La FIA veut mettre un terme à l'affaire d'espionnage

La FIA veut mettre un terme à l'affaire d'espionnage

Logo Mi Redaction
Rédigé par
La FIA cherche à mettre fin à l'affaire d'espionnage entre McLaren et Ferrari après avoir exprimé son intention d'annuler la réunion du Conseil mondial du sport l’automobile qui doit se tenir en février.

Au début du mois, l'autorité de tutelle n'a pu rendre sa décision statuant d’une possible sanction envers McLaren concernant ses voitures 2008 et a décidé de reporter sa décision au 14 février lors de la prochaine réunion du Conseil mondial du sport automobile.

Cependant, McLaren a présenté ses excuses à la FIA et à la Scudéria avaient beaucoup plus circulées dans l’équipe qu’elle ne le pensait.

Le président de la FIA Max Mosley a demandé au Conseil mondial du sport automobile d’annuler la réunion de février.

« Avec les excuses publiques de McLaren, le Président de la FIA a demandé aux membres du Conseil mondial du sport automobile d’annuler l'audience prévue pour le 14 février 2008 et, dans l'intérêt de la discipline, d'examiner cette question en interne, » a déclaré la FIA dans un communiqué.

La FIA a également rendu public un exemplaire du rapport que cette dernière a envoyé au Conseil mondial du sport automobile.

Un porte-parole de la FIA a déclaré qu’une réponse du Conseil mondial devrait avoir lieu la semaine prochaine.


Autre sport
    La marque F1 est protégée. Motorsinside.com n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group et le contenu que nous proposons n'est pas le contenu officiel.
    Icon For Arrow-up