Faites partie de l'équipe

Nous privilégions la qualité et l'expérience de lecture. Bénéficiez de nos contenus premiums et d'une expérience plus rapide et sans publicités.

Voir les avantagesDécouvrir les abonnements
Sans engagement
A partir de 4€ / mois

Massa : « Piquet m'a volé le titre 2008 »

F1.

Logo Mi mini
Rédigé par Par
© Massa est en colère ! /

Il y a quelques jours, Felipe Massa s’est montré très déçu du comportement de Renault et de Nelson Piquet dans l’affaire du Crashgate du Grand Prix de Singapour 2008. Le brésilien, en rééducation se sent volé : sans cette manipulation, il aurait peut-être pu remporter le titre pilote 2008, qui s’est joué à un point au profit de Lewis Hamilton.

Le championnat du monde 2008 a été l'un des championnats les plus serrés que n'ait jamais connu la Formule 1. Massa et Hamilton se sont disputés le titre jusqu’à la dernière seconde et c’est finalement Hamilton qui l’a remporté pour un point seulement au Brésil. Selon Massa, si Piquet ne s’était pas craché volontairement à Singapour il aurait pu remporter le Grand Prix et gagner le championnat 2008 : le Brésilien était en tête avant l’accident de son compatriote de chez Renault.

« Tout ce qui s’est passé a été volé – mais maintenant qu’on le sait, rien n’a changé. Ce n’est pas juste, » a commenté Felipe Massa à la télévision brésilienne Globo. « Le vol de ce GP a changé le sort du championnat et j’ai perdu (le titre). »

Selon le brésilien, accidenté lors des qualifications du Grand Prix de Hongrie il y a quelques mois, la Formule 1 devrait prendre exemple quelques fois sur le football. Certaines fois, il est essentiel de déclarer un match nul ou même de l’annuler : « J’ai déjà vu au foot quand un match est truqué tous les résultats être annulé. C’était le cas avec la Juventus en Italie il y a pas si longtemps. Le club avait été relégué. Ici, il n’y a que Briatore qui a été renvoyé chez lui. Je n’ai rien eu en contre partie et je ne pense pas que ce soit juste ! »

De plus Massa critique l’attitude malsaine de Piquet qui aura selon lui du mal à retrouver une équipe de Formule 1 désormais : « En général, c’est une attitude déplorable pour une équipe que de venir vous voir et vous dire de faire ceci ou cela pour renouveler votre contrat. Un pilote qui est au courant de tels faits doit le signaler vite, surtout s’il sait qu’il sera de toute manière licencié. Nelson savait qu’il allait l’être et même si c’est toujours bien d’admettre ces erreurs, il a attendu d’être parti de l’équipe pour faire éclater l’affaire. Il a dit la vérité longtemps après et ne l’a fait que parce qu’il a été licencié. »

« Il est désormais en mauvaise posture en F1 ;Vous pouvez être sûr que si quelqu’un dans une équipe dit ‘Essayons de l’embaucher’, il ne pourrait pas être bon. Je pense pas que je l’embaucherais, j’ai beau y réfléchir très dur, je ne pense pas pouvoir être capable de le faire… »

Votre avis

Vous avez déjà un compte ? Me connecter

Merci de choisir un pseudo.
Votre email est obligatoire pour valider votre commentaire.
Commentaire en attente de publication. Un email vous a été envoyé.
Le formulaire n'est pas valide.

Un e-mail de vérification vous sera envoyé avant la publication de votre commentaire.

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :
- 20+ déplacements / saison à travers le monde (F1, WEC, Karting),
- Des journalistes et des photographes,
- Du contenu de qualité depuis 2007,
- Des reportages, insides et des interviews exclusives.

Voir les avantages

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :
- 20+ déplacements / saison à travers le monde (F1, WEC, Karting),
- Des journalistes et des photographes,
- Du contenu de qualité depuis 2007,
- Des reportages, insides et des interviews exclusives.

Voir les avantages
Sans engagement, à partir de 4€ / mois

Breaking news

Ne ratez plus aucune "breaking news" grâce à la nouvelle newsletter Motors Inside. Recevez dans la minute les infos importantes.

Un lien de vérification vous sera envoyé.
Merci de renseigner votre adresse e-mail.
Haut