Faites partie de l'équipe

Nous privilégions la qualité et l'expérience de lecture. Bénéficiez de nos contenus premiums et d'une expérience plus rapide et sans publicités.

Voir les avantagesDécouvrir les abonnements
Sans engagement
A partir de 4€ / mois

Qualification: Vettel en pôle devant Barrichello et Webber

F1.

Logo Mi mini
Rédigé par Par
© Une joie 'éclatante'... /

Pour les qualifications du Grand Prix de Grande-Bretagne, le public est au rendez-vous, contrairement à la météo. Il fait gris, froid mais il ne pleut pas. Dans ces conditions, les Red-Bull sont performantes et c’est Vettel qui signe la pôle position. L’allemand place sa RB5 à trois dixièmes de la Brawn GP de Barrichello. Le brésilien devance l’autre Red-Bull avec Webber. Button n’est que 6ème, Alonso 10ème, Hamilton 18ème d’une séance de qualification marquée par le grave accident d’Adrian Sutil en Q1.

Les pilotes s’élancent pour cette première partie des qualifications. 20 minutes durant lesquelles les cinq pilotes les plus lents seront éliminés. Kubica et Fisichella seront les premiers pilotes à s’élancer. Après trois minutes, c’est Sébastien Bourdais qui signe le meilleur temps du premier run mais c’est Trulli qui sera le premier à se battre sous la minute et vingt secondes le tour.

Quelques minutes plus tard, c’est encore Trulli qui montre la voie et passe sous les 79 secondes au tour. Il bat ainsi le record du week-end et le chrono de Nakajima réalisé ce matin avec un temps en 1.18.862.

Après 10 minutes de compétition, les pilotes Red-Bull se battent pour le meilleur temps. Les Brawn GP restent habituellement en retrait tandis que Trulli risque également de s’immiscer dans le trio de tête. Derrière en revanche les McLaren et les Ferrari sont en difficulté. Ni Hamilton, ni Kovalainen, ni même Raikkonen ne sont qualifiés à 6 minutes de la fin de séance.

Bourdais se bat lui pour entrer en Q2. Il améliore son temps sur son dernier tour avec trois dixièmes d’avance au secteur deux quand soudain le drapeau rouge est déployé. Il restaient 24 secondes de Q1 et tous les pilotes voient leur tour annulé et doivent entrer au stand. Adrian Sutil a été victime d’un accident. Impressionnant, la VJM02 est détruite. L’allemand améliorait son premier secteur avant de perdre le contrôle de sa machine. Une suspension cassée, sans doute, sur le train arrière, l’envoi dans le mur de pneus à 200km/h. Sutil ne peut pas sortir de sa monoplace tout seul, mais bouge. Il parviendra à s’extraire de la Force India après quelques minutes d’efforts.

Pour 24 secondes, seul Buemi ressort pou vérifier sa monoplace. Derrière, les éliminés soit par mal chance, soit par manque de performance sont donc Fisichella, Bourdais, Sutil, Hamilton et Buemi. Chez Toro Rosso la Q2 était possible. Bourdais commente : « C’est dommage et ce sera difficile pour demain, mais j’avais la capacité d’entrer en Q2. J’étais en avance de trois dixièmes et il ne me restait que quelques virages. C’était fait, mais le drapeau rouge a été déployé… »

Heidfeld et Raikkonen ont échappé de justesse à l’élimination. Ce n’est pas le cas du champion du monde en titre. Hamilton est donc très déçu : « Je suis 18ème, pensez-vous que c’est un bon temps… non ».

Au final, c’est Kazuki Nakajima qui signe le meilleur temps de la Q1 devant les Red-Bull.

Avec six minutes de retard, la Q2 est lancée et c’est Vettel qui sort le premier. Les temps de tous les pilotes sont compétitifs. Ils sont 10 en six dixièmes. Les Red-Bull sortent évidemment du lot, et les Toyota semblent très compétitives ici. Trulli est encore une fois en troisième position et « premier des autres ».

Paradoxalement, Brawn GP semble en difficulté. Barrichello était 11ème à trois minutes de la fin de la Q2 et parvient à réaliser le 3ème temps avant d’être repris par Trulli. Plus grave pour Button, il était non qualifié et termine son dernier tour en seulement 7ème position. Il sera délogé plus tard par Rosberg. Button n’est donc pas dans le rythme pour l’instant mais pourrait bien signer la pôle position contre toute attente.

Derrière, la bataille fait rage pour rester en Q1 entre Massa, Alonso et Glock. Les trois hommes sont en pneus tendres. Massa est éliminé à quelques secondes de la fin. Il fait un tour en améliorant avant de commettre une erreur. Peu importe, il reste une seconde au brésilien pour réaliser un dernier tour chronométré. Alonso améliore lui et occupe la 9ème place devant Glock. Massa peut encore l’éliminer mais son premier secteur est très lent. Il doit ralentir pour économiser son essence. Il est out.

Sans surprise, Kubica et Kovalainen sont également hors-jeu. Piquet et Heidfeld occuperont les 14ème et 15ème place demain. Les deux Brawn GP, Red-Bull, Williams et Toyota sont donc qualifiés pour la Q3. Les deux invités sont donc Alonso et Raikkonen.

