Etape 3 - Gronholm impuissant... Loeb gagne encore

F1.

Logo Mi mini
Rédigé par Par
© /

Sébastien Loeb a remporté un nouveau succès sur Asphalte au Tour de Corse pour le Rallye de France. Le français a domicile a devancé Markus Gronholm et son coéquipier Dani Sordo. Il n'a plus que 4 points de retard sur le finlandais au championnat pilote.

Motors Inside sans pub ?

Disposant d'une avance confortable au départ de cette dernière journée, Sébastien Loeb a aisément géré les 112 derniers kilomètres de spéciales : « Je garde un œil sur les temps intermédiaires de Marcus et je calque mon rythme sur lui. » Un exercice que le champion du monde maîtrise à la perfection. Il termine ainsi le rallye avec 23''7 d'avance sur Marcus Grönholm.
Le pilote Ford a assuré sa deuxième place : « Ca a été un rallye très difficile. Je me suis vraiment battu pendant deux jours mais j'ai calmé le jeu aujourd'hui. Lors de la spéciale 13, j'ai été surpris par les partiels de Dani Sordo mais lorsque j'ai compris qu'il avait dû faire une faute, j'ai baissé le rythme. » Cette deuxième position correspond exactement à son objectif corse : « Je suis satisfait de ce résultat qui me permet de ne perdre que deux points sur Loeb au Championnat Pilotes. » En effet, l'avance du pilote Finlandais est désormais de quatre unités alors qu'il reste trois épreuves à disputer (Japon, Irlande et Grande-Bretagne).

Dani Sordo aurait bien voulu s'intercaler entre les deux protagonistes du championnat mais il n'a rien pu faire pour cela : « Peut-être que si j'avais disposé de ce set-up vendredi, j'aurais pu me battre avec Marcus. » Le pilote espagnol, vainqueur de trois des quatre spéciales du jour, monte sur la troisième marche d'un podium identique à celui de l'année passée.

La quatrième place a donné lieu à une magnifique bataille entre Jari-Matti Latvala et Petter Solberg. Le pilote de la Ford est parvenu à contenir les assauts du Norvégien, signant ainsi une magnifique performance : « J'ai conduit aussi vite que j'ai pu sans prendre de risque. Ou en tout cas pas trop. C'est le plus beau rallye de ma carrière ! ». Victime d'une crevaison lors de la spéciale 15, Petter Solberg a dû s'incliner. Il termine donc cinquième devant son équipier Chris Atkinson (qui a crevé dans la seizième spéciale), Jan Kopecky et Xevi Pons, retardé par deux crevaisons dans les spéciales 13 et 14.

Pour ses débuts en Corse, Henning Solberg ramène sa Ford à une honorable neuvième place : « Je suis content d'avoir pu rouler ici sans commettre d'erreur sur les trois jours de course ». Il devance Dani Sola, excellent dixième pour sa première sortie au volant de la Peugeot 207 S2000. Il profite de l'abandon de la Ford Focus de Matthew Wilson, victime d'une panne de transmission dans la 15e spéciale.

Voir le classement après l'Etape 3

Vous nous lisez régulièrement ? Ajoutez Motors Inside dans vos sources favorites sur Google News pour nous soutenir ou inscrivez-vous à notre newsletter.

Votre avis

Vous avez déjà un compte ? Me connecter

Merci de choisir un pseudo.
Votre email est obligatoire pour valider votre commentaire.
Commentaire en attente de publication. Un email vous a été envoyé.
Le formulaire n'est pas valide.

Un e-mail de vérification vous sera envoyé avant la publication de votre commentaire.

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :

Voir les avantages

Breaking news

Ne ratez plus aucune "breaking news" grâce à la nouvelle newsletter Motors Inside. Recevez dans la minute les infos importantes.

Un lien de vérification vous sera envoyé.
Merci de renseigner votre adresse e-mail.
Haut