Sordo devra faire un podium au minimum en Espagne

F1.

Logo Mi mini
Rédigé par Par
© /

A Salou, ce week-end, pour le Rallye Espagnol, Dani Sordo aura la faveur du public catalan. L'Espagnol fait face à un beau challenge et doit faire oublier son abandon en Allemagne.

Motors Inside sans pub ?

En Nouvelle-Zélande, il y a trois semaines, le coéquipier de Loeb a terminé à la 6eme place sans pouvoir faire mieux. Mais le rally New Zealand a été pour lui un entrainement et une expérience enrichissante plutôt qu’un mauvais résultat :

« Il y a eu quelques bonnes choses notamment le dimanche, je suis parvenu à défendre ma position alors que Petter Solberg se faisait pressant. Bon, ce n'était que pour la sixième place et je ne peux m'en contenter. J'étais resté sur une impression plutôt favorable en 2006. Je n'ai pas toujours su retrouver le feeling que j'avais éprouvé lors de ma première expérience. J'ai peut-être placé la barre trop haut. J'ai sans doute négligé que sur ce terrain, où le pilotage prime sur tout, il faut beaucoup de pratique avant de se sentir à l'aise. Une bonne leçon à méditer. »

Les deux prochaines courses se dérouleront sur asphalte, terrain de prédilection de l’espagnol. La troisième en Corse sur des terrains très partagés mais garde de bons espoirs de briller grâce à sa bonne progression sur cette surface.

« Retrouver le goudron, qui plus est dans mon pays, n'est pas pour me déplaire. Cependant, j'apprécie de plus en plus la terre, surface sur laquelle j'ai beaucoup progressé depuis le début de l'année mais où j'ai encore pas mal de choses à apprendre comme la Nouvelle-Zélande vient de me le rappeler. L'implantation du Catalunya au sud a été, je crois, une bonne chose. Les spéciales y sont plus rapides, l'adhérence excellente. De toute façon, Lloret ou Salou, ce qui ne change pas, c'est la qualité d'organisation du RACC et la ferveur des spectateurs qui seront, je l'espère, encore très nombreux à venir nous soutenir. »

Pour le rallye à domicile, Sordo veut ramener plus que des points. Il veut empêcher Gronholm d’en marquer et pour cela, un podium est obligatoire ! « Il faudra essayer d'être devant Mikko Hirvonen et surtout Marcus Grönholm. Avec Marc Martí, nous allons tenter de prêter main forte à Sébastien [Loeb]et Daniel [Elena] en prenant des points à leur rival. Pour cela, nous devons viser une place entre eux et leur adversaire. Nous savons que ce ne sera pas facile mais je compte sur le bon feeling que j'éprouve sur l'asphalte, sur le potentiel de notre C4 WRC et le travail de toute l'équipe Citroën Sport pour y parvenir. »

L’espagnol s’est entrainé le week-end dernier en Irlande et disposera également ce week-end de François Duval, certes comme rival, mais surtout pour contrer Marcus Gronholm au championnat.

Vous nous lisez régulièrement ? Ajoutez Motors Inside dans vos sources favorites sur Google News pour nous soutenir ou inscrivez-vous à notre newsletter.

Votre avis

Vous avez déjà un compte ? Me connecter

Merci de choisir un pseudo.
Votre email est obligatoire pour valider votre commentaire.
Commentaire en attente de publication. Un email vous a été envoyé.
Le formulaire n'est pas valide.

Un e-mail de vérification vous sera envoyé avant la publication de votre commentaire.

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :

Voir les avantages

Breaking news

Ne ratez plus aucune "breaking news" grâce à la nouvelle newsletter Motors Inside. Recevez dans la minute les infos importantes.

Un lien de vérification vous sera envoyé.
Merci de renseigner votre adresse e-mail.
Haut