Course - Hamilton sacré Champion du monde !

F1.

Logo Mi mini
Rédigé par Par
© Hamilton pleur de joie, Massa de tristesse /

Lewis Hamilton a été titré champion du monde des pilotes lors de la dernière course de la saison 2008 de Formule 1, à Interlagos, au Brésil. Massa était champion du monde sous le drapeau à damier, avant qu'Hamilton ne prenne une 5ème place nécessaire à son sacre juste avant la ligne d'arrivée ! Le podium de ce dernier grand prix de folie se compose donc de Massa, d'Alonso et de Raikkonen.

Motors Inside sans pub ?

De son coté, Ferrari avec ses deux pilotes sur le podium confirme sa place de champion du monde des constructeurs. C’est le huitième titre de la Scuderia Ferrari sur les 10 dernières saisons.

Depuis ce matin, la météo prévoyait de la pluie pendant la course : Elle est finalement arrivée plus vite que prévue. Cinq minutes avant le départ du GP du Brésil, des trombes d’eaux se sont abattus sur le circuit d’Interlagos. Les pluies tropicales ne durs pas bien longtemps, mais en 10 minutes, la piste était inondé.

Sur la grille de départ c’est l’affolement, et toutes les équipes installent les pneus pluies. Le départ est même reporté de dix minutes.

A 15h10, le temps s’est amélioré, et la piste commence à sécher : le départ est donné avec beaucoup d’eau sur la piste et Massa s’élance parfaitement. Trulli prend un bon envol également et conserve sa deuxième position après le second virage. Raikkonen est troisième. Hamilton démarre également sans problème, contrairement à son coéquipier, Kovalainen qui se fait dépasser par Vettel et Alonso.

Derrière, les pilotes se frictionnent dans le « S de Senna », et Coulthard (Red-Bull) est le premier à en faire les frais… Le pilote écossais avec 256 grand prix à son actif tire ainsi sa révérence d’une sombre façon, dès le premier virage. La monoplace spéciale « Wings for life » et la caméra test positionnée sur le casque de Coulthard n’auront pas été longtemps de la partie.

Nelson Piquet Jr. (Renault) est le second pilote à partir à la faute. Il semble s’être fait harponner, et part en tête à queue sans son aileron arrière dans le virage N°2. Sa première course à domicile en F1 se termine là, et peut-être sa dernière course avec l’écurie française.

Après ses incidents, et avec la piste très humide, la Safety car fait son entrée. Elle restera en jeu jusqu’au 4ème tour. Au re-start, Massa conserve la tête devant Trulli et Raikkonen. Hamilton n’en profite pas, et se fait rattraper par Vettel, actuellement 5ème. Alonso ne prend pas non plus l’aspiration du départ et se bat avec Kovalainen (7ème). Bourdais suit, en huitième place.

Sur les cinq tours suivants, Raikkonen met la pression sur Trulli pour la seconde position. Pendant ce temps là, la piste s’assèche très rapidement avec les fortes chaleurs brésiliennes. Au 8ème tour, Rosberg est le premier à servir de cobaye. Il rentre et pose les pneus secs sur sa Williams. Il est notamment imité par Bourdais et Sutil.

Au 11ème tour, la plupart des pilotes sont équipés des pneus pour piste sèche. Massa est toujours premier, juste derrière Vettel et Alonso qui ont réussi à doubler Raikkonen et Trulli lors du ravitaillement. Les deux hommes mettent ainsi la pression sur Massa, virtuellement champion du monde avec la 7ème place de Hamilton derrière Fisichella..

Trulli a des problèmes sur sont train arrière et fait beaucoup d’écarts. Il perd 5 positions en deux tours. Hamilton revient alors en 6ème position, près du titre. Au 18ème tour il double facilement la Force India de Fisichella, et se voit alors virtuellement champion du monde.

Pendant près de 50 tours, les positions se figent. Nakajima fait un tête à queue mais revient in-extrémis sur la piste et dans le bon sens. Bourdais tente un dépassement sur Fisichella. L’italien ne se laisse pas faire et le pilote Toro Rosso perd un peu d’adhérence. Il se fait alors rattraper par Trulli qui le double en forçant, et en l’envoyant dans l’herbe. Alors 8ème, le français ressort en 13ème position… toujours incertain sur son avenir en F1.

Après la deuxième salve de ravitaillement, sur une piste de plus en plus sèche, Vettel et Alonso sont toujours derrière Massa. Raikkonen est 4ème et revient sur les pilotes de tête. Vettel s’arrêtera lui encore au 51ème tour. Il est sur une stratégie différente, et revient alors en piste derrière Hamilton. Les deux hommes sont respectivement 4ème et 5ème.

Au même instant, la piste s’assombri et la pluie menace. Les ingénieurs d’Alonso lui indiquent qu’il devrait pleuvoir avant la fin du grand prix… Les positons sont stables, mais à 7 tours de la fin de la course, les premières gouttes d’eau font leur apparition ! Revirement de situation ?

