F1 - La Hongrie donne des ailes à Vettel et Webber en qualifications

 Icon For Chat#6  9
Logo Mi Redaction
Rédigé par
Une semaine vient de passer, le monde de la F1 se remet à peine de ce mal de tête persistant après un GP d'Allemagne dur à digérer, qu'il faut déjà se préparer à une course hongroise où la flexibilité de leurs ailerons devraient consacrer des Red Bull qui apprécient ces terres proches de leur Autriche natale.

C'est ainsi que Sebastian Vettel a pris d'assaut le tourniquet de Budapest en signant la pôle position, sa septième de la saison. Red Bull verrouillait totalement la grille, avec une première ligne 100% RBR puisque Mark Webber s'octroie la 2ème place.

Alors que l'on était à la moitié de la Q3, Vettel réussissait un temps de 1mn18.773s que personne n'allait pouvoir égaler. Seul Mark Webber peut se targuer d'avoir tenu la cadence de son équipier avec un chrono de 1mn19.184s, soit un écart de 0.419s.

Sur la deuxième ligne les Ferrari confirment cette sensation de mieux entrevue en Allemagne avec Alonso à la 3ème place et Massa à la 4ème. La performance du champion du monde espagnol est à souligner puisqu'il est le seul pilote, mis à part Vettel et Webber, à descendre en dessous des 1mn20s, avec un temps de 1mn19.987s. Malgré ce chrono il finit tout de même à plus d'1.2s de Vettel.

En troisième ligne, Lewis Hamilton, orphelin de son équipier en Q3, a essayé pendant ces dix minutes de trouver le remède miracle pour récupérer une McLaren performante, il devra se contenter de la 5ème place. Tout comme Hamilton, Nico Rosberg a devancé son coéquipier, il place sa Mercedes à la 6ème place, avec à ses basques un Vitaly Petrov stimulé par son obligation de résultat. Le jeune pilote russe signe sa meilleure performance en F1 avec cette 7ème place. Il s'offre même le luxe d'être devant Kubica, 8ème. Le message envoyé à Eric Boullier est clair, reste à confirmer en course.

Pour finir ce classement du Top 10, il faut souligner les performances des écuries Sauber et Williams, avec Pedro de la Rosa, 9ème et Nico Hülkenberg, 10ème.

Jenson Button, le champion du monde en titre, échoue aux portes de la Q3 en finissant à une décevante 11ème place. Difficile pour le pilote McLaren d'accepter cette position au départ du Grand Prix. Ce constat d'échec est le même pour Michael Schumacher, qui lui aussi a été dominé par son équipier en terminant en Q2 à une anodine 14ème place.

Le jeune pilote japonais de Sauber, Kamui Kobayashi a été éliminé dès la Q1, ce qui constitue une surprise au vu de ses dernières performances et de la réussite de de la Rosa. Dans son dernier tour lancé il a été gêné par une HRT et termine à la 18ème place. En retournant aux stands, il ne tenait pas compte des ordres de la FIA lui demandant de s'arrêter au garage des vérifications techniques. Malgré un démenti du pilote nippon, expliquant qu'il n'avait pas vu la lumière rouge à l'entrée des stands, il sera pénalisé de cinq places sur la grille et partira en 23ème position.

Du coté des nouvelles écuries, c'est Timo Glock de Virgin Racing qui termine à la meilleure place, 19ème. Chez HRT Yamamoto toujours dans le bacquet de Chandhock, termine à la dernière place des qualifications, cependant il échoue à seulement 0.05s de son équipier Bruno Senna.

Le départ de ce Grand Prix de Hongrie sera crucial, Vettel ne devra pas agir avec Webber comme il a pu le faire avec Alonso en Allemagne. En se souciant du seul pilote espagnol, il laissa la piste grand ouverte à Massa qui récupérait la tête de course dès le premier virage atteint. Pour Red Bull, il va être difficile de contenir le désir de domination de ses deux pilotes. Alonso en 3ème position peut profiter de ce chaos australo-allemand, tout comme il peut compter sur une place du bon coté de la piste. Derrière lui en 5ème position Hamilton, pourrait lui aussi profiter du bon coté de la piste pour tenter de se rapprocher de la tête de course. Massa, du mauvais coté tout comme Webber, derrière lequel il se trouve, devra jouer des coudes pour mettre sa Ferrari sur de bons rails. Allons nous assister à un règlement de compte entre les deux pilotes de la Scuderia?
Ce qui est acquis et ce dont les cinq premiers pilotes ont conscience, c'est que le Hungaroring n'est pas une terre de dépassements.
Le premier en tête au virage n°1, aura pris un ascendant certain dès le début de course.
Sur un plan mécanique, la Hongrie en cette période apporte son lot de températures élevées.
La décision pourrait aussi se faire, alors, par le jeu des abandons.
Partager
 Icon For Chat#6  9 commentaires

