GP de Chine - Toyota est plus motivé que jamais

F1.

Logo Mi mini
Rédigé par Par
© /

Après un Grand Prix du Japon très difficile pour l’écurie Toyota, la remobilisation est le maître mot en vue du GP de Chine qui arrive dans quelques jours.

Motors Inside sans pub ?

Toyota courra avec les mêmes installations qu’à Fuji, mais les combinaisons de pneus changeront.

La fin de la saison est en vue et l'équipe est déterminée pour finir sur une bonne note. La 5ème place détenue par Red Bull au championnat constructeur semble maintenant difficile à atteindre. Par contre, Au classement pilote, tout reste ouvert pour Schumacher ou Trulli alors que l’allemand vient d’officialiser son départ de l’écurie. Autant donc finir de façon positive.

Ralf Schumacher
« Le circuit international de Shanghai met en avant des services vraiment impressionnants. Pour la team, les garages et les bureaux sont parfaits et sont sans doute les mieux équipés au monde. Le circuit est en lui-même un vrai défi pour l’ensemble des conducteurs. »

« Il a quelques virages techniquement exigeants. Il est important de ne pas faire des erreurs qui pourront apporter de lourdes conséquences. C'est un endroit où courir constitue un vrai plaisir et j'attends ceci avec grands intérêts. Nous n'avons pas eu beaucoup de chance car le repos entre les Grands Prix japonais et chinois est court. »

« J'attends avec intérêt cette course et j'espère obtenir un bon résultat. Le résultat au Japon était très décevant, précisément car c'était notre course à la maison. Le temps était terrible samedi et dimanche mais les conditions sont les mêmes pour chacun. Espérons que nous aurons un meilleur temps à Shanghai. »

Jarno Trulli
« Il est bon de se retrouver de nouveau en Chine, sur un des meilleurs circuits que nous fréquentons en termes d'équipements. La piste elle-même est également tout à fait spéciale parce qu'il y a des virages que vous ne trouvez nulle part ailleurs, comme le virage 1. »

« C'est un défi pour trouver la meilleure installation pour Shanghai en raison du mélange des secteurs lents et de longues lignes droites. Nous sommes presque à la fin de la saison et nous avons connu un week-end au Japon très frustrant. Cette saison fut difficile mais je voudrais le finir avec de bons résultats et je crois que nous avons le potentiel pour y parvenir en Chine. »

Pascal Vasselon - Directeur technique
« Shanghai est un circuit unique en termes de dispositions de piste mais au niveau de la plupart des paramètres sur la voiture, telle que l'usage des freins, les exigences vis-à-vis du moteur, ce circuit se retrouve dans la moyenne. Il y a deux longues lignes droites à Shanghai mais vous trouvez une situation intéressante en raison du virage 13. »

« Nous sommes pleins d'espoir pour obtenir un bon résultat. Nous emploierons les mêmes spécifications sur la voiture que celles employées au speed-way de Fuji en raison du peu de temps entre les deux courses. Les conditions difficiles vécues au Japon ont perturbées l’évaluation de nos installations mais seront observées de très près dès vendredi en essais. »

Vous nous lisez régulièrement ? Ajoutez Motors Inside dans vos sources favorites sur Google News pour nous soutenir ou inscrivez-vous à notre newsletter.

Votre avis

Vous avez déjà un compte ? Me connecter

Merci de choisir un pseudo.
Votre email est obligatoire pour valider votre commentaire.
Commentaire en attente de publication. Un email vous a été envoyé.
Le formulaire n'est pas valide.

Un e-mail de vérification vous sera envoyé avant la publication de votre commentaire.

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :

Voir les avantages

Breaking news

Ne ratez plus aucune "breaking news" grâce à la nouvelle newsletter Motors Inside. Recevez dans la minute les infos importantes.

Un lien de vérification vous sera envoyé.
Merci de renseigner votre adresse e-mail.
Haut