Marcus Wandt a emmené le drapeau de la FIA avec lui dans l'espace

F1. Lors du Grand Prix de Grande-Bretagne, l'astronaute de l'ESA Marcus Wandt a présenté au président de la FIA un drapeau qu'il avait emporté à la Station spatiale internationale plus tôt dans l'année. Wandt partage son expérience unique et le parallèle entre la Formule 1 et la navigation spatiale

Logo Mi mini
Rédigé par Par
Marcus Wandt a emporté le drapeau de la FIA dans l'espace
© FIA/DPPI / Marcus Wandt a emporté le drapeau de la FIA dans l'espace

Lors du Grand Prix de Grande-Bretagne de ce week-end, la FIA a eu l'honneur d'accueillir Marcus Wandt, astronaute de l'Agence spatiale européenne (ESA), qui a apporté un drapeau de la FIA dans la Station spatiale internationale (ISS) pour marquer le 120e anniversaire de la Fédération. Un parallèle unique entre sport automobile et espace.

Motors Inside sans pub ?
Abonnez-vous

L'ancien pilote de chasse avait embarqué le 18 janvier 2024, dans le cadre de la mission Muninn à bord de l'ISS. Là-bas, il a réaliser près de 20 expériences européennes et consacré plus de 100 heures à des démonstrations scientifiques et technologiques dont l'expérience Surface Avatar, où il a contrôlé une équipe de robots sur Terre depuis l'espace.

Après avoir rencontré le président de la FIA, Mohammed Ben Sulayem, et assisté à une session de qualifications, Marcus a tenu à partager ses sentiments sur le sport, mais également les similitudes entre un pilote et un astronaute.

Un rêve réalisé

Marcus Wandt a décrit son expérience comme la réalisation d'un rêve de longue date. « Rien que le fait de monter dans cette fusée, de m'allonger ou de m'incliner et de regarder le compte à rebours, que j'avais vu plusieurs fois dans le simulateur, était incroyable. » a-t-il confié à la FIA. « J'ai piloté beaucoup de chasseurs au cours de ma carrière, mais l'accélération ici, elle démarre tout de suite et augmente sans cesse. Votre cerveau crie. C'est tellement rapide. C'est plus de 27 000 kilomètres par heure. C'est stupéfiant, mais tellement amusant. Je recommande vivement le voyage  ».

Pendant ses trois semaines à bord de l'ISS, Marcus a effectué 288 orbites autour de la Terre. Bien que confiné en apparence, il décrit des conditions de vie plutôt similaire à la Terre. « Pour moi, les différents modules de l'ISS sont suffisamment variés pour en faire un petit monde. Ainsi, après une semaine ou deux, j'ai commencé à me sentir vraiment chez moi. » a-t-il expliqué. « Il y a aussi une excellente collaboration à bord de la station et avec les équipes au sol, car dans une mission comme celle-ci, la plupart des participants à la mission sont au sol. Le travail d'équipe était vraiment agréable et très efficace. Vivre et travailler là-bas était très joyeux  »

Une collaboration entre coéquipiers qui n'est pas sans rappeler la collaboration entre les équipes et les pilotes en piste en Formule 1.

Des expériences similaires

Si l'astronaute Marcus Wandt a tenu à emporter avec lui le drapeau de la FIA, c'est avant tout pour souligner l'implication de la Fédération Internationale de l'Automibile dans l'innovation technologique, la science et l'ingénierie. Une mission dont il est chargé à l'ESA. Pour lui, l'innovation dans les deux domaines repose sur la capacité à repousser les limites tout en respectant des consignes de sécurité strictes.

Selon Marcus, il existe de nombreux parallèles entre le sport automobile et l'exploration spatiale. En plus de l'attrait pour l'innovation, le suédois souligne l'importance d'une cohésion d'équipe. « Il y a aussi un aspect d'équipe très important. Que ce soit un pilote ou un astronaute, la personne qui exécute les actions est soutenue par une équipe beaucoup plus grande. Vous avez quelqu'un qui exécute les actions, mais tout le monde derrière eux rend cela possible et fait en sorte que l'innovation se produise. » a-t-il rappelé. Il a également souligné l'importance de l'interface homme-machine dans les deux domaines. Les pilotes et les astronautes doivent comprendre et optimiser les systèmes qu'ils utilisent, tout en fournissant des retours constants aux équipes d'ingénierie.

Pour Marcus Wandt, cette passion partagée pour l'innovation permet d'atteindre de nouveaux niveaux de connaissance et de créer des choses inédites. Il apprécie cette similarité, tant dans la communauté spatiale que dans celle de la F1, où les passionnés travaillent ensemble pour atteindre des objectifs communs et repousser les frontières de la technologie et du savoir.

Vous nous lisez régulièrement ? Ajoutez Motors Inside dans vos sources favorites sur Google News pour nous soutenir ou inscrivez-vous à notre newsletter.

Votre avis

Vous avez déjà un compte ? Me connecter

Merci de choisir un pseudo.
Votre email est obligatoire pour valider votre commentaire.
Commentaire en attente de publication. Un email vous a été envoyé.
Le formulaire n'est pas valide.

Un e-mail de vérification vous sera envoyé avant la publication de votre commentaire.

Breaking news

Ne ratez plus aucune "breaking news" grâce à la nouvelle newsletter Motors Inside. Recevez dans la minute les infos importantes.

Un lien de vérification vous sera envoyé.
Merci de renseigner votre adresse e-mail.
Haut