentre au tour 18 pour chausser les mediums et ressort derrière Piastri, soit 4e, après un excellent arrêt de Red Bull. Au même moment, Lewis Hamilton part à l'attaque de Carlos Sainz. Il le passe au début du tour 20, bénéficiant du DRS dans la longue ligne droite. Mais l'Espagnol se plaint qu'il aurait été touché dans la manœuvre et demande à ce qu'on le laisse passer. L'incident est sous investigation… Mais il n'y aura pas de suite ici non plus, ce qui provoque l'ire du pilote Ferrari.

Pendant ce temps, Max Verstappen remonte le peloton et se place devant Russell au 22e tour, derrière Norris et Leclerc qui ne se sont pas encore arrêtés. Ce sera le cas pour le Britannique au tour suivant, qui échange les tendres pour les mediums. Il ressort derrière Sainz, 6e. Leclerc le suivra deux tours plus tard, un arrêt de 3 secondes pour chausser les mediums. Il ressort entre les deux Alpine, 7e, qui s'en sortent bien après avoir brillé plus que prévu en qualifications. S'il passe Magnussen, Fernando Alonso, 15e, a toujours du mal.

On commence à s'endormir un peu mais Piastri dépasse Perez au tour 29, 9e. Pendant ce temps, Norris aimerait dépasser Hamilton mais il est juste au-dessus de la seconde et ne peut donc pas activer le DRS. Toujours leader avec une avance de près de 7 secondes, Verstappen se plaint de ses pneus. Derrière lui, Norris met de plus en plus la pression sur Russell. Il le dépasse finalement au 35e tour dans une magnifique manœuvre mais Russell ne se laisse pas faire et repasse devant. On a enfin un peu de spectacle, et Norris finit par repasser devant. Hamilton profite de cette passe d'armes pour se rapprocher de son coéquipier… Mais Russell repasse directement par les stands, on ne verra donc pas de bataille entre eux pour le moment.

Pierre Gasly prend l'avantage sur Guanyu Zhou pour s'établir à la 9e place, alors que son coéquipier est 12e, mais monte bientôt à la 11e place, à la porte des points. On a dépassé les 40 tours et Norris se plaint de ses pneus, il serait bientôt temps qu'il effectue son deuxième arrêt au stand. Hamilton rentre au stand au 44e tour pour chausser les tendres et ressort… derrière Sainz, à nouveau. Verstappen rentre lui aussi pour les tendres. On indique à Norris, désormais leader, que c'est leur chance pour gagner. Il accélère la cadence dans la foulée.

Lando Norris met la pression sur Max Verstappen

C'est reparti pour une nouvelle bataille entre Sainz et Hamilton. L'Espagnol n'entend pas lui faciliter la tâche, toujours furieux de leur échange plus tôt, mais Hamilton le dépasse dans la longue ligne droite, en même temps que Russell dépasse Piastri. On appelle ensuite Norris au stand pour repartir en tendres, derrière Verstappen après un arrêt de 3,6 secondes, et tout juste devant Russell, ce qui compromet ses chances de victoire. De son côté, Hülkenberg reçoit 5 secondes de pénalité pour non-respect de la limitation de vitesse dans la voie des stands. Les deux pilotes Haas ont donc reçu une pénalité. Yuki Tsunoda recevra la même pénalité.

Au 52e tour, Lewis Hamilton parvient à passer George Russell, qui n'a pas les bonnes gommes, et monte pour le moment sur le podium. On indique à Verstappen qu'il doit pousser jusqu'à la fin car Norris ne va rien laisser passer. Après avoir fait la pole, le pilote McLaren va tout donner pour prendre la deuxième victoire de sa carrière. A 10 tours de la fin, Sainz laisse passer son coéquipier, qui prend la 5e place derrière les Mercedes. On fait comprendre à Leclerc qu'il peut accélérer la cadence.

On arrive à 5 tours de la fin et Norris se rapproche encore de Verstappen, à moins de 4,5 secondes. Derrière, Hamilton semble être bien parti pour monter sur la troisième marche du podium. Russell le suit, prouvant bel et bien que Mercedes est de retour aux affaires. Lando Norris se rapproche à 2,8 secondes à 2 tours de la fin, mais cela semble un peu court pour espérer remporter la victoire. On en restera bien là : c'est donc Max Verstappen qui gagne ce Grand Prix d'Espagne, devant Lando Norris et Lewis Hamilton. Derrière, George Russell se place 4e, Charles Leclerc 5e et Carlos Sainz 6e.

Le classement du Grand Prix d'Espagne 2024

PiloteEquipeTempsEcartTours
1VerstappenOracle Red Bull Racing1:28:20.22766
2NorrisMcLaren F1 Team+2.219s66
3HamiltonMercedes-AMG Petronas Motorsport+17.790s66
4RussellMercedes-AMG Petronas Motorsport+22.320s66
5LeclercScuderia Ferrari+22.709s66
6SainzScuderia Ferrari+31.028s66
7PiastriMcLaren F1 Team+33.760s66
8PerezOracle Red Bull Racing+59.524s66
9GaslyBWT Alpine F1 Team+62.025s66
10OconBWT Alpine F1 Team+71.889s66
11HülkenbergMoneyGram Haas F1 Team+79.215s66
12AlonsoAston Martin Aramco Cognizant F1 Team+1 tour65
13GuanyuStake F1 Team +1 tour65
14StrollAston Martin Aramco Cognizant F1 Team+1 tour65
15RicciardoVisa Cash App RB Formula One Team+1 tour65
16BottasStake F1 Team +1 tour65
17MagnussenMoneyGram Haas F1 Team+1 tour65
18AlbonWilliams Racing+1 tour65
19TsunodaVisa Cash App RB Formula One Team+1 tour65
20SargeantWilliams Racing+2 tours64

Vous nous lisez régulièrement ? Ajoutez Motors Inside dans vos sources favorites sur Google News pour nous soutenir ou inscrivez-vous à notre newsletter.

106 photos dans l'album

Les photos du Grand Prix d'Espagne de F1. Toutes les photos

Fond circuit
00h 00m 00s
Course terminée
Vendredi 21 juin
13h30 - 14h30
Samedi 22 juin
12h30 - 13h30
16h - 17h
Dimanche 23 juin
15h - 16h
Votre avis

Vous avez déjà un compte ? Me connecter

Merci de choisir un pseudo.
Votre email est obligatoire pour valider votre commentaire.
Commentaire en attente de publication. Un email vous a été envoyé.
Le formulaire n'est pas valide.

Un e-mail de vérification vous sera envoyé avant la publication de votre commentaire.

Grand Prix d'Espagne

Plus d'actualités

Breaking news

Ne ratez plus aucune "breaking news" grâce à la nouvelle newsletter Motors Inside. Recevez dans la minute les infos importantes.

Un lien de vérification vous sera envoyé.
Merci de renseigner votre adresse e-mail.
Haut