Pour Briatore, Renault n'a rien fait de mal

 Icon For Chat#6  1
Logo Mi Redaction
Rédigé par
© /
Le chef d'équipe de Renault, Flavio Briatore est sur que son équipe n’a rien fait de mal dans cette nouvelle affaire d'espionnage qui concerne la team française et l’équipe McLaren.

La FIA a déclaré que Renault devra comparaitre devant le Conseil Mondial des sports automobiles afin de répondre aux accusations qui lui sont repprochées. En effet, pendant plus d'un an, l’écurie aurait détenue des schémas de la McLaren 2007 sur les différents systèmes de la monoplace.

Renault a confirmé qu'un ancien ingénieur de McLaren Phil Mackereth, qui a rejoint Renault en septembre 2006, a apporté avec lui des données sur une disquette d'ordinateur. L'équipe a par ailleurs déclaré que plusieurs ingénieurs ont certainement vu ces données.

Cependant, Briatore insiste sur le fait qu'aucune de ces données n’a été utilisées par Renault et que l'équipe n'a rien à cacher.

« Lorsque nous avons découvert en septembre des agissements de ce mec [Mackereth], nous avons entamé une enquête et avons immédiatement suspendu ce gars, puis nous avons immédiatement informé McLaren et la FIA, » a affirmé Briatore au journal Times.

« Nous avons donné à la FIA et à son Président Max Mosley l’ensemble des éléments de preuve vis-à-vis de ces données et une déclaration de nos ingénieurs en précisant que nous n'avons jamais utilisé un système appartenant à McLaren sur nos voitures. »

« Les informations était dans l'ordinateur sur les disques apportés par ce mec. C’est très simple. Il s'agissait d'un dessin d'un petit nombre de systèmes, comme la boîte de vitesses. »

« Je suis convaincu que l'information n'a pas été utilisée. Nous avons des déclarations de chaque ingénieur qui ont été en contact avec ces données et catégoriquement tout le monde a dit qu'il n'y avait eu aucune influence de ces dessins sur la conception de notre voiture, » s’est défendu Briatore.

Briatore a écarté toute comparaison entre cette nouvelle affaire et celle qui a impliqué McLaren et Ferrari pendant l’année. Et pour cause, le directeur de la team française ne veut en aucun cas pensé aux sanctions qui ont été prises envers l’écurie britannique. C'est-à-dire l’exclusion du championnat des constructeurs et une amende de 100 millions de dollars.

L'italien a déclaré à la presse que, dans le cas McLaren-Ferrari, le passage des informations ce faisait à une plus grande échelle, alors que dans le cas de Renault il n'y a pas de fuite continue d'informations.

Il a également révélé que McLaren a été invitée à tenir une enquête approfondie dans l'usine Renault d’Enstone, l'entreprise de sécurité nommée par McLaren a seulement fait une brève visite afin de récupérer les disques.

« Nous étions heureux de les laisser inspecter notre ordinateur, » a déclaré Briatore.

« Nous voulions que McLaren accepte cette offre pour leur donner l'occasion de vérifier qu'il n'y avait aucune influence sur la conception de notre voiture, mais ils n'ont jamais accepté l’invitation, » a-t-il conclu.
Partager
 Icon For Chat#6  1 commentaire

    Icon For Contact#1
    ayrton41200, 1 Jan. 1970, 1:00

    Ben non et McLaren non plus n'a rien fait !!!!


graphical divider
Media centre Barcelone
La communauté digitale
pour

Motorsinside.com est un site internet construit et animé par des passionnés d'automobile pour les fans de sports auto, Formule 1 et de tout type de moteurs. Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour nous soutenir et ne rien manquer de nos actus.

Rejoignez la comu @motorsinside

Dernières actualités F1

Toutes les actualités F1
Top