McLaren, Haas et Williams à Silverstone pour des tests Pirelli

F1. Les trois écuries ont participé ce mardi 9 juillet au sixième test de l'année pour les pneus Pirelli en Formule 1. Au total, 201 tours ont été effectués pour le compte du manufacturier de pneumatique italien. C'est Mick Schumacher qui a obtenu le meilleur temps à l'issue d'une journée perturbée par la pluie.

Logo Mi mini
Rédigé par Par
McLaren, Haas et Williams roule cette semaine pour des tests Pirelli.
© Motors Inside Alexis Perrin / McLaren, Haas et Williams roule cette semaine pour des tests Pirelli.

Après les tests effectués à Barcelone, Jerez de la Frontera, Le Castellet et au Mugello, Pirelli et les équipes de Formule 1 se sont retrouvés sur le circuit de Silverstone, quelques jours seulement après la course du Grand Prix de Grande-Bretagne. L'occasion était donc belle pour les trois équipes concernées par ce test, McLaren, Haas et Williams, de rouler à nouveau sur ce mythique tracé, notamment pour leur pilote réserviste, puisqu'en dehors de l'écurie de Grove qui a fait rouler Alexander Albon, les deux autres écuries ont fait appel à leurs réservistes. Ainsi, Haas a donné le volant à Pietro Fittipaldi tandis que McLaren a opté pour le réserviste de chez Mercedes, Mick Schumacher.

Motors Inside sans pub ?
Abonnez-vous

Ce test avait surtout pour objectif d'analyser les pneus Pirelli pour 2025 et de voir quelles améliorations pourraient être effectuées, en particulier au niveau de leur construction, puisqu'il s'agit des derniers pneus 18 pouces que fournira Pirelli avant l'introduction de nouveaux règlements en 2026, qui prévoient de réduire la largeur des pneus. À l'avant, ils passeront de 305 à 275 millimètres et de 405 à 375 millimètres à l'arrière avec l'ambition de réduire la traînée aérodynamique pour diminuer la consommation d'énergie des monoplaces.

Un test nécessaire mais entravé par la météo

Grâce à cela, ces trois équipes ont pu collecter certaines informations, mais les conditions météorologiques ont rendu impossible toute tentative d'utilisation des pneus secs, en particulier le pneu C6 que Pirelli introduira l'année prochaine afin de mieux faire face aux circuits urbains. Ainsi, le programme s'est uniquement concentré sur l'analyse des pneus intermédiaires dans le but de mieux les optimiser pour l'année prochaine et de connaître leur comportement. Après le Grand Prix du Japon, Pirelli avait d'ailleurs annoncé que « le plus gros problème pour nous en ce moment, c'est de finaliser le développement d'un pneu intermédiaire, capable de fonctionner sans couvertures chauffantes, ainsi que d'un pneu maxi-pluie avec une meilleure performance ».

« Nous savons que le temps passe vite et que nous devons tout finaliser autant que possible à l'avance, car il se peut que les conditions météorologiques ne soient pas assez bonnes lors de certains tests. Les possibilités d'essais des pneus pluie ou intermédiaires sont très limitées. » L'urgence est donc de mise au sein de Pirelli afin de préparer au mieux les pneus 18 pouces de 2025, mais aussi pour « préparer au mieux le développement des pneumatiques pour 2026 », comme l'a expliqué le directeur de Pirelli Motorsport, Mario Isola, aux médias le week-end dernier à Silverstone.

« Je crois que nous avons maintenant un bon produit très proche des objectifs que la Formule 1 nous a définis. Cela a été possible grâce aux jours de test que, après quelques années, nous avons pu obtenir. Cela vous montre à quel point il est important de tester. »

Au final, 201 tours ont pu être réalisés lors de cette première journée de test. Alex Albon a été le pilote le plus productif avec 86 tours couverts, 62 pour le pilote réserviste de Haas, Pietro Fittipaldi, et 53 pour Mick Schumacher qui signe tout de même le meilleur temps en 1:37.428. Le test se poursuivra ce mercredi avec Lando Norris dans la McLaren, Logan Sargeant chez Williams et le Britannique Ollie Bearman dans sa future équipe Haas.

Vous nous lisez régulièrement ? Ajoutez Motors Inside dans vos sources favorites sur Google News pour nous soutenir ou inscrivez-vous à notre newsletter.

Votre avis

Vous avez déjà un compte ? Me connecter

Merci de choisir un pseudo.
Votre email est obligatoire pour valider votre commentaire.
Commentaire en attente de publication. Un email vous a été envoyé.
Le formulaire n'est pas valide.

Un e-mail de vérification vous sera envoyé avant la publication de votre commentaire.

Breaking news

Ne ratez plus aucune "breaking news" grâce à la nouvelle newsletter Motors Inside. Recevez dans la minute les infos importantes.

Un lien de vérification vous sera envoyé.
Merci de renseigner votre adresse e-mail.
Haut