GP Italie - Course 1 : Scénario décousu et victoire pour Alexander Rossi

GP Italie - Course 1 : Scénario décousu et victoire pour Alexander Rossi

Une fois encore, la course principale de GP2 Series n'a pas manquée d'action ! Alexander Rossi (Racing Engineering) l'emporte après un beau duel avec le leader du championnat du monde Stoffel Vandoorne (ART Grand Prix). Mitch Evans (Russian Time ) monte sur le podium au prix d'une belle remontée. Déception pour Pierre Gasly (DAMS) qui a perdu la course suite à une erreur de son équipe aux stands.  Icon For Chat#6  4

Logo Mi Redaction
Rédigé par
© GP2 - Alexander Rossi remporte sa 1ère course longue de la saison en GP2 Series.
© GP2 - Alexander Rossi remporte sa 1ère course longue de la saison en GP2 Series.
Théâtre du 8e meeting de cette saison des GP2 Series, la grille de départ de la Course longue de Monza a placée un Français en Pole-Position, en la personne de Pierre Gasly. Le pilote de l'écurie DAMS a le couteau entre les dents et espère concrétiser sa position de pointe.

Au départ, bon envol de Gasly qui se détache parfaitement de la meute. Juste derrière lui, Vandoorne s'est mal élancé: il est sous la pression d'Alex Lynn. Le passage du premier virage est musclé entre les deux hommes, Alex Lynn passe mais le Belge lui reprend la 2e place dans une manœuvre très audacieuse dans la courbe suivante, la "Curva Grande". Il passe courageusement dans le petit espace laissé par Lynn. Cet effort restera néanmoins vain, il tombe à la fin du 1er Tour en 4e position. Départ sans encombres pour les 24 concurrents d'un point de vue général.

Premier incident majeur au 3e Tour avec Van Bueeren qui tape le mur à la sortie d'"Ascari" : la Safety car est déployée. Dommage pour Pierre Gasly qui avait construit une petite avance intéressante.

Pendant cette neutralisation, le Classement est alors le suivant : Gasly devance Lynn, Sirotkin, Vandoorne, Rossi, Pic, Visoiu, Matsushita, Stanaway et Nato. Les 3 Français du plateau sont donc dans les 10 premiers. Après 2 tours de neutralisation, la course reprend ses droits ! Pierre Gasly ne loupe pas le reprise et reprend sa marche en avant. Derrière lui, Alex Lynn est sous la menace de Sergei Sirotkin. En 4e position jusqu'alors, Stoffel Vanddorne est le premier des pilotes de pointe à s'arrêter.

À la fin du 8e Tour, Pierre Gasly observe à son tour son arrêt. Mais un coup dur frappe le jeune Français : l'un de ses pneumatiques a mal été fixé. Le sort est cruel, tout espoir de victoire est désormais abandonné. Et celui-ci continue de s'abattre sur l'équipe Dams puisqu'Alex Lynn est aussi victime d'un problème de pneumatiques aux stands, le pistolet étant resté coincé ! Il peut néanmoins repartir mais Vandoorne le menace clairement désormais.

Le cap des dix tours de course est désormais passé et le leader provisoire est un autre Français en la personne de Norman Nato. Dans le groupe des pilotes déjà passés par les stands, Serguei Sirotkin fait la bonne affaire en passant Vandoorne dans la ligne droite principale, il peut donc prétendre à la tête une fois que les pilotes devant lui se seront arrêtés.

La course continue de s'animer de tous les côtés : au 13e Tour, c'est la cohue à la chicane du premier virage, Alex Lynn tente de s'infiltrer mais son dépassement est kamikaze, il accroche Sirotkin et l'emporte dans l'herbe au passage. Course vraiment compliquée pour l'écurie DAMS alors que tous les espoirs étaient permis : Gasly a d'ailleurs mis pied à terre.

Les pilotes ont maintenant la mi-course derrière eux: il reste moins de 15 tours à couvrir. Le Top 10 provisoire après ces différents incidents est donc le suivant : Stanaway est le leader, il devance Markelov, Nato, Binder, Canamasas - Negrao - Niederuauser - Vandoorne - Rossi - Cecotto. Les 7 premiers du Classement ne se sont pas encore arrêtés, Vandoorne et Rossi sont par conséquent les leaders virtuels de la course, soit également les deux premiers au Classement du Championnat du monde. Le duel s'installe entre les deux hommes !