Rosberg est une nouvelle fois le premier à rentrer au stand, il chausse les pneus pluies. La pluie se densifie, mais reste légère. Il n’en faut pas plus pour inquiéter tous les pilotes, qui rentrent tous (sauf exception) pour changer de pneus. Les derniers tours vont êtres intenses…

Massa est toujours en tête, devant Alonso qui conserve de justesse sa place devant Raikkonen à la sortie du stand. Glock a profité de ne pas ravitaillé pour occuper désormais la 4ème position. Il est néanmoins en pneu sec sous la pluie... Hamilton ressort lui des stands devant Vettel, comme lorsqu’il est entré. Ils sont 5 et 6 mais le jeune allemand, vainqueur en Italie, ne se contentera pas de trois petits points…

Il pousse et met une pression folle sur Hamilton qui part à la faute. Il part large à 3ème tour de la fin et laisse passer Sebastian Vettel. A ce moment là, Massa est champion du monde sous les cris de joie des supporteurs !

Vettel (Toro Rosso) est très bon sous la pluie, Hamilton aussi. Il pousse pour revenir sur l’allemand mais il ne reste plus qu’un tour à parcourir. Des retardataires se font dépasser, mais Hamilton n’en profite pas et ne peut revenir sur Vettel… Au dernier virage, les choses semblent être bouclées…Massa passe la ligne en triomphe et en vainqueur du championnat. Le stand Ferrari explose de joie, tout comme les supporteurs, sauf que...

Glock alors 4ème dans le dernier tour est toujours en pneu sec. Il éprouve des difficultés dans le dernier tour, et perd 20 secondes sur ses concurrents… Vettel et Hamilton reviennent alors sur lui. Il réussiront même à le dépasser dans le dernier virage du dernier grand prix de la saison 2008 ! Hamilton passe alors sous le drapeau à damier en 5ème position ! Il est Champion du monde !

Le stand Ferrari n’en revient pas. Le stand McLaren non plus… Glock terminera finalement 6ème.

Kovalainen a été transparent mais marque des points, tout comme Trulli, 8ème, pourtant partit de la première ligne sur la grille de départ. Webber est 9ème devant Heidfeld, qui ne marque aucun point et perd sa place de 5ème au championnat au profit d’Alonso, deuxième avec sa Renault.

Bourdais termine 14ème, derrière Kubica, Rosberg et Button. Barrichello est 15ème. Sutil, Nakajima et Fisichella se partagent les dernières positions.

Sous le podium, Massa gare sa monoplace en pleure. Hamilton fête lui son sacre en famille. Sur le podium les éléments semblent se déchainer, contrairement aux supporteurs de Massa, très solidaires avec le brésilien, la main sur le cœur.

C’est la première fois depuis 1999 que les deux titres, pilotes et constructeurs, ne vont pas à la même équipe. Et tout comme en 1999, McLaren remporte le titre pilote, et Ferrari le titre constructeur. A l’époque, c’est Hakkinen qui s’était imposé.

Rendez-vous en Mars 2009 pour le Grand Prix d’Australie, et la remise en jeu du titre acquis par Lewis Hamilton ;le plus jeune vainqueur d’un championnat du monde de Formule 1.

Résultat du Grand Prix du Brésil - 02 Novembre 2008

PiloteEquipeTempsEcartTours
1
MassaFerrari1h34:11.425
71
2
AlonsoRenault+13.298
71
3
RaikkonenFerrari+16.235
71
4
VettelToro Rosso+38.011
71
5
HamiltonMcLaren+38.907
71
6
GlockToyota+44.368
71
7
KovalainenMcLaren+55.074
71
8
TrulliToyota+1:08.433
71
9
WebberRed-Bull+1:19.666
71
10
HeidfeldBMW Sauber+1 tour
70
11
KubicaBMW Sauber+1 tour
70
12
RosbergWilliams+1 tour
70
13
ButtonHonda+1 tour
70
14
BourdaisToro Rosso+1 tour
70
15
BarrichelloHonda+1 tour
70
16
SutilForce India+2 tours
69
17
NakajimaWilliams+2 tours
69
18
FisichellaForce India+2 tours
69
19
PiquetRenaultAccident+71 tours
0
20
CoulthardRed-BullAccident+71 tours
0

Vous nous lisez régulièrement ? Ajoutez Motors Inside dans vos sources favorites sur Google News pour nous soutenir ou inscrivez-vous à notre newsletter.

Fond circuit
Drapeau BrésilGP Brésil
00h 00m 00s
Course terminée
Vendredi 31 oct.
Samedi 1 nov.
17h - 18h
Dimanche 2 nov.
18h - 19h
Votre avis

Vous avez déjà un compte ? Me connecter

Merci de choisir un pseudo.
Votre email est obligatoire pour valider votre commentaire.
Commentaire en attente de publication. Un email vous a été envoyé.
Le formulaire n'est pas valide.

Un e-mail de vérification vous sera envoyé avant la publication de votre commentaire.

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :

Voir les avantages

Breaking news

Ne ratez plus aucune "breaking news" grâce à la nouvelle newsletter Motors Inside. Recevez dans la minute les infos importantes.

Un lien de vérification vous sera envoyé.
Merci de renseigner votre adresse e-mail.
Haut