« J’ai fait une erreur dans mon tour, et nous pouvions pas améliorer de toute manière. J’espère entrer dans les points demain, » commente Felipe Massa.

Il est 15h et la dernière partie des qualifications est officiellement ouverte avec un peu de retard. Barrichello sort en premier. Il signe le premier temps de référence mais sera délogé par Vettel.

Après la première salve de ravitaillement et 4 minutes écoulées, seul Alonso n’a pas encore fait de temps chronométré. Vettel est virtuellement en pole devant Button, Trulli et Raikkonen.

Le deuxième relais est lancé, Barrichello prend la pôle et est tout de suite délogé par Vettel. Puis c’est Webber qui s’empare du meilleur temps. Les pilotes sont en 80 secondes le tour et donc plus chargé en essence que depuis le début des qualifications.

Les pilotes peuvent faire un dernier run chacun. Barrichello améliore beaucoup son tour. Il est en pôle position provisoire. Mais Vettel abat ses cartes directement avec trois dixièmes de mieux. Button est derrière, il ne signe que le 5ème temps. Trulli occupe la 4ème place. Webber peut encore faire la pôle mais il effectue une petite erreur en début de tour. Il sera finalement troisième. Nakajima est le dernier à signer un temps, il partira 5ème et renvoi Button en 6ème place.

Rosberg est 7ème, juste devant Glock. Raikkonen aura finalement battu Alonso pour la 9ème place. Le pilote Renault s’élancera donc seulement 10ème.

Vettel et Webber seront du côté propre de la piste, prenant en sandwich Barrichello sur la première Brawn GP. Le départ va être serré mais pour la première fois, Button n’est plus le favori. Les estimations des stratégies dans quelques heures nous permettrons d’en savoir plus sur les performances des pilotes en Q3.

Résultats des qualifications du Grand Prix de Grande-Bretagne - 20 Juin 2009:

PiloteEquipeTemps Q1Temps Q2Temps Q3Tours
1
VettelRed Bull1:18.6851:18.1191:19.509
21
2
BarrichelloBrawn GP1:19.3251:18.3351:19.856
23
3
WebberRed Bull1:18.6741:18.2091:19.868
18
4
TrulliToyota1:18.8861:18.2401:20.091
21
5
NakajimaWilliams1:19.5301:18.5751:20.216
27
6
ButtonBrawn GP1:19.9571:18.6631:20.289
25
7
RosbergWilliams1:19.2281:18.5911:20.361
21
8
GlockToyota1:19.1981:18.7911:20.490
25
9
RaikkonenFerrari1:19.0191:18.5661:20.715
24
10
AlonsoRenault1:19.1671:18.7611:20.741
22
11
MassaFerrari1:19.1481:18.927
19
12
KubicaBMW-Sauber1:19.7301:19.308
21
13
KovalainenMcLaren1:19.7321:19.353
19
14
Piquet JrRenault1:19.5551:19.392
18
15
HeidfeldBMW-Sauber1:19.5591:19.448
19
16
FisichellaForce India1:19.802
11
17
BourdaisToro Rosso1:19.898
10
18
SutilForce India1:19.909
10
19
HamiltonMcLaren1:19.917
7
20
BuemiToro Rosso1:20.236
10

25 photos dans l'album


Grand Prix de Grande-Bretagne - Les photos du Samedi
300_09f1-08-BritishGP-sat-01-800.jpg300_09f1-08-BritishGP-sat-02-800.jpg300_09f1-08-BritishGP-sat-03-800.jpg300_09f1-08-BritishGP-sat-04-800.jpg300_09f1-08-BritishGP-sat-05-800.jpg300_09f1-08-BritishGP-sat-06-800.jpg300_09f1-08-BritishGP-sat-07-800.jpg300_09f1-08-BritishGP-sat-08-800.jpgComplément
Fond circuit
Drapeau Grande-BretagneGP Grande-Bretagne
00h 00m 00s
Course terminée
Vendredi 19 juin
Samedi 20 juin
14h - 15h
Dimanche 21 juin
14h - 15h
Votre avis

Vous avez déjà un compte ? Me connecter

Merci de choisir un pseudo.
Votre email est obligatoire pour valider votre commentaire.
Commentaire en attente de publication. Un email vous a été envoyé.
Le formulaire n'est pas valide.

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :
- 20+ déplacements / saison à travers le monde (F1, WEC, Karting),
- Des journalistes et des photographes,
- Du contenu de qualité depuis 2007,
- Des reportages, insides et des interviews exclusives.

Voir les avantages

Qualification

Plus d'actualités

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :
- 20+ déplacements / saison à travers le monde (F1, WEC, Karting),
- Des journalistes et des photographes,
- Du contenu de qualité depuis 2007,
- Des reportages, insides et des interviews exclusives.

Voir les avantages
Sans engagement, à partir de 4€ / mois

Breaking news

Ne ratez plus aucune "breaking news" grâce à la nouvelle newsletter Motors Inside. Recevez dans la minute les infos importantes.

Un lien de vérification vous sera envoyé.
Merci de renseigner votre adresse e-mail.
Haut