Un bon choix pneumatique pour Max Verstappen qui a évité le pire

F1. Max Verstappen a terminé deuxième à l'issue du Grand Prix de Grande-Bretagne. Une course qui ne semblait pas lui réussir avant d'opter pour des pneus plus adaptés et de profiter du retour du beau temps avec une piste parfaite pour s'offrir une deuxième place.

Logo Mi mini
Rédigé par Par
Max Verstappen deuxième à l'issu du Grand Prix de Grande-Bretagne
© MotorsInside / Max Verstappen deuxième à l'issu du Grand Prix de Grande-Bretagne

Une course qui ne semblait pas réussir à Max Verstappen ce dimanche lors du Grand Prix de Grande-Bretagne mais une belle fin pour le triple champion du monde. Parti quatrième sur la grille de départ derrière George Russell, Lewis Hamilton et Lando Norris, le Néerlandais a fait parler son talent de pilote et s'est offert de beaux dépassements, notamment sur la fin en doublant Lando Norris.

Motors Inside sans pub ?
Abonnez-vous

Après des conditions difficiles liées à la météo anglaise, le beau temps est revenu à quelques tours de la fin. Max Verstappen en a donc profité pour changer ses pneus au bon moment. Terminant la course avec des pneus durs, contrairement aux deux pilotes de tête qui ont enfilé des soft, le Néerlandais a assuré le dépassement sur le pilote McLaren mais n'a pas réussi à s'offrir Lewis Hamilton et a donc terminé deuxième de ce Grand Prix. Les bonnes décisions au bon moment ont réussi au pilote pour l'instant en tête du championnat du monde cette saison.

« Ça ne se présentait pas très bien, je me suis dis que j'allais terminer cinq ou sixième. Puis on a pris de bonnes décisions. On est passé des slicks aux intermédiaires et des intermédiaires aux slicks au bon moment. Au final, faire ce choix de pneus durs m'a vraiment aidé à finir deuxième. Ça aurait pu être pire mais on a bien opéré cette course et je suis heureux d'être sur le podium. Quand il a commencé à pleuvoir pour la première fois, je commençais à perdre du terrain et je n'avais pas assez d'adhérence. J'ai dis à mon équipe que les gars devant s'en allaient. Il fallait rester sur la piste, c'était compliqué mais à un moment c'est vraiment tombé fort, il a fallu passer aux intermédiaires. J'ai essayé de les conserver au mieux et d'un seul coup le soleil est sorti, la piste a séché très vite. Je me sentais encore bien avec les intermédiaires mais il y avait un écart suffisant pour se dire qu'on passe aux slicks et c'est ce qu'on a fait » a confié le triple champion du monde après son passage du drapeau à damier.

Une stratégie qui aura payé, un nouveau podium et vingt points supplémentaires pour le leader du championnat qui montre course après course son envie d'aller soulever un quatrième titre de champion du monde cette saison.

Vous nous lisez régulièrement ? Ajoutez Motors Inside dans vos sources favorites sur Google News pour nous soutenir ou inscrivez-vous à notre newsletter.

Votre avis

Vous avez déjà un compte ? Me connecter

Merci de choisir un pseudo.
Votre email est obligatoire pour valider votre commentaire.
Commentaire en attente de publication. Un email vous a été envoyé.
Le formulaire n'est pas valide.

Un e-mail de vérification vous sera envoyé avant la publication de votre commentaire.

Grand Prix de Grande-Bretagne

Plus d'actualités

Breaking news

Ne ratez plus aucune "breaking news" grâce à la nouvelle newsletter Motors Inside. Recevez dans la minute les infos importantes.

Un lien de vérification vous sera envoyé.
Merci de renseigner votre adresse e-mail.
Haut