    Icon For Contact#1
    Nigel, 1 Aug. 2010, 18:03

    Bravo à Mark Webber qui par sa domination de la course juste après le re-start post SC sauve l'intérêt et la sportivité de ce sport, car pour le reste la pénalité imposée par la FIA à Vettel semble tellement disproportionnée par rapport au fait reproché à se dernier... bon Ferrari récupère un maximum de points avec un telle décision qui frise le hold-up favorisé par l'hécatombe parmi les favoris ( Hamilton, Kubica, Rosberg...) et que dire de la manœuvre de tassement "horrible"de Schumacher contre Barrichello... totalement incorrecte et indigne de ce sport et pourtant le septuple champion du monde l'a trouve normale puisque Rubens a réussi le dépassement... rien que cette affirmation disqualifie à jamais Michael Schumacher déjà suffisamment ridiculisé par son équipier.


    Icon For Contact#1
    EHSchumi, 1 Aug. 2010, 18:27

    http://www.youtube.com/watch?v=zznJjSncGCE même manœuvre que schumi...


    Icon For Contact#1
    Nigel, 1 Aug. 2010, 18:50

    @EHSchumi, désolé la défense d'Ayrton Senna contre le dépassement à l'aspiration de son équipier Alain Prost au GP du Portugal de 1998 était certes limite mais non dangereuse et inadmissible comme celle de ce dimanche au GP de Hongrie... la réponse de Michael Schumacher le disqualifie totalement et comme le dit David Coulthard, il est temps pour lui de se retirer de la F1 avant la course de trop....


    Icon For Contact#1
    jean, 1 Aug. 2010, 18:51

    c'est criminel une manoeuvre pareille!!!!!!!! il aurait pu se retrouver dans le mur et avoir un grave accident !!! et bien là je suis déçu de schumi, il trouve sa manoeuvre normale mais on voit qu'il ne se met pas a la place de l'autre... eh bien schumi a cassé encore plus son image et en plus il a été humilié car il s,est fait dépasser en fin de compte !


    Icon For Contact#1
    Nigel, 1 Aug. 2010, 18:54

    vous l'aviez rectifié tous c'est bien le GP du Portugal de 1988


    Icon For Contact#1
    Nigel, 1 Aug. 2010, 19:00

    Bravo à Rubens Barrichello qui par ce dépassement réussi discrédite à jamais l'attitude de Michael Schumacher qui en est à son deuxième coup foireux cette saison.


    Icon For Contact#1
    arkansis, 1 Aug. 2010, 19:23

    Schumacher mais n'importe quoi franchement ! En arriver là pour empêcher une monoplace plus rapide de doubler c'est vraiment déplorable ! Une course à oublier pour Mercedes...


    Icon For Contact#1
    EHSchumi, 1 Aug. 2010, 19:24

    sa voiture était une chicane mobile aujourd'hui MDR


    Icon For Contact#1
    jean, 1 Aug. 2010, 20:41

    arkansis: ''pour empêcher une monoplace plus rapide de doubler'' : schumi avait tout-à-fait le droit de protéger sa place......lol. mais c'est juste comment il l'a fait que j'ai trouvé ca extrêmement dangereux. en tt cas, bravo barrichello pour s'être faufilé près du muret et avoir foutu la honte a schumi ! :D


graphical divider
Media centre Barcelone
La communauté digitale
pour

Motorsinside.com est un site internet construit et animé par des passionnés d'automobile pour les fans de sports auto, Formule 1 et de tout type de moteurs. Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour nous soutenir et ne rien manquer de nos actus.

Rejoignez la comu @motorsinside

Top