À 10 tours de l'arrivée, le suspens bat toujours son plein pour la victoire. Stanaway et Markelov se disputent la tête de la course réelle alors que Vandoorne et Rossi se battent pour la 7e place, qui deviendra la 1ère quand les pilotes de tête passeront par les stands. Mais un allié de circonstance pourrait arriver avec la pluie, de gros nuages rôdent au dessus du circuit de Monza.

Finalement, les hommes de tête s'arrêtent un à un. Entre Vandoorne et Rossi, la lutte est intense ! Rossi déboite le Belge de chez ART Grand Prix dans la ligne droite. Au DRS et à l'aspiration, il passe ! Les deux pilotes prennent donc les commandes de ce Grand Prix, ils pourront s'expliquer pour la victoire.

Du côté des Français, Norman Nato est à son tour lésé : 5 secondes seront rajoutées à son temps final, après un excés de vitesse dans les stands. Il reste donc Arthur Pic pour porter la France au plus haut : il est actuellement 3e. Mais en délicatesse avec ses freins, il cède sa place à Norman Nato. Le pilote originaire de la Côte d'Azur doit cependant cravacher pour réellement monter sur ce podium avec cette pénalité de 5 secondes. Mitch Evans en profite également, il passe Pic, il remonte 4e et donc possiblement 3e.

En tête, Alexander Rossi s'est creusé une petite marge sur Stoffel Vandoorne : il rentre dans son dernier tour.

À Monza, le pilote américain remporte la course principale de ces GP2 Series 2015 ! Deuxième victoire consécutive pour lui donc après son succès sur la course sprint à Spa.

Derrière lui, Vandoorne termine à une solide deuxième place qui fera ses affaires pour le Classement du Championnat du Monde Pilotes. Norman Nato pourra regretter cette pénalité qui le prive d'un podium. Les Français ont manqués de réussite cette après-midi...

Le Classement final de cette course longue est donc le suivant :

1. A. ROSSI (Racing Engineering) 49:32:084
2. S. Vandoorne (ART Grand Prix) + 1,275
3. M. Evans (Russian Time ) + 16,004
4. R. Stanaway (Status Grand Prix) + 17,704
5. A. Markelov (Russian Time) + 18,198
6. N. Nato (Arden International) + 18,302
7. A. Pic (Campos Racing) + 18,847
8. J. King (Racing Engineering) + 19,842
9. R. Visoliu (Rapax) +22,083
10. R. Binder (MP Motorsport) +22,556

... 13. R. Haryanto (Campos Racing) + 36,041

... Abandons: S. Sirotkin (Rapax)
A. Lynn (DAMS)
P. Gasly (DAMS)
Partager cet article
 Icon For Chat#6  4 commentaires

    Icon For Contact#1
    Zeits, 5 Sep. 2015, 17:18

    Vandoorne Rossi et Evans mériteraient d'etre en F1, mais j'ai l'impression qu'aucun de ces 3 là n'aura sa place, belle course tout de même


    Icon For Contact#1
    J-Loo, 5 Sep. 2015, 17:23

    Vandoorne y sera assez vite, ça c'est absolument certain. Rossi peut-être avec Haas, on verra..


    Icon For Contact#1
    Zeits, 5 Sep. 2015, 20:18

    Haas en choisirait 2 parmi Gutierrez Vergne et Magnussen ils l'ont dit, pas de rookie


    Icon For Contact#1
    J-Loo, 5 Sep. 2015, 21:35

    Euh.. 1 - Alexander Rossi n'es pas un rookie, il a fait trois saisons en F1, de 2012 à 2014.. 2 - il est américain. Ça lui donne quelques cacahouètes même si de mon point de vue JEV est en bien meilleure position pour un baquet dans une voiture propulsée par un PU Ferrari.


La marque F1 est protégée. Motorsinside.com n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group et le contenu que nous proposons n'est pas le contenu officiel.
arrow-up icon