F1 - GP Hongrie: Ça passe ou ça casse pour Piquet !

Logo Mi Redaction
Rédigé par
Le week-end hongrois s’annonce sous haute tension dans le clan Renault. Un peu à l’image de Bourdais il y a deux semaines en Allemagne, Nelson Piquet pourrait ne pas survivre à cette course. Cette année, elle est suivie de la traditionnelle pause estivale d’un mois avant le prochain rendre-vous F1. On peut même affirmer que le brésilien est obligé de marquer des points pour continuer à espérer.

Ce qui pourrait être un avantage en cette fin de semaine, c’est que Piquet a un bon ratio sur le Hungaroring. Il a réalisé de très bonnes performances toutes séries confondues par la passé. Enfin et ce sera un indicateur, sa R29 et celle de son coéquipier, Fernando Alonso, seront identiques avec le même niveau d’avancées technologiques. Il ne reste plus qu’à attendre les résultats…

Nelson, vous avez connu un weekend mitigé en Allemagne. Parlez-nous de ce Grand Prix…
« Le weekend n’a pas été facile car le temps changeait constamment, surtout lors de la séance de qualifications. Entrer en Q3 était satisfaisant, mais mon départ n’a pas été très bon et j’ai eu du mal à faire monter mes pneumatiques en température. Cela m’a coûté plusieurs places dans le premier tour. Ensuite, j’ai attaqué en permanence, mais ma voiture n’était pas équipée des derniers développements techniques dont disposait Fernando [Alonso]. Il m’était donc difficile de progresser dans le peloton et de réaliser les mêmes performances que lui. »

Vous avez été compétitif en Hongrie par le passé. Avez-vous hâte d’y être ?
« J’ai beaucoup apprécié la Hongrie l’an passé, c’était probablement une de mes meilleures courses car j’y ai fini 6ème. J’ai également remporté une victoire en GP2 Series au Hungaroring. Même si le tracé ne présente pas de virages rapides, c’est un parcours en zigzag où je prends plaisir à piloter. Il me rappelle les circuits de kart et présente tout de même un défi : il faut y trouver un bon rythme et être précis dans les virages lents, car la sortie d’un virage est déjà l’entrée du suivant. La moindre petite erreur peut coûter cher. »

Quels sont vos objectifs pour le Grand Prix de Hongrie ?
« Je devrais bénéficier des mêmes développements que Fernando en Hongrie and je pense que je peux être plus compétitif. Comme toujours, mon objectif sera de me qualifier dans le top dix et j’espère être en mesure de marquer des points. La séance de qualifications sera déterminante car il est difficile d’effectuer des dépassements au Hungaroring. Les zones de freinages sont restreintes et le circuit est sale en dehors de la trajectoire. Il sera donc important de nous concentrer sur les qualifications. »

D’après un communiqué du Renault F1 Team
Partager
    graphical divider
    Media centre Barcelone
    La communauté digitale
    pour

    Motorsinside.com est un site internet construit et animé par des passionnés d'automobile pour les fans de sports auto, Formule 1 et de tout type de moteurs. Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour nous soutenir et ne rien manquer de nos actus.

    Rejoignez la comu @motorsinside

    Top