Faites partie de l'équipe

Nous privilégions la qualité et l'expérience de lecture. Bénéficiez de nos contenus premiums et d'une expérience plus rapide et sans publicités.

Voir les avantagesDécouvrir les abonnements
Sans engagement
A partir de 4€ / mois

Nouvelle charge de Symonds contre Piquet Jr

F1.

Logo Mi mini
Rédigé par Par
© Symonds pourra se tourner vers l'avenir les 5 prochaines saisons... /

Dans le but d'apporter un témoignage et ses propres sentiments sur l'affaire du grand prix de Singapour 2008, Pat Symonds a récemment adressé un courrier aux membres du conseil mondial du sport automobile.

Il commence sa lettre par une lourde accusation visant Piquet Jr : « Parmi tous les articles sur le sujet que j'ai pu lire, il y a un point déterminant qui manque. Il s'agit que l'idée de l'incident a entièrement été conçue par Nelson Piquet Jr. C'est lui qui m'a approché en premier concernant cette idée. Sur le moment, j'ai naïvement cru qu'il voulait faire ça pour le bien de l'équipe. Je ne savais pas qu'il était en cours de négociations sur son contrat. Avec le recul, il a sûrement cru que cette action aurait eu un effet favorable sur ses négociations. »

Dans sa lettre, il aborde le sujet de la sécurité : « Piquet avait son destin entre ses mains. Il était seul dans la voiture pour déterminer comment cela allait se passer. Je n'ai évidemment pas discuté avec lui des détails de comment il allait s'y prendre pour provoquer l'incident. J'ai imaginé que l'incident allait être similaire à ce qui s'est passé quand Michael Schumacher a perturbé la séance de qualification à Monaco en 2006. Je ne m'attendais pas du tout à ce qu'il agisse de façon insouciante. » Dans cette dernière phrase, Symonds avoue implicitement avoir été surpris de la violence de l'accident.

L'ingénieur reconnait son implication dans l'incident : « Quand Piquet Jr m'a soumis son idée, j'aurais dû la rejeter immédiatement. Ce sera mon éternel regret et j'ai honte de ne pas l'avoir fait. Je peux seulement dire que je croyais agir pour le bien de mon équipe et non pas en vue d'en retirer un gain personnel. Je ne voulais absolument pas mettre en danger l'écurie et le personnel pour lequel j'ai une grande responsabilité. Dans cet acte, j'ai détruit une réputation que j'ai mis 33 ans à construire dans le sport automobile. Pendant cette course nocturne de Singapour, j'ai commis une erreur dont je n'aurais jamais pu imaginer les conséquences. Pour cette erreur, je peux seulement présenter mes plus plates excuses à ceux qui ont été touchés dans cette affaire. »

Il est important de rappeller que le conseil mondial du sport automobile qui s'est tenu à Paris lundi dernier, interdit Pat Symonds d'exercer une quelconque activité dans le domaine de la Formule 1 pendant cinq ans.

Votre avis

Vous avez déjà un compte ? Me connecter

Merci de choisir un pseudo.
Votre email est obligatoire pour valider votre commentaire.
Commentaire en attente de publication. Un email vous a été envoyé.
Le formulaire n'est pas valide.

Un e-mail de vérification vous sera envoyé avant la publication de votre commentaire.

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :
- 20+ déplacements / saison à travers le monde (F1, WEC, Karting),
- Des journalistes et des photographes,
- Du contenu de qualité depuis 2007,
- Des reportages, insides et des interviews exclusives.

Voir les avantages

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :
- 20+ déplacements / saison à travers le monde (F1, WEC, Karting),
- Des journalistes et des photographes,
- Du contenu de qualité depuis 2007,
- Des reportages, insides et des interviews exclusives.

Voir les avantages
Sans engagement, à partir de 4€ / mois

Breaking news

Ne ratez plus aucune "breaking news" grâce à la nouvelle newsletter Motors Inside. Recevez dans la minute les infos importantes.

Un lien de vérification vous sera envoyé.
Merci de renseigner votre adresse e-mail.
